ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
L'école Atol lutte efficacement contre le déficit de compétences dans le métier opticien-lunetier
19 MAI 2022 / success stories
Alexia Ledru (Responsable Formation réseau, Atol les Opticiens) montre comment les offres et les parcours de formation, largement digitalisés, de l'école Atol répondent à des enjeux cruciaux : former aux métiers, accroître la performance et valoriser tout un secteur d'activité aux yeux des futurs candidats… Preuve à l'appui : le haut niveau de satisfaction des apprenants, couronné d'un impact positif sur les ventes.

Le métier d’opticien-lunetier connaît, lui aussi, une « guerre des talents »…

Alexia Ledru : Le recrutement sur notre marché de l’optique est sous tension depuis plusieurs années. Les enseignes se développent énormément et nous n’avons pas l’offre qui correspond à la demande. C’est une vraie crise de filière avec un manque d’attractivité du secteur. Il est difficile d’attirer des futurs collaborateurs et de les retenir au sein de la profession, car il y a une prise de conscience du poids de la dimension administrative et commerciale du métier d’opticien-lunetier au quotidien. A cela s’ajoute les difficultés rencontrées par le commerce de détails avec les horaires d’ouverture et le travail le samedi… Il est primordial de recentrer la profession sur ses enjeux de santé visuelle.

Comment attirer vers ce métier ? Quel rôle la formation peut-elle jouer ?

Alexia Ledru : La branche professionnelle travaille sur une orientation stratégique pour valoriser l’aspect professionnel de santé du métier et l’image de cette activité auprès des jeunes. Il faut aussi travailler avec les CFA qui forment les alternants au BTS Opticien-lunetier. En tant qu’enseigne, Atol les Opticiens prend également sa part en développant la marque employeur et la fierté d’appartenance à un métier pluridisciplinaire riche et épanouissant. À notre échelle, la formation est un levier d’évolution des compétences et de carrière professionnelle avec l’ouverture sur le métier d’audioprothésiste, par exemple. Pour ceux qui ne sont pas Opticien-lunetier, la VAE offre une reconversion stimulante.

En quoi consiste le programme École Atol ?

Alexia Ledru : Nous avons créé l’école Atol en 2021 pour justement apporter une solution aux problématiques de recrutement de notre réseau. Depuis, nos Associés ont la possibilité de recruter des profils hors optique, type BAC+2 force de vente, pour que l’école Atol les forme aux fondamentaux de l’optique. Nous avons développé tout un programme de formations sur-mesure, conçu et animé par des formateurs internes expérimentés, pour promouvoir la culture d’enseigne et répondre au plus près des besoins des magasins. Les sessions sont de 2 jours à 5 jours, avec des modules principalement en présentiel et complétés par du distanciel. Nous souhaitons également proposer des classes virtuelles en présence d’un formateur. Notre spécificité est d’enrichir le socle de connaissances théoriques en mettant l’accent sur le training avec des mises en situation professionnelle, des cas pratiques et des jeux de rôle. Cela plaît beaucoup, notamment parce que nos modules e-learning sont catégoriels et innovants : ils représentent entre 20 et 30% de notre offre de formation. Nous avons un fil conducteur avec des modules de prérequis en e-learning, en amont de la formation, et des modules catégoriels et produits à suivre à l’issue de la formation pour conforter les connaissances et accroître les compétences.

On peut parler de blended learning ?

Alexia Ledru : Oui, il s'agit d'un parcours pédagogique alternant du e-learning en amont, des vidéos pendant la formation pour soutenir la montée en connaissance, puis d’autres modules e-learning ciblés pour renforcer les connaissances en fonction des besoins identifiés lors des sessions de formation. Un parcours qui plaît, comme je l'ai mentionné, résultats à l'appui : le taux de satisfaction global est de 4,68 sur 5 ! Notre investissement est salué par 95% des stagiaires qui recommandent les formations de l’école Atol avec des témoignages très positifs. En termes d’impact, les employeurs notent une augmentation de leurs ventes dans les semaines qui suivent avec un panier moyen supérieur au reste du réseau d’environ 7% pour nos stagiaires.

Propos recueillis par Michel Diaz
 

page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
DOMOSCIO : Myskillcamp acquiert Domoscio, prélude à une transformation dans le...
ISTF : Rendre ses classes virtuelles engageantes
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®