ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Le Mobile Learning : difficile de passer à côté !
20 FÉVRIER 2017 / tendances / publi-reportage
Jacques Nico
directeur général
smartcanal










plus de renseignements sur
Pour Jacques Nico, Dirigeant de SmartCanal, le Mobile Learning est plus qu'une réalité : une bonne partie de l'avenir du Digital Learning et de la formation. Ses avantages sont nombreux, de la facilité d'accès et la mobilisation d'usages déjà existants à la diversité des modalités pédagogiques offertes. SmartCanal s'en est fait une spécialité - online ou Apps, responsive design ou non - en se hissant au premier rang des fournisseurs de Mobile Learning.

Avez-vous constaté une réelle montée en puissance du Mobile Learning dans les dispositifs de formation en entreprise ?

Jacques Nico : Aujourd’hui le Mobile Learning est bel et bien une réalité : nous prenons l’habitude de «consommer» de la formation comme on utilise son mobile pour d'autres usages de consommation très variés, pour lire la presse, réserver un voyage, etc. Ce n'est plus un effet de mode, et l'on voit mal l’usage du smartphone diminuer à court terme. De plus en plus de clients nous sollicitent pour des projets «mobile first» qui représenteront près de la moitié de l’activité de SmartCanal en 2017.

Quels sont les avantages spécifiques du Mobile Learning ?

Jacques Nico : L’avantage principal, c’est celui d'un accès à la formation grandement simplifié grâce à la disponibilité permanente des tablettes ou des smartphones. De ce point de vue, s’affranchir de la connexion à un portail ou LMS est un énorme avantage. On peut citer aussi la notification push pour relancer, animer le dispositif de formation, qui permet de proposer quotidiennement des capsules d’apprentissage très courtes. C’est une solution plus efficace et moins « polluante » que les mails transmis par les plateformes. Les activités proposées sont aussi plus adaptées à l’usage : plus courtes, plus percutantes, sonorisées au plus juste….

À quels domaines de formation convient-il plus particulièrement ?

Jacques Nico : Tous les domaines conviennent au mobile learning ! Nous avons même réalisé une application de formation mobile sur la pleine conscience (smart-coaching.net) qui fonctionne très bien. Ceci dit la demande est particulièrement forte dans les domaines où un apprentissage ou une révision en « juste à temps », comme un lancement de produits, une approche commerciale ou un point technique ou réglementaire spécifique, sont requis.

Un module Mobile Learning est-il un complément de formation ?

Jacques Nico : Compte tenu d'une durée de consultation de quelques minutes, le mobile learning est souvent utilisé en complément de formation, avant ou après le présentiel, notamment pour fournir des informations de 1er niveau qui seront approfondies et mises en pratique en présentiel. Mais il est  également utilisé de manière autonome pour des populations qui se forment peu habituellement, comme le top management, les commerciaux, les professionnels libéraux… Il est même très efficace pendant des séances présentielles pour dynamiser l’animation en diversifiant les supports et les activités, notamment sous l'angle de la gamification et ses liens avec le social learning.

Quelle est la « bonne » durée d’un module Mobile Learning ?

Jacques Nico : La durée totale peut être relativement conséquente, ce qui compte c’est le découpage qui doit être encore plus fin que pour un module e-learning classique afin que chaque grain pédagogique ne dépasse pas 3 min.

Le responsive design est-il opérationnel aujourd’hui ?

Jacques Nico : Vaste sujet dont tout le monde parle alors que peu d’exemples de responsive design existent réellement ! On confond trop souvent redimensionnement et responsive design, alors que le premier reste satisfaisant pour un usage tablette mais rédhibitoire pour un usage smartphone. Le responsive design est donc indispensable pour une consultation qui comprend les trois types de terminaux : PC, tablette et smartphone. 

Vos conseils à une entreprise qui voudrait intégrer le Mobile Learning dans son dispositif de formation ?

Jacques Nico : Bien étudier le besoin et les « devices » qui vont être utilisés pour notamment pouvoir arbitrer entre mobile learning online ou app native de formation. Prévoir un outil d’échange entre apprenants (challenge, connexion réseaux sociaux, commentaires…) pour qu'ils s'engagent vraiment dans leur formation et leur communauté. C’est une des chances du mobile learning : rendre les apprenants membres actifs d’une communauté.

Quelles sont les réalisations et les ambitions de SmartCanal dans le Mobile Learning ? 

Jacques Nico : SmartCanal est aujourd’hui unique sur le marché, en cela qu'il maîtrise et offre à la fois des formations on-line « full responsive design » et des App de formations natives qui permettent de couvrir l’ensemble des besoins de ses clients. Notre pédagogie a fortement évolué pour accompagner ces changements technologiques : il a fallu repenser intégralement la scénarisation pour qu’elle intègre totalement les nouveaux usages.

Beaucoup de choses restent à faire autour du Mobile Learning : en particulier, une intégration plus forte du social learning et l’usage de la réalité augmentée pour enrichir nos dispositifs de Mobile Learning. Nous sommes convaincus qu’un grand nombre des innovations à venir continueront à tourner autour du mobile qui est le terminal incontournable maintenant.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Toujours plus d’argent pour le coaching digital : le marché et les investisseurs y croient •SUITE Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
L’apprenance : alternative à la machinisation de l’apprentissage •SUITE Innover en formation pour se mettre au rythme de l'entreprise et des collaborateurs •SUITE
L’avenir d’une organisation dépend de sa capacité à faire émerger un nouveau leadership •SUITE Huit énoncés sur la formation et les compétences « in the Future of Work » •SUITE
La vague des podcasts de formation n’est pas près de faiblir ! •SUITE Compétences et formation pour l’avenir du travail… •SUITE
Étendre la formation aux partenaires de l’entreprise… en étendant la plateforme LMS ! •SUITE Contenus de formation : le temps de la curation est venu •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
ISTF : Produire des contenus e-learning en méthode Agile (EDAT)
ISTF : Maîtriser l’ingénierie financière et réglementaire du digital learning
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®