ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Formation en ligne : les 5 attentes du Manager
10 MAI 2021 / pratiques / publi-reportage
Vincent Drouillard
managing partner
finharmony
plus de renseignements sur
finharmony
Le manager a un emploi du temps souvent chargé et mouvant. Et pourtant il ne doit pas oublier de se former : il le fait fréquemment en mode « juste à temps » et dans des délais courts pour répondre à un besoin particulier. Il désire cependant une formation individuelle et personnalisée. Des attentes qui peuvent être conciliées grâce à la formation en ligne, comme le rappelle Vincent Drouillard, Managing Partner de FinHarmony, un leader de la formation en Finance des Managers.

#1 Le manager gère d’abord son temps

Une formation en ligne doit avant tout pouvoir s’intégrer aisément dans un agenda chargé. C’est pourquoi nous privilégions le schéma du parcours progressif découpé en modules courts. Le manager trouvera plus simple de libérer 20 minutes dans son agenda pour suivre un module ; et s’il dispose d’une heure, il pourra approfondir jusqu’à 3 modules… Bien loin, donc, des traditionnelles unités de compétence académiques qui peuvent mobiliser dix ou vingt heures de son temps, voire plusieurs jours, dans un patchwork d’activités plus adaptées à un étudiant qu’à un professionnel en entreprise. Il faut penser la granularité des parcours de formation en se mettant à la place de l’utilisateur, ici : le manager !

#2 Le manager veut maîtriser sa progression

Pour nous, l’objectif est clair : le participant doit pouvoir « verrouiller » une étape d’apprentissage à l’issue de chaque module (ce qui est appris n’est plus à apprendre, on peut passer à la suite).

C’est un défi de conception pédagogique, car il sera nécessaire d’encapsuler, dans chaque module, les 5 étapes fondamentales de l’apprentissage professionnel, sous la forme de brèves séquences pertinentes :

  1. Pourquoi j’ai besoin d’apprendre ? Le contexte, la problématique et les objectifs ;
  2. Comment ça marche ? Le concept illustré ou l’outil expliqué avec les mots de l’entreprise ;
  3. Est-ce que je peux essayer ? Une mise en pratique simple, puis contextualisée, avec un feed-back immédiat ;
  4. Que dois-je retenir ? Test d’acquisition des compétences avec un objectif de niveau à atteindre ;
  5. Pour aller plus loin ? Pistes d’approfondissement et ouverture sur la suite.

C’est une démarche proche du PDCA chère à l’industrie (Plan / Do / Check / Act). Clôturant chaque module, le quiz doit tenir en cinq questions au plus qui se concentreront sur les 5 points clés à retenir, sans chercher, cela va sans dire, à piéger l’apprenant.

#3 Le manager n’est pas un Petit Poucet

Ne lui imposons pas de chercher son chemin en suivant les cailloux pédagogiques que nous aurions semés ! De ce point de vue, le format traditionnel des MOOC/SPOC, avec des briques de contenus éparses, est à proscrire en formation continue (on peut d’ailleurs constater qu’il est en voie d’obsolescence). Car le manager n’a ni le temps, ni l’envie de reconstituer un puzzle de plusieurs vidéos à visionner, de ressources pédagogiques à télécharger, de cas pratiques nichés dans des fichiers de divers formats plus ou moins compatibles... Ne confondons pas information et formation.

De plus, le professionnel en poste peut souffrir des activités dites de « travail personnel ». Contraint par son environnement et ses objectifs, il sautera souvent ces étapes - la promesse flatteuse du volume d’heures d’apprentissage en ligne sera loin d’être tenue...

Nous recommandons donc le module intégré comme unité d’apprentissage exhaustive, rythmée et traçable. Le parcours e-learning doit être aussi simple et flexible d'accès que les épisodes d’une série Netflix.

#4 Le manager cherche l’efficacité

La mode a beau être au ludique, un module e-learning n’a pas vocation à être un dessin animé ou un jeu vidéo. Un contenu graphique trop riche et trop animé mobilisera l’attention de l’apprenant au détriment du contenu. Notre capacité à retenir plusieurs informations simultanément, en variant les canaux que sont la vision, la lecture ou l’audition, est limitée. Attention à la saturation des canaux sensoriels, qui fait perdre une chance de trouver le chemin de la mémoire long terme.

Autre facilité dont il faut se garder : le format « vidéo du formateur ». Très répandu, paraissant attractif, son efficacité est suspendue à la qualité de son calibrage et de sa scénarisation. Il s’agit d’aller droit au but et d’éviter les affres du conférencier face à une audience, ce qui n’est pas donné à tous les experts métier qui ne sont pas forcément de bons communicants. On remplacera avantageusement la voix du « prof » usuelle dans l’Executive Education par celle d’un acteur, professionnel de la prise de parole / l’élocution, et s’exprimant dans sa langue maternelle.

#5 Le manager recherche le conseil personnalisé 

Imaginons enfin notre manager dans une salle de sport, en train de développer sa foulée sur le « tapis roulant de l’apprentissage »… Le coach ne doit jamais être loin. C’est pourquoi FinHarmony inclut un tutorat individuel à distance dans ses formations en ligne. Ce tutorat / coaching prend la forme de rendez-vous planifiés aux principales étapes, pour que l’expert référent puisse joue son rôle d’entraineur sportif. Mesure du progrès, contextualisation, réponse à des interrogations, voilà ce qui va motiver un manager !

Autrement dit : la formation en ligne des managers doit être un entraînement entraînant ! C’est la vision que nous en avons chez FinHarmony Digital, qu’on se forme sur des programmes génériques ou sur mesure.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Combien ça coûte ?! (le Digital Learning) •SUITE Pour être engageante, une formation doit respecter 4 conditions •SUITE
Digital Learning : quelques dates à retenir en octobre… •SUITE Rentrée : un choix d’événements proposés par les premiums e-learning Letter •SUITE
Maturité du Digital Learning : où en êtes-vous ? •SUITE Les directions formation : cap sur le plan d’innovations (pédagogiques et digitales) •SUITE
Digital Learning : votre veille avant d’éteindre temporairement les claviers •SUITE Formation linguistique en entreprise… encore un effort ! •SUITE
Un peu de musculation « Learning » pour les prochains jours… •SUITE Peut-on (doit-on) formaliser l’informel ? •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
200 millions de dollars supplémentaires pour le... •SUITE
Stratégie L&D : pour une production centralisée et... •SUITE
Combien ça coûte ?! (le Digital Learning) •SUITE
Pour être engageante, une formation doit respecter 4... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Conseiller en formation spécialisé en digital learning, TICE et pédagogiques innovantes (H/F)
CHU de Rennes
Ingénieur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : Tout savoir sur Moodle : Infos, tutoriels, astuces, plugins,...
DGT Concept : DGT CONCEPT lance la Nouvelle Version de son Dispatcher
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
CALLIMEDIA sera présent aux Innovantes de la formation OCCITANIE 2021 - Les 25 et 26 octobre 2021
du 25 OCTOBRE 2021 au 26 OCTOBRE 2021 / CALLIMEDIA
Paroles d'experts : comment créer un webinar percutant avec Adobe Connect ?
26 OCTOBRE 2021 / LIVE SESSION
LES PLUS LUS
• Évaluation : la clé du pilotage de la formation par les... •SUITE
• Edutainment : comment Canal+ réinvente la formation de ses... •SUITE
• Inclusion : un sujet brûlant pour les directions formation ? •SUITE
• Du nouveau dans l’évaluation de la formation et la mise en... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®