ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Considérations sur les plateformes de formation en sortie de crise
19 NOVEMBRE 2021 / technologies
Mathieu Heidsieck
directeur du développement
xperteam










plus de renseignements sur
Attentes des entreprises et des collaborateurs, selon Mathieu Heidsieck (Directeur du développement, XPERTEAM), nécessité de simplifier sans négliger les leçons de la crise, entrée dans un nouveau cycle privilégiant l’accompagnement des apprenants, sous l’égide d’une vision à moyen terme… 

Quelles sont aujourd’hui les principales attentes des entreprises vis-à-vis de leur plateforme de formation ?

Mathieu Heidsieck : Nos clients nous disent que la plateforme de formation doit aider l’entreprise, ses métiers, ses collaborateurs et ses partenaires — l’ensemble de son écosystème - à réussir la transformation dans laquelle elle est embarquée vaille que vaille, du fait des bouleversements en cours. Concrètement, si l’on voulait retenir quelques mots clés, la plateforme de formation doit permettre de mieux anticiper, accompagner, engager, transformer et développer cet écosystème. La réponse dépend de l’ambition exprimée par la fonction Learning & Développement — ambition qui dépend elle-même du niveau des attentes des cercles décisionnaires. Les réponses peuvent varier du tout au tout : d’une plateforme Netflix-like pour aider les collaborateurs à développer un comportement apprenant de façon autonome à une plateforme visant un mix formation optimisé et multimodal. Aujourd’hui, la tendance est en faveur d’une plateforme plus ambitieuse capable de piloter le développement des compétences.

Dans la fixation de ses objectifs, la fonction formation a tout intérêt à partir des préoccupations principales du cercle décisionnaire, qui sont au nombre de trois (source : Towards Maturity 2021 - Annual L&D Benchmark Report) :

  1. Impact business – capacité à mettre en œuvre le changement plus rapidement, productivité et satisfaction client
  2. Impact sur le personnel – engagement du personnel, qualification et temps d’accès à la compétence
  3. Efficacité liée aux économies et aux gains de temps.

La « réponse plateforme » passera donc, à mon sens, par sa capacité de pilotage, de création, d’engagement et de coaching terrain.

Une seule plateforme pour tout faire ?

Mathieu Heidsieck : Entre 2010 et 2018, le nombre moyen de solutions et d’outils numériques de formation par entreprise est passé de 10 à 24 ! Tous les cinq ans, le marché voit apparaître une nouvelle famille pour explorer une nouvelle dimension du learning. On peut en observer l’incidence : l’écosystème digital de formation, c'est-à-dire l’ensemble des solutions utilisées, est plus complexe que jamais, il est d’ailleurs en voie de saturation, ce qui a un effet « miroir brisé » pour les apprenants et met le pilotage d’ensemble quasiment hors de portée des L&D. Josh Bersin ne dit pas autre chose : le moment est donc venu d’une consolidation.

Il s’agit donc de simplifier ?

Mathieu Heidsieck : Certes, mais jusqu’où et comment simplifier ? Deux écoles s’affrontent sur cette question : celle de la « simplification horizontale des SIRH-HCM » et celle de la « simplification verticale du L&D ». La première, qui fait le choix de la solution globale SIRH, parie sur le « learning good enough » : la formation suivra le reste, il n’est pas nécessaire de viser le meilleur dans ce domaine. Sur le papier, cette simplification horizontale séduit souvent la DSI ou la DRH, mais la déception des clients du service formation est toujours cuisante… En matière de pédagogie, « Good enough… is not enough » !

C’est que le développement des compétences est une affaire sérieuse…

Mathieu Heidsieck : Oui, ce sujet est important, complexe, sensible, parce que le développement des compétences suppose le plein engagement de la personne… L’atteinte d’un sommet jamais conquis passe par une route de montagne, pas par une autoroute : en autobus, on sera vite coincé dans les virages ! Accompagner les collaborateurs pour grimper chaque palier de séniorité, valider de façon crédible leurs compétences, les sécuriser par un meilleur accompagnement sur terrain, des activités individualisées régulières, ludiques et gamifiées : tout cela qui renforce leur fidélisation et leur engagement ne va pas de soi. On aura compris que le « good enough » n’est pas la tasse de thé des équipes de XPERTEAM. C’est pourquoi nous lui préférons la consolidation des modalités L&D et la simplification du pilotage global sur une seule plateforme xLMS®.

Cette approche a été confortée par la crise ?

Mathieu Heidsieck : Elle a été parfaitement validée, en effet, notamment par l’importance prise par le « live » pédagogique. Dans une étude le baromètre ISTF 2020 portant notamment sur les modalités pédagogiques jugées comme les plus efficaces, la formation en « live » ressort nettement, qu’elle soit présentielle (89 %) ou distancielle (85 %). Il est donc impératif de sortir les classes virtuelles de cet « à peu près » qui les a longtemps caractérisées : impossible de se contenter maintenant de simples « réunions de formation » en ligne, il faut mobiliser toute la richesse pédagogique offerte par le « training live », de même qu’il faut être à même de déployer massivement les classes virtuelles et d’user des facilités de traçabilité qu’elles permettent. Au passage, on sécurise l’organisation et le formateur, on réconcilie la distance et la présence ! Autant de manières de renforcer le lien en même temps que les compétences. Nous sommes donc globalement en train de sortir, il me semble, d'un long cycle d’autonomisation de l’apprenant, pour entrer dans un nouveau cycle caractérisé par un meilleur accompagnement humain sur tout le parcours de développement. Les deux cycles se complètent, bien sûr : autonomisation et accompagnement sont les deux leviers d’une formation moins coûteuse, plus efficace et plus rapide.

Comment démarrer son appel d’offres plateforme ?

Mathieu Heidsieck : On pourrait écrire un livre sur ce sujet. Je me contenterai de rappeler qu’il faut questionner le « pourquoi ? » : quelle vision de ce qui doit être accompli dans les trois prochaines années ? C’est le moment de s’assurer qu’on est en affinité avec les enjeux des clients internes. Un diagnostic d’organisation apprenante peut être un très beau point de départ en amont du cahier des charges. La flexibilité et l’évolutivité de la solution me paraît essentielle. On va franchir des étapes, on ne doit pas se retrouver freiné par une solution rapide à lancer, mais trop basique pour accompagner une autre étape de maturité et d’enjeux.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | technologies
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE Quoi de neuf dans le mobile learning ? •SUITE
Quels critères pour choisir le partenaire qui accompagnera votre projet LMS moodle™ ? •SUITE La formation : premier levier de transformation individuelle et collective •SUITE
Mise en œuvre d’une plateforme open source moodle : un prestataire se révèle vite indispensable •SUITE Votre plateforme de formation supporte-t-elle vraiment le blended learning ? •SUITE
Piloter, créer, engager et coacher avec le xLMS •SUITE Avez-vous (vraiment) besoin d’une plateforme LMS… Sinon d'un xLMS ? •SUITE
Le développement des compétences concilie stratégie d'entreprise et aspirations individuelles •SUITE LMS365 : la plateforme de formation pleinement intégrée à l’environnement numérique Microsoft •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
10 millions de dollars pour Fifty (le eDoing se porte bien) •SUITE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
Mandarine Academy : Mandarine Academy propose une formation éligible au CPF !
ISTF : Produire des contenus e-learning en méthode Agile (EDAT)
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®