ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE ANNUAIRE DES PREMIUM
Leaders du Digital Learning
CONTRIBUTEURS S'ABONNER
À la newsletter
L’IA : école de paresse pour la fonction formation ?
05 FÉVRIER 2024 / ia générative
Jean-Roch Houllier
head of operations, learning & digital
groupe safran
Florent Grisaud Verrier
head of digital learning & innovation
mbda
L’intelligence artificielle entre en force dans le quotidien des professionnels de formation ; devant cette irrésistible tendance, la question cruciale se pose : l’IA nous rendra-t-elle paresseux, ou, au contraire, plus éclairés ? Dans la relation à l’IA, quelle posture adopter, pourquoi, comment ? Dernier opus de notre série sur les « Mythes de l’IA en formation » 

L’IA : « assistant hors pair »de l’Humain augmenté

L’IA va encore accélérer la mutation des métiers de la formation (rôles, processus) que le passage à l’ère digitale n’avait pourtant pas ménagés sur les dix dernières années. On ne croyait pas qu’une telle accélération soit possible, ni qu'elle intervienne aussi vite. Une liste de cas d’usage déjà bien fournie peut désormais être confiée aux IA : définition de persona, construction d’un déroulement pédagogique, génération de modules de micro-learning, création d’un dispositif d’évaluation des connaissances… Ces cas d’usage démontrent l’opportunité, pour les professionnels, de réallouer leur énergie à des tâches à plus forte valeur ajoutées, en se concentrant, par exemple, sur l’animation communautaire, l’interprétation des singularités présentes dans les données d’apprentissage, le pilotage et le marketing de la formation, etc. Conséquence heureuse : un gain de temps significatif dédié au dispositif de montée en compétences « juste temps » des apprenants. L’IA générative se présente comme l’assistant hautement utile de l’Humain qui conserve quant à lui la compréhension du contexte et du besoin spécifique (« de la commande ») du client et la maîtrise de l’intention. C’est à lui qu’il appartient, en effet, de répondre au Quoi et au Pourquoi (objectifs stratégiques, opérationnels et pédagogiques) en s’aidant de l’IA dans sa réponse à la question Comment. De ce point de vue, on peut affirmer que l’IA générative vient augmenter le potentiel des métiers (responsables formation, ingénieurs pédagogiques, chefs de projet formation, etc.) et non se substituer à eux.

Savoirs externalisés : une dépendance grandissante

Mais l’abondance d’outils et de solutions fait courir le risque de la paresse ; la plupart des savoirs existants déjà « à l’extérieur » (sur le web ou ailleurs), il semble qu’on puisse les exploiter à la demande sans trop d’efforts, de même que l’automobiliste use aujourd’hui de son GPS avec le plus grand naturel, en espérant n’avoir jamais à revenir au passé (qui sait encore lire les cartes routières qu’on utilisait autrefois ?). Il semble que les savoirs « externalisés » soient en train de prendre le pas sur les savoirs internalisés x mémorisés, c’est-à-dire sur les savoirs qui ont fait l’objet préalable d’un apprentissage doublé d’un effort visant à se les approprier, à les mettre en action tout en se forgeant sa propre vision. Faisant soi-même, on confronte, on prend du recul, on développe une capacité à critiquer une réalisation, un résultat. Pour « sentir » un ordre de grandeur sur une calculatrice, je dois avoir appris à calculer, étape par étape ; la rédaction d’un article, voire d’un ouvrage, requiert effort… et persévérance, lorsque le doute assaille le rédacteur (le syndrome de la page blanche) ! « Internaliser un savoir », dans le sens qu’on vient d’indiquer, c’est se doter d’un « nez critique » indispensable à la prise de recul sur les productions de l’IA, sauf à sombrer dans une forme d’assistanat et de paresse dénués de toute disposition critique. On peut également craindre que l’IA générative ne favorise le « syndrome du gorille » : dégagé des tâches les plus pénibles, l’Homme s’est hissé hors l’état simiesque en se concentrant sur l’organisation et la synthèse de l’Information ; l’utilisation massive des IA génératives peut nous mettre dans la dépendance des technologies : nous serions alors les « singes » des outils et de la technique.

