ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Contenus de formation : le temps de la curation est venu
02 MAI 2022 / tendances / publi-reportage
Clément Meslin
co-fondateur et ceo
edflex










plus de renseignements sur
Clément Meslin (CEO, Edflex) rappelle que Google demeure sans doute le portail de formation encore le plus utilisé. Quel que soit le contenu de formation qu'on recherche, on finira, peut-être, par le trouver… après de longues heures qu'on voudrait mieux occupées ! C’est l'avis des entreprises et de leur service de formation qui ont décidé de prendre la question de la curation des contenus au sérieux, en se dotant de la plateforme et des services d’Edflex. 

La curation des contenus de formation est un marché en forte progression…

Clément Meslin : Le monde change et les ressources à disposition sur internet transforment la façon dont on se forme et dont on pense la formation. Aller chercher des réponses à ses questions sur Google est devenu un véritable réflexe. Désormais, il n’est plus nécessaire de créer du contenu sur-mesure pour répondre à des besoins transverses : la création est un processus long et coûteux qui ne comble pas entièrement les attentes des apprenants, qui veulent toujours plus d'instantanéité. La curation est une réponse idéale à ces enjeux ; elle permet d’aller vite et d'être efficace dans la diffusion des contenus de formation.

Des enjeux forts, donc, pour les entreprises, les collaborateurs et les services de formation !

Clément Meslin : En effet. Pour les entreprises, c’est une opportunité de gagner du temps et de l’argent dans la création d’une offre de formation. L’e-learning a transformé la formation professionnelle depuis 15 ans, et désormais la curation de contenus ouvre les portes d’une nouvelle transformation de grande ampleur en proposant d’enrichir facilement et efficacement son offre. Si un contenu ne fonctionne pas, on le remplace aussitôt. Les investissements sont rentables quand on trouve les bons contenus au bon moment.

Comme je l’ai déjà mentionné, la majorité des collaborateurs (67 % dans notre dernier sondage) ont comme premier réflexe de consulter Google quand ils recherchent un contenu. Le fait de leur proposer une curation des meilleurs contenus, avec différents formats (articles, vidéos, podcasts...) et de différentes sources de qualité, c’est du temps gagné pour tous. Cela permet naturellement aussi aux services de formation de s’assurer de la qualité des informations transmises et de suivre cette progression informelle. 

Donc oui, à court, moyen et long terme, la curation profite à tous dans l’entreprise.

Mais au fond, qu'entend-on par curation des contenus ?

Clément Meslin : La curation de contenus diffère grandement de l’agrégation de contenus, c’est un point essentiel qu’il faut avoir à l’esprit. L’agrégation, qui est souvent très technologique, laisse peu de place à l’humain. Elle se concentre surtout sur le repérage et la centralisation de contenus sur une thématique. Aujourd’hui, cette seule approche technologique ne suffit pas à identifier les bons contenus, qu’il faut ensuite trier pour en évaluer la qualité. D’où la nécessité d’un regard humain, d’une expertise pédagogique sur les ressources pour s’assurer de leur cohérence avec les attentes des apprenants.

Quel est le périmètre fonctionnel de la plateforme Edflex ?

Clément Meslin : Edflex allie une technologie déjà « branchée » sur plusieurs milliers de sources de qualité dans les domaines les plus divers, à une équipe d’experts pédagogiques qui évaluent ces ressources au quotidien. À la manière d’Allociné pour évaluer un film, Edflex permet d’avoir l’avis de l’expert et l’avis des “spectateurs” (les internautes). 

Comment s’assurer, pour chaque client, que les contenus correspondent aux attentes de l’entreprise et des collaborateurs ?

Clément Meslin : Nous avons pour objectif de répondre au plus vite aux besoins des apprenants et de l’entreprise. Lors de réunions préalables au déploiement de notre solution, nous définissons les sujets à établir, ainsi que les catégories qui figureront dans le catalogue. Nos portails ne sont pas dupliqués à l’identique d’un client à l’autre : pour chacun, nous construisons une expérience unique qui veut répondre à des besoins précis, définis selon le contexte de l’entreprise au moment du déploiement.

