ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Vers la formation «intelligente»
03 DÉCEMBRE 2015 / tendances
On dispose aujourd’hui des moyens de rendre la formation vraiment «intelligente» (non pas qu’elle ait été stupide jusque-là !)… La majorité des professionnels de formation, qui continuent d’œuvrer dans des dispositifs traditionnels, auraient tort d’en prendre ombrage : le «smart learning» leur permet de mieux servir les apprenants et les métiers.

Smart learning ? C’est une formation qui part de l’apprenant. C’est-à-dire une formation qui connaît l’apprenant, son style individuel d’apprentissage, ses motivations à se former, le niveau d’où il part et celui où il veut arriver. Cette exigence, qui semble tellement naturelle, est rarement remplie dans les dispositifs de formation présentielle voire Blended Learning. Elle est quasiment absente - ce qu’on peut comprendre - des cours interentreprises ; elle est très partiellement couverte dans l’intra-entreprise, faute de temps des formateurs, d’outils, et surtout de motivation : à quoi servira cette connaissance approfondie des apprenants si l’on n'en tire pas les conséquences, notamment sur la conception du dispositif ? Une formation qui part de l’apprenant, c’est aussi une formation qui connaît le métier, ses objectifs, ses contraintes, et bien sûr ses indicateurs de performance, si l’on veut bien admettre que la formation intelligente est résolument au service de la performance opérationnelle. C’est enfin une formation qui connaît l’entreprise, en particulier sa stratégie de marché, dans laquelle s’intègrent ses métiers, et sa stratégie RH et de gestion des talents ; car la formation intelligente vise à obtenir, en complément de la performance des métiers, le plus haut niveau d’engagement des salariés dans l’entreprise.

Le smart learning, c’est une formation qui revient à l’apprenant. Il ne suffit pas qu’elle connaisse celui-ci pour l’oublier ensuite, mais qu’elle le connaisse en continu, sans jamais le perdre de vue. D’abord parce qu’elle doit s’adapter en permanence (en temps réel) à l’apprenant «actualisé» tout au long de son apprentissage, grâce aux informations remontées par les systèmes d’information mis en oeuvre dans le Digital Learning : ce qu’on appelle «adaptive learning» et qui passe dans le flux des indicateurs attachés à l’apprentissage et à la performance. La formation doit par ailleurs multiplier les occasions de mise en application des connaissances en situation de travail ; que le Mobile Learning prenne l’ascendant ne doit pas surprendre : quel meilleur outil de transfert des connaissances en situation de travail ? On notera au passage que le processus en filigrane impose à la formation de passer et de repasser par le manager de proximité qui joue un rôle clé dans ce transfert des connaissances. Et comme le salarié travaille en équipe (ou se trouve sinon toujours en relation avec d’autres services, des clients, partenaires, etc. auprès desquels il exerce ses compétences), la formation qui revient à l’apprenant possède aussi une dimension sociale (Social Learning).

Smart learning : partir de l’apprenant, y revenir, dans des boucles toujours plus courtes : c’est une sorte de nouvelle frontière pour le département formation. Une approche qui passe par la maîtrise des outils de «learning intelligence» (comme on parle de business intelligence), et s’étend à la capitalisation des connaissances (dans des bases ad hoc), car l’accélération n’est possible que si elle permet à l’apprenant, sous guidance du formateur, de consulter les connaissances que la formation a déjà constituées dans sa pratique.

Michel Diaz

Tribune initialement parue dans Focus RH

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Deux applications précieuses de l'approche cartographique de la formation •SUITE Mes premiers constats sur la réponse de la formation à la crise Covid-19 •SUITE
Comment vendre de la formation à distance ? •SUITE Réinventer la formation par la FEST : c'est le bon moment •SUITE
Cartographie : une approche innovante pour caractériser les parcours de formation •SUITE Pour une nouvelle cartographie du parcours de formation : la formation comme “voyage d’apprentissage" •SUITE
France incompétences : qui est responsable du marasme formation ? •SUITE Certification Qualiopi ? Les organismes de formation n’ont guère le choix… •SUITE
Formation présentielle en berne, digital learning en pointe… The winner is ? •SUITE Directions Formation : emergency •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Je fais un nœud à mon mouchoir ! La Conférence des Lauréats... •SUITE
L’écosystème digital de formation : facteur clé d'une... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Account Executive (Responsable Comptes Stratégiques)
GOFLUENT
Chef de Projet Junior
Enovation
ILS INFORMENT
TEACH ON MARS : Révélation des lauréats de l’édition 2020 des Mobile Learning Awards
SKILLSDAY : L’École de la Banque et du Réseau remporte un award pour sa formation...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Augmenter et démontrer l'efficacité du Digital Learning
16 JUILLET 2020 / FORMETRIS
Nouveautés de Moodle Workplace 3.9 :
16 JUILLET 2020 / Enovation
LES PLUS LUS
• Les 11 Lauréats des Trophées du digital learning 2020 •SUITE
• STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de... •SUITE
• Pour une nouvelle cartographie du parcours de formation :... •SUITE
• Cartographie : une approche innovante pour caractériser les... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®