Le cerveau libre : faire soi-même et l’esprit critique, deux incontournables

Apprendre en faisant et en expérimentant soi-même, volià qui constitue un premier « incontournable ». Dès lors, on peut souhaiter que l’école renforce son enseignement des fondamentaux pour faciliter le développement des savoirs internalisés nécessaires à la construction d’individuations matures. Sans culture de l’effort, le risque court d’une perte de vision (banalisation), d'une perte de recul, comme le montre la création d’images aujourd’hui à portée de tout-un-chacun grâce à l’intelligence artificielle : dans ce processus automatisé, qui continuera de se faire une idée de l’effort de créativité requis pour produire une image ? Pire : ui saura encore lire une image ? Le « cerveau libre » (cher à Michel Serres) offre tout autant l'agilité que la capacité à trier et à analyser à la volée toute information qui lui parvient. Puis, le développement de compétences comme l’esprit critique conditionne l’habileté à « naviguer » dans un océan de savoir ; art du discernement, pensée systémique, pensée analytique, humilité en sont les composantes : ce sont autant d’instruments pour affronter la complexité du monde. On l’aura compris : pour nous, l’enjeu est majeur : conserver notre libre-arbitre, notre disposition à puiser en nous les ressources essentielles pour ne pas se perdre dans le monde qui vient.

Déjà parus :

5 mythes de l’Intelligence Artificielle (en formation, comme ailleurs)

L’IA : destruction créatrice des métiers de formation ?

L’IA : pour tous ? Sous réserve…

Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les tester !

L’IA : la vérité si elle ment !

 

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | ia générative
L’IA : école de paresse pour la fonction formation ? •SUITE L’IA : la vérité si elle ment ! •SUITE
La gestion unifiée de la formation et des compétences : plus que jamais impérative •SUITE Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les tester ! •SUITE
L’IA : pour tous ? Sous réserve… •SUITE Les conversations simulées à base d’IA pour confronter et valider les savoirs •SUITE
Intelligence Artificielle et Big Data dans la formation : pour le meilleur et… pour le pire ! •SUITE Au-delà du "Self Learning" et du "Learning on demand" propulsé par l'IA… •SUITE
L’IA : destruction créatrice des métiers de formation ? •SUITE L’Intelligence Artificielle transforme la formation asynchrone : testé et approuvé par MBDA Group ! •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
L’inclusion des personnes en situation de handicap passe... •SUITE
Apple Vision Pro : quel impact sur la formation ? •SUITE
Moodle ? Le village à visiter ! •SUITE
Les priorités du Digital Learning à l’horizon 2024-2025 •SUITE
Réinventer la formation en entreprise en développant... •SUITE
Quand les « micro credentials » viennent dynamiser les... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Directeur/Directrice de l'Education
EDUNAO
Business Developer digital learning
INGENIUM DIGITAL LEARNING
ILS INFORMENT
ISTF : ISTF sera présent au salon eLearning Expo du 19 au 21 mars 2024
EXPERQUIZ : Du nouveau sur ExperQuiz !
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Digitalisez les process administratifs de vos formations
29 FÉVRIER 2024 / ISTF
Deux scénarios pratiques pour développer la compétence de vos équipes !
07 MARS 2024 / XPERTEAM
LES PLUS LUS
Évaluer et cartographier les compétences : l’endossement,... •SUITE
L’IA : pour tous ? Sous réserve… •SUITE
Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les... •SUITE
Vivement demain ! •SUITE
Quel avenir pour les technologies numériques appliquées à... •SUITE
E-learning Boulevard : Simplifiez vous la recherche de... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2024 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®