ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Projet international de digital learning : prenez le bon cap !
12 DÉCEMBRE 2016 / dispositifs / publi-reportage
Jérôme Bruet
vp talentsoft
talentsoft
plus de renseignements sur
talentsoft
Tous ceux qui l’ont déjà mis en place le savent bien, mener un projet international de digital learning ne s’improvise pas. Si vous imaginez qu’"internationalisation" est synonyme de "traduction", vous ne vous engagez pas dans la bonne direction. Il s’agit d’un véritable projet à part entière, et comme tout projet, vous devrez vous appuyer sur un leader capable de vous accompagner globalement et localement.

Une stratégie unique pour chaque pays

La règle d’or, c’est de bien intégrer que tout ne doit pas se décider au sein du siège de manière unilatérale. Vous devez établir des groupes de travail dans chaque pays concerné afin de recueillir les objectifs communs et divergents, définir d’un plan d’action et fixer les KPI.

Chaque structure doit pouvoir aller à son rythme. Pour les plus grandes filiales avec un grand nombre de collaborateurs, vous privilégierez l’autonomie incitant une participation et une implication plus importante. Pour les plus petites qui n’ont pas les ressources nécessaires pour effectuer un déploiement efficace, vous effectuerez un pilotage plus centralisé. Rassurez-vous, les plateformes LMS vont vous simplifier la tâche en ciblant très précisément vos populations d’apprenants dont l’organisation sera calquée sur la structure de votre société.

N'oubliez pas d’intégrer les acteurs locaux (Direction, RH, Managers, etc.) qui seront un relai de poids pour mettre en place vos actions et conduire le changement. Des interactions facilitées par les solutions intégrées Learning et Talents.

LCMS et LMS, quel moteur pour l’engagement ?

Vous l’avez compris, il faut emmener, entrainer, ENGAGER, toutes les équipes formations des différents pays. Une tâche qui s’avère souvent délicate car la mise en place d’un outil central est vu comme l’arrêt de l’innovation et l’agilité locale.

Pour contrer cela, vous pouvez globaliser en deux temps.

Le premier temps consiste à activer le module LCMS, afin d’engager en premier lieu les formateurs. Dans ce cas, l’innovation et la créativité pédagogique locale peuvent s’exprimer sans contrainte. C’est un bénéfice immédiat et évident pour tous les acteurs. Vous pouvez alors mettre en place une production tournante, a minima pour le brainstorming et la relecture, idéalement pour concevoir les contenus alternativement dans les différents pays. Vous pourrez donner des leaderships tournants (tel projet sera piloté par tel pays, et le suivant par un autre, etc.) afin d’impliquer et d’engager chaque structure. Veillez à ne pas imposer un contenu unique à tous les pays, ni des dates uniformes. Il en va de même au niveau des rythmes d’acculturation ou de l’abondance de contenus proposés, mais vous devez "imposer" l’envie de travailler ensemble, "injecter" dans l’esprit de chacun la certitude que ce travail collaboratif accélère les processus de production et facilite l’émulation.

Le deuxième temps deviendra alors évident, naturel. Il s’agira de mieux coordonner les déploiements et donc de faire des choix d’harmonisation du paramétrage du LMS.

Les enjeux de la localisation

Une fois que les enjeux stratégiques du projet sont clairs et l’organisation fonctionnelle fixée, vous pouvez entrer dans le vif du sujet : la production de contenus localisés. Si la traduction d’un contenu apparaît assez facile à mettre en œuvre, pour peu que vous disposiez d’une plateforme LCMS qui gère la production collaborative en intégrant notamment les traducteurs directement dans l’outil, il ne faut pas omettre la phase de localisation, c’est-à-dire l’adaptation de vos contenus aux spécificités locales. Cela va des contenus textuels bien sûr, où, par exemple, le même mot aura une signification différente selon les pays ayant la même langue (tabarnak !), mais également de l’ensemble de médias. La contextualisation est, en effet, un élément fort pour mieux engager vos apprenants. Inutile toutefois de placer le curseur trop loin, cela pourrait s’avérer contre-productif.

Comme vous le savez, la formation digitale ne se limite pas à la diffusion de contenu, mais doit s’attacher également à développer les interactions humaines qu’elles soient du type tutorat, validation par les pairs, social learning, etc. Dans ce cas, la localisation est absolument inévitable. C’est un aspect qu’il faudra prendre en compte et accompagner dans votre projet.

Voilà, vous êtes désormais avertis des points de vigilance à contrôler avant d’attaquer un projet d’envergure internationale. N’oubliez pas cependant la phase du bilan, afin d’analyser les KPI que vous aviez fixés, d’éditer un nouveau plan d’action et d’ajuster vos process et l’architecture de vos contenus pour les prochaines productions.

Pensez également qu’un acteur comme e-doceo, ayant ses propres équipes dans 15 pays, sur 4 continents et une capacité à piloter vos projets en 9 langues est une garantie pour vos ambitions internationales.

Retrouvez tous ces précieux conseils, en téléchargeant gratuitement l’infographie « Digital learning : réussir son déploiement international ».

page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Comment Alstom aide ses collaborateurs et cadres à... •SUITE
« Ça ne fonctionnera jamais à distance, vive la formation... •SUITE
Formation linguistique pour tous… et personnalisée : aucune... •SUITE
La gamification du portail de formation : levier... •SUITE
Plateforme LMS « multi-tenants » : Moodle sait faire grâce... •SUITE
Pour la feuille de route « data » dans le champ formation-RH •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Intégrateur multimédia e-formation H/F
L’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Police)
Business Developer B2B SaaS F/H
TEACH ON MARS
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : E-learning Touch’ lance son nouveau site internet et révolutionne son...
BEVIEW : BEVIEW - Plaquette de présentation Solutions Digitales 3D pour la...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire : Comment déconcentrer l'administration d'une plateforme moodle
15 JUIN 2021 / moofactory
E-TIPI LEARNING participe à VIVATECH 2021 - Le rendez-vous des StartUps & Leaders !
du 16 JUIN 2021 au 19 JUIN 2021 / E-TIPI LEARNING
LES PLUS LUS
• Les 11 Lauréats des Trophées du Digital Learning 2021…... •SUITE
• Classes virtuelles : une vaguelette qui clapotait depuis... •SUITE
• La formation chez Kiabi : la crise même pas peur ! •SUITE
• Classe virtuelle : le raz de marée •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®