ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Des parcours e-learning sans LMS, c’est possible ?
30 JUIN 2017 / pratiques
Nombreux sont les formateurs impatients de passer au digital learning à se poser la question. Pourquoi attendre la mise en place d’une plateforme e-learning pour mettre des parcours de formation en ligne ? Parmi toutes ces boîtes à outils de la formation numérique, on se dit qu’il doit bien y avoir un ou plusieurs outils qui sauront remplir ces fonctionnalités. Alors de quoi a-t-on réellement besoin ?

Mettre un parcours de formation en ligne ce n’est pas simplement mettre des contenus en ligne, cela signifie également que l’apprenant devra avoir à sa disposition des ressources organisées en séquences pédagogiques. Ces ressources devront être enrichies de tous les éléments nécessaires à la compréhension de l’objet pédagogique visé : présentation des objectifs, contenus enrichis de vidéos, d’animations et de consignes claires pour les exercices interactifs, exercices d’autoévaluation, intégration d’un quiz final. Et puis il y a l’accompagnement, le travail collaboratif, car sans contact avec d’autres membres du groupe classe ou de feed-back de l’enseignant  c’est mettre l’apprenant en situation de simple consultation d’un module e-learning et de risquer de passer à côté d’un apprentissage efficace.

En utilisant des applications en ligne du type « Simplebooklet », « Lessonspaths » ou encore en publiant sur  la plateforme « Education& Numérique » on trouvera des outils simples et performants qui répondent bien au cahier des charges en ce sens qu’il est possible d’avoir dans un environnement bien défini - et soigné graphiquement - toute une panoplie de ressources variées organisées et associées à de l’interactivité embarquée. Cependant ces outils ne prennent en compte ni la fonction « gestion de groupes » ni celles liées au travail collaboratif. Des formateurs déjà à l’aise avec les nouvelles technologies se tourneront vers des services de création de sites tels « Google Sites » ou « WordPress » où ils n’auront aucun mal à transformer un site en un parcours e-learning attractif, commercialisable ou non, et accessible à un groupe d’élèves en particulier .

Pourquoi on ne peut pas se passer des plateformes LMS

Si les services « Sophia.org» pour la diffusion de tutoriels et « Learningapps.org » avec la création d’exerciseurs  en ligne se distinguent en allant plus loin dans l’organisation pédagogique avec des fonctionnalités de création de « groupes classes » et d’interaction entre pairs, il reste que le suivi des apprenants  est peu détaillé et se résume à la remontée des résultats de quiz quand les plateformes LMS apportent un suivi avec des rapports précis, des statistiques sur les données d’apprentissage. Faire du e-learning sans LMS fonctionne pour de petits groupes d’apprenants. Proposer en tant que formateur des parcours e-learning sans LMS c’est s’offrir un espace de liberté créative, utile à la réflexion sur la transformation numérique de la formation dans son ensemble. C’est également se donner les moyens d’expérimenter et de faire tomber ses propres appréhensions techno-pédagogiques.

Mais dès lors que le nombre de formations et d’apprenants augmente avec des parcours d’individualisation à gérer, des rôles à attribuer, des progressions d’apprenants à suivre finement, le recours à la plateforme LMS est indispensable.

Isabelle Dremeau

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
De la formation “top-down” au Social Learning : changeons d’ère ! •SUITE Portrait-robot d’une solution de formation “Human Centric” •SUITE
Se former au digital learning : le présentiel toujours d’attaque ! •SUITE Quels ingrédients pour une stratégie Digital Learning efficiente et optimisée ? •SUITE
Comment Malakoff Médéric Humanis accélère sa transformation digitale en formant ses formateurs •SUITE Toute stratégie digital learning est unique •SUITE
Le Digital Learning à l’heure de la stratégie •SUITE Construire la digitalisation du système de formation - un chemin à benchmarker •SUITE
Stratégie digital learning : 2 bonnes pratiques + 1 posture •SUITE Digital Learning Manager : a-t-il vraiment les moyens de réussir ? •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Les conférences et ateliers d’E-learning Expo… Qui dit... •SUITE
4 entreprises, 4 stratégies d’évaluation •SUITE
Quelques recettes pour lever les obstacles à l’évaluation... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projet Digital Senior
ITycom
Concepteur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
NELL & ASSOCIES : Découvrez le guide LMS « Comment choisir sa plateforme » 2020 !
E-LEARNING TOUCH' : Comment ajuster le scénario de votre module iSpring ?
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
En 2020 : pourquoi certifier vos formateurs à la classe virtuelle ?
27 FÉVRIER 2020 / LIVE SESSION
"HR 4.0: Les enjeux de la gestion des compétences pour l'Industrie du futur"
27 FÉVRIER 2020 / TALENTSOFT
LES PLUS LUS
• Cybersécurité : communiquons et formons sur un métier... •SUITE
• Capsules : la solution micro-learning qui manquait à... •SUITE
• Le mobile learning, une chance pour le blended learning •SUITE
• De la plateforme LMS à l’écosystème digital de la formation •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®