ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Digitaliser l’évaluation de la formation : c'est maintenant !
27 JANVIER 2020 / evaluation
Pourquoi il est urgent de digitaliser l'évaluation de la formation et du transfert des acquis… Au moment où les attentes vis-à-vis de la formation n'ont jamais été aussi fortes, difficile de contester les raisons données par 5 leaders de l'offre qui interviendront au Séminaire Évaluation Formation Féfaur 2020

Patrice Bertrand (Directeur associé, Experquiz) : L'évaluation de la formation au moyen de formulaires d'enquête, principalement orientée sur la satisfaction, est une première étape déjà franchie par beaucoup d'entreprises et d'organismes de formation. Chez ExperQuiz, nous pensons que l'urgence est maintenant de mesurer le transfert des acquis au moyen d'évaluations de connaissances, en amont et en aval des formations. Ce n'est qu'en couplant les enquêtes avec l'évaluation des acquis qu’on aura une mesure objective, fiable, précise, de l'impact réel de chaque session de formation. Notre recommandation est d'associer systématiquement l'évaluation de connaissances / compétences aux processus d'évaluation de formation de type Kirkpatrick. C’est certes un effort plus important, puisque les questionnaires portant sur les connaissances sont propres à chaque domaine, alors que les enquêtes sont le plus souvent génériques. Mais on disposera ainsi de contenus pédagogiques nouveaux, au service de formations plus efficaces.

Laurent Balagué (CEO, Formetris) : L’urgence de digitaliser l’évaluation de la formation est un constat que nous avons fait il y a des années, à la création de forMetris. Plus la formation évolue, plus il devient important d’avoir une évaluation flexible, “scalable” et avec des taux de réponses élevés. Mais la simple digitalisation du questionnaire d’évaluation ne représente pas une fin en soi. Il est important d’aller au-delà et de passer de la simple mesure de la satisfaction à une véritable mesure de l’impact. Nous voyons ainsi une vraie transformation au sein des entreprises qui s’approprient les outils digitaux d’évaluation de la formation et du transfert des acquis pour gagner en qualité, en efficacité et accroitre l’impact de leurs formations pour les formés et pour l’entreprise.

Paul Bachy (Directeur, Enovation) : Les entreprises doivent se réinventer en permanence pour rester compétitives dans un monde en perpétuelle transformation digitale. Elles doivent donc capitaliser sur leur savoir-faire tout en permettant à leurs employés de se préparer au “Future of Work”. Les directions Formation-RH ont à maximiser le transfert des connaissances entre les collaborateurs pour développer ce capital tout en aidant les leaders à mieux coacher leurs équipes en leur apportant les outils et la formation nécessaires. Pour cela il faut créer un espace où partage de connaissances et développement des compétences deviennent indissociables, un espace pour promouvoir l’apprentissage continu et où les échanges entre leaders et collaborateurs deviennent la norme pour assurer la relève et garder cette longueur d’avance.

Mathieu Heidsieck (Directeur du développement, Xperteam) : 85% de la valeur des entreprises repose désormais sur des actifs intangibles, dont le capital humain. Pourtant les évaluations différées, qui permettent d’estimer la mise en œuvre effective des savoirs acquis en formation, sont encore rares car peu outillées - alors que 10 à 30% seulement des acquis sont mobilisés en situation de travail. Un nouveau “blend” faisant appel à l’AFEST permettra de mieux identifier et renforcer l’impact réel des formations. La formation et son évaluation seront conçues comme un processus dont émergera une organisation permettant d’apprendre et d’évaluer en continu. Dans cette organisation apprenante, le coaching de terrain jouera un rôle de premier plan, si les collaborateurs et leurs managers peuvent s’appuyer sur une plateforme de “field coaching” orchestrant la formation avec toutes les modalités de l’évaluation.

Elisabeth Desriac (Directrice du développement, Syfadis) : L’acquisition de compétences et l’efficacité des dispositifs de formation sont une réalité économique pour les entreprises. L’évaluation répond à une nouvelle exigence de performance, bien au-delà de son champ initial longtemps limité à l’évaluation à chaud. Avec la réforme, la formation se transforme en action visant un développement de compétences. Digitaliser l’évaluation et le transfert des acquis en situation de travail est indispensable pour mesurer l’atteinte des objectifs et fournir des éléments de preuve sur l’excellence de la politique formation. Par ailleurs la digitalisation facilite la personnalisation et l’expérience de chaque collaborateur à chaque étape de son développement, dans un développement en continu : formations préconisées en fonction des compétences et du projet professionnel, actions de développement individualisées au profil, apprentissage par ancrage des acquis, facilitant ainsi l’engagement et la motivation du collaborateur tout au long de son parcours pédagogique.

Actualité :

Patrice, Laurent, Paul, Mathieu et Elisabeth interviendront au Séminaire Stratégies d'Évaluation Formation 2020+ organisé par Féfaur le 24 mars 2019 à Paris : Évaluer la formation et le transfert des acquis

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | evaluation
Évaluer la formation : priorité aux résultats •SUITE 4 entreprises, 4 stratégies d’évaluation •SUITE
Quelques recettes pour lever les obstacles à l’évaluation de la formation •SUITE Connaissez-vous vraiment vos coûts de formation ? •SUITE
Évaluation de la formation : des enjeux aux indicateurs… •SUITE Quand l’évaluation digitalisée des savoirs fait l’affaire des clients… •SUITE
L’anglais dans tous ses états - ”coffee break”, “lunch and learn", mentorat entre pairs, challenges… •SUITE Développer sa Learning Culture : pourquoi faire ? •SUITE
Digitaliser l’évaluation de la formation : c'est maintenant ! •SUITE 5 bonnes raisons d’évaluer la formation •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Évaluer la formation : priorité aux résultats •SUITE
Se former aux parfums avec le digital learning, c’est... •SUITE
Où en êtes-vous du digital learning ? Facile à savoir avec... •SUITE
Onboarding client ou collaborateur : une ressemblance qui... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projet Digital Senior
ITycom
Concepteur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : 🎞 Tutoriels iSpring 🎞
DISTRISOFT : Comment la fin de Flash affecte les applications et les modules...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Quoi de neuf en 2020 pour les LMS ?
25 FÉVRIER 2020 / NELL & ASSOCIES
En 2020 : pourquoi certifier vos formateurs à la classe virtuelle ?
27 FÉVRIER 2020 / LIVE SESSION
LES PLUS LUS
• Le mobile learning, une chance pour le blended learning •SUITE
• De la plateforme LMS à l’écosystème digital de la formation •SUITE
• Les chiffres 2020 du digital learning •SUITE
• Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®