ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Comment transformer votre entreprise en organisation apprenante ?
04 DÉCEMBRE 2017 / pratiques / publi-reportage
Corentin Sannié
head of content
360learning










plus de renseignements sur
L’organisation apprenante, structure capable d’intégrer et de diffuser naturellement la connaissance, est un concept de plus en plus populaire dans le monde de la formation. Pourtant, cette dernière est souvent considérée comme un idéal inatteignable plutôt qu’un objectif pour l’entreprise. Il faut casser cette idée reçue ! Pour cela il faut suivre ces trois étapes : décentraliser la création de contenu, miser sur le social et évaluer en continu. Pour aller plus loin, découvrez notre webinaire sur l'évaluation de la formation.

Décentraliser la création de contenu de formation

Dans une organisation apprenante, l’apprentissage est l’affaire de tous. En effet, dans ce type de structure chaque personne doit être capable de partager les nouvelles techniques et éléments qui peuvent améliorer la connaissance de son métier dans l’entreprise.

Selon une récente étude d’Adecco, 60% des métiers de 2030 n’existent pas encore. Aujourd’hui, seuls les experts métiers sont les seuls à même d’identifier et d’anticiper les transformations de leurs professions, il faut donc leur donner la parole ! Ce sont ces derniers qui doivent définir le contenu de la formation et les compétences nécessaires à la réussite de leurs apprenants.

Cette décentralisation de la production du contenu ne peut se faire du jour au lendemain, il faut être capable de mettre en place des process clairs et s’assurer que ceux-ci sont adoptés et appliqués au sein de l’entreprise. Le rôle du formateur sera alors de veiller à la bonne qualité des contenus et de permettre aux experts de s’approprier les techniques pédagogiques nécessaires à la bonne transmission du savoir.

Cela implique un travail initial pour cadrer ces pratiques. Néanmoins, les résultats sont rapides et l’impact très fort. En effet, outre le gain de temps conséquent pour l’équipe formation. Ces modules sont ensuite particulièrement utiles pour l’onboarding ou la montée en compétence des collaborateurs. Cela permet de rendre les collaborateurs rapidement opérationnels et d’apprendre selon leur engagement, tout au long de leur carrière.

Mettre le social au cœur de l’apprentissage

Sans envie de partager le savoir il ne peut y avoir d’organisation apprenante. En effet, cette dernière se nourrit de l’engagement de ses membres et de leurs interactions.
Le formateur doit mettre l’engagement au cœur de sa stratégie. Or, aujourd’hui ce sont bien les fonctionnalités sociales qui sont les plus adaptées pour répondre à cette problématique. Il suffit pour s’en convaincre de voir à quel point les réseaux sociaux ont changé les codes d’internet au cours des dix dernières années. Appliqué à l’apprentissage, cela permet d’atteindre des taux d’engagement des apprenants de plus de 80%.

On voit bien que le social est loin d’être un gadget. D’autant plus que celui-ci permet d’avoir un impact immédiat sur la qualité de l’apprentissage. En effet, il permet aux apprenants de comparer leurs performances et de créer de l’émulation dans les équipes. Le rôle du formateur est alors de mettre en avant les collaborateurs les plus impliqués et en faire des relais de l’apprentissage dans l’entreprise. Cette méthode collaborative permet un meilleur transfert de compétences et donc une formation plus efficace.

Analyser et évaluer pour être agile

On peut comparer une organisation apprenante à un organisme vivant et indépendant. Tel un biologiste ou un médecin, le formateur doit travailler à le comprendre et à lui permettre de se développer. Il a ici deux objectifs : le développement des interactions entre les apprenants et l’amélioration constante de la qualité du contenu de formation.

Pour y arriver ce dernier va devoir porter un souci tout particulier à la récolte et l’analyse de la donnée sur les comportements de ses apprenants. Il doit être capable de connaître le taux d’engagement, le taux de compétion et la viralité des contenus qui sont partagés sur la plateforme de formation et en tirer des conclusions. Cela lui permettra de guider les experts dans leur production de contenu et lui donnera la capacité de constamment tester de nouvelles façons d’engager et d’accompagner ses apprenants dans l’acquisition de nouvelles connaissances.

Cet état d’esprit agile, fait de tests et de constants ajustements, est de plus en plus une nécessité. C’est, en effet, à travers ce mécanisme que le formateur va apprendre, s’améliorer et développer son organisation apprenante.

Aujourd’hui, seule une organisation apprenante est capable de s’adapter de façon autonome aux bouleversements de son marché. La développer dans votre entreprise est un processus long et Il ne faut pas sous-estimer l’ampleur du changement que cela représente pour le département formation.

Pourtant, les résultats seront à la hauteur des investissements, mieux encore, ces derniers vont avoir un impact immédiat sur l’apprentissage dans votre entreprise. Alors qu’attendez vous pour essayer la formation sociale et engageante ?

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
La Conférence des Lauréats (Save The Date : 24 novembre 2022) •SUITE Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au poste de travail •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux, avec moins… •SUITE Différenciez-vous par la formation •SUITE
Les leaders du digital learning se déchaînent avant l’été ! •SUITE Mesurer l’impact du coaching : c’est possible ! •SUITE
MobieTrain, application de formation des équipes terrain •SUITE Un sujet clé pour la formation : les compétences cyber des salariés •SUITE
Le numérique n’épuise pas l’innovation en formation •SUITE En mai, ils s’éclatent ! (Les Premium d’e-learning Letter) •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Sales Development Representative
TEACH ON MARS
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
ILS INFORMENT
EXPERQUIZ : Quel score obtiendrez-vous à notre test de logique ❓
Infopromotions : Participez à l'enquête Digital Learning : disruption en vue ?
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
#6 Webinar myCertif
13 SEPTEMBRE 2022 / myCertif
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
14 SEPTEMBRE 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
L’avenir d’une organisation dépend de sa capacité à faire... •SUITE
L’apprenance : alternative à la machinisation de... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®