Après le lancement du portail, nous suivons de près l’évolution des statistiques et les retours des collaborateurs pour ajuster dynamiquement le catalogue. La communication lors du lancement, puis dans l’animation du dispositif, est cruciale ; sans elle, les collaborateurs, qui n’ont pas connaissance de l’offre, n’utiliseraient pas la solution. Nous aidons les services de formation à faire connaître leurs nouveautés.

Comment choisissez-vous les sources des contenus dont vous allez faire la curation ?

Clément Meslin : Trouver des sources de contenus pertinentes, c'est notre quotidien, c’est la valeur que nous ajoutons au marché. Notre curation est structurée par grandes thématiques, qui sont elles-mêmes organisées par des catégories et des sources associées. Cette hiérarchisation fait la force d’Edflex, car les contenus sélectionnés sont à même de couvrir 95 % des besoins des entreprises. Pour ce faire, nous n’hésitons pas à signer des partenariats avec les meilleurs éditeurs de contenus (gratuits ou payants) ; c’est une disposition que nous continuons de renforcer.

Il y a déjà beaucoup d’outils dans l'écosystème digital de formation des entreprises… Edflex, un de plus ?

Clément Meslin : Edflex a l’ambition de devenir un outil indispensable du quotidien des entreprises et de ses salariés. L’outil s’intègre donc parfaitement dans les SIRH, LMS ainsi que dans les plateformes collaboratives comme Microsoft Teams. Nous n’avons aucune vocation à remplacer des plateformes existantes ! Au contraire, mais nous nous considérons comme une solution complémentaire aux offres actuelles qui manquent parfois de « fraîcheur » et qui ne sont pas adaptées aux nouvelles pratiques des apprenants.

Bill Gates a lancé une formule devenue fameuse : « l’information au bout des doigts ». C’est aujourd’hui la
« formation au bout des doigts » qui est un besoin universel, auquel la multitude des ressources disponibles en ligne peine à répondre. Car, pour les entreprises et leurs collaborateurs, cette multitude finit par constituer le problème : comment choisir, dans cet océan de contenus et de formats, les formations qui soutiendront en continu l’employabilité des personnes et la performance de l’organisation ? Un problème pris à bras le corps par Edflex, via la mise à disposition, sans perte de temps, des meilleurs contenus, toujours contextualisés, provenant de l’entreprise ou « sourcés » à l’extérieur. La curation des contenus, cette ambition d'Edflex, est soutenue par une combinaison intelligente, rigoureuse, dynamique : l’automatisation du sourcing par sa plateforme, la sélection opérée par son équipe de curateurs, le scoring des contenus consommés par ses clients. Une innovation dont on ne doute pas qu'elle va trouver sa place méritée au cœur de l’écosystème digital de formation.

Michel Diaz (Industry Analyst, Féfaur)

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Toujours plus d’argent pour le coaching digital : le marché et les investisseurs y croient •SUITE Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
L’apprenance : alternative à la machinisation de l’apprentissage •SUITE Innover en formation pour se mettre au rythme de l'entreprise et des collaborateurs •SUITE
L’avenir d’une organisation dépend de sa capacité à faire émerger un nouveau leadership •SUITE Huit énoncés sur la formation et les compétences « in the Future of Work » •SUITE
La vague des podcasts de formation n’est pas près de faiblir ! •SUITE Compétences et formation pour l’avenir du travail… •SUITE
Étendre la formation aux partenaires de l’entreprise… en étendant la plateforme LMS ! •SUITE Contenus de formation : le temps de la curation est venu •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
DOMOSCIO : Myskillcamp acquiert Domoscio, prélude à une transformation dans le...
ISTF : Rendre ses classes virtuelles engageantes
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®