ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Transformation digitale des organisations : les salariés en première ligne
10 AOÛT 2015 / tendances
La récente étude menée par Télécom Ecole de Management traite de l’accompagnement des salariés dans la transformation digitale des organisations… Ce n’est pas un luxe !

Une étude réalisée par les étudiants de Télécom Ecole de Management (TEM) et supervisée par Emmanuel Baudoin, responsable de la section Management des Ressources Humaines à TEM, menée auprès de 255 salariés de tous secteurs d’activité.

Premier constat : plus de 90% des répondants estiment que le numérique a un impact majeur sur leur métier et leurs compétences. Un impact variable en fonction des secteurs et des métiers, l’étude ayant le mérite de proposer une classification dans laquelle les salariés pourront facilement se reconnaître. Première catégorie : celle des métiers nés du digital, du web notamment ; il n’est pas seulement question ici de métiers à dominante technologique : on sait que le web a permis l’avénement de nouveaux modèles économiques (Cf. Netflix ou Uber pour ne citer qu’eux) qui entrent bien dans cette 1ère catégorie. Viennent ensuite les métiers transformés par le digital, qui vient en changer en tout ou partie le contenu ou les compétences nécessaires à leur exercice. Puis les métiers dont l’activité principale ne change pas fondamentalement mais dont la gestion est améliorée par le digital (ce que les auteurs voient comme une source d’opportunités). Enfin les métiers directement menacés, potentiellement remplaçables par le digital.

Chaque métier tentera de se situer dans l’une de ces catégories. Les professionnels de la formation ne craignent pas, semble-t-il, d’être remplacés par des outils numériques. Ils ont raison jusqu’à un certain point, car le digital pourrait avoir une responsabilité dans le tassement des emplois de la formation depuis le début de l'année (même si l'essentiel de ce tassement semble pouvoir être imputé à la mauvaise mise en oeuvre de la Réforme… laquelle est au moins en partie une réponse aux coups de boutoir du digital). Mais l’opinion partagée, c’est que la fonction formation verra la gestion de ses activités améliorée par le digital (3ème catégorie), ou que certains de ses métiers seront transformés dans leur contenu et leurs compétences (le formateur se doublant d’un e-formateur, par exemple, pour animer des classes virtuelles).

L’éude propose par ailleurs 4 compétences digitales clés qu’elle markete sous le nom de TIRM…  T pour compétences techniques : notamment capacité à utiliser les fonctionnalités d’un logiciel (exemple : outil auteur, plateforme LMS, logiciel de business intelligence…) ; I pour compétences informationnelles (champ de la formation : curation des informations et ressources pédagogiques disponibles sur le web) ; R pour compétences relationnelles (communication avec l’e-mail, les réseaux sociaux, la visioconférence…) ; M pour compétences métacognitives (capacité d’un individu à analyser et améliorer ses compétences). TIRM : dans le monde tel qu’il va, quel métier échapperait en effet à cette remise en question ? Et les formateurs ne devraient pas avoir trop de difficultés à mobiliser les compétences qu'ils possèdent déjà : on peut escompter qu'ils sont normalement bien armés sur R et M.

L'autre constat de l'étude, c’est qu’au-delà de cette prise de conscience généralisée, les salariés semblent vouloir s’engager personnellement dans l’acquisition de leur TIRM. Un engagement qui se traduit par le plébiscite en faveur de l’autoformation : 95 % des répondants utilisent l’autoformation (parfois des MOOC) ou procèdent par "Social Learning" (91,7%)… Quand 52,5% seulement ont recours aux formations en entreprise. Une faible majorité de salariés font confiance à leur entreprise pour les sensibiliser au Digital Learning, et donc anticiper sur le maintien de leur emploi ! On saluera au passage ces entreprises (Orange, Pernod-Ricard, L’Oréal…) qui développent de vastes programmes de mise à niveau digitale pour leur personnel. Pour les autres, l’étude pointe l’intérêt que pourrait représenter le CPF (Compte Personnel Formation)… une toute autre histoire !

Lien vers l'étude : Numérique et l'évolution des compétences des salariés

Michel Diaz

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Toujours plus d’argent pour le coaching digital : le marché et les investisseurs y croient •SUITE Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
L’apprenance : alternative à la machinisation de l’apprentissage •SUITE Innover en formation pour se mettre au rythme de l'entreprise et des collaborateurs •SUITE
L’avenir d’une organisation dépend de sa capacité à faire émerger un nouveau leadership •SUITE Huit énoncés sur la formation et les compétences « in the Future of Work » •SUITE
La vague des podcasts de formation n’est pas près de faiblir ! •SUITE Compétences et formation pour l’avenir du travail… •SUITE
Étendre la formation aux partenaires de l’entreprise… en étendant la plateforme LMS ! •SUITE Contenus de formation : le temps de la curation est venu •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
ISTF : Produire des contenus e-learning en méthode Agile (EDAT)
ISTF : Maîtriser l’ingénierie financière et réglementaire du digital learning
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®