ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Digitaliser un contenu, ça ne suffit pas à digitaliser une formation !
27 AOÛT 2020 / pratiques
Alexandre Malarewicz
co-fondateur
empowill
Le e-learning a le vent en poupe… Une tendance renforcée par le spectre d’une « deuxième vague » (et des mesures préventives qui l’accompagnent) qui encouragent les décideurs formation-RH à privilégier cette approche dans leurs projets de développement des compétences. Encore faut-il que cette accélération prenne en compte les fondamentaux pédagogiques indispensables à la réussite de toute formation digitale…

En effet, une politique de digital learning efficace ne se limite pas à la mise en place d’outils ou à la transposition d’anciennes formations à distance. On n’apprend pas une langue de la même manière en présentiel ou à distance. La technologie compte, certes, mais la question essentielle est celle de l’usage et de la pertinence pédagogique. 

Présentiel et distanciel : trois différences (au moins !)

L’attention volatile impose de séquencer la formation et de renforcer l’adhésion : Avec le e-learning, le cadre d’apprentissage est moins maîtrisé qu’en présentiel et l’apprenant risque d’être plus facilement interrompu. Par ailleurs il est plus compliqué de capter longtemps l’attention de ce dernier. Il est nécessaire de ménager des moments d’interactivité pour favoriser la mise en pratique et l’appropriation du savoir. Ainsi, c’est toute la gestion du temps de formation qui doit être repensée pour favoriser la concentration. Enfin, l’adhésion au projet de formation doit également être renforcée pour garantir l’efficacité d’une formation digitale. En effet, cette modalité nécessite plus d’autonomie de rigueur et de sérieux de la part de l’apprenant que lorsque ce dernier est pris par la main dans une salle de formation.

Le formateur comme catalyseur d’apprentissage : Le savoir est aujourd’hui largement accessible, et souvent gratuitement (TED Talks, podcasts, tutoriels, etc.). Face à cette profusion d’informations souvent peu mises en lien avec un besoin qualifié, le formateur doit donner du sens et de la structure. Il se distingue donc davantage par sa capacité à transmettre que par ses connaissances. C’est pourquoi une formation digitale efficace ne se concentre pas sur le contenu, mais sur la manière de transmettre. Il ne s’agit pas de s’affranchir du formateur, mais au contraire de mettre cette nouvelle modalité pédagogique au service de ce dernier. 

La forme et les outils utilisés participent à l’expérience de formation et donc à sa réussite : Le digital learning recoupe aujourd’hui une réalité très large et de multiples usages : microlearning, blended learning, SPOC, réalité virtuelle, etc. Véritables innovations pédagogiques (pour certains), ces usages doivent être déployés avec des outils adaptés. Au-delà de la mise en place de ces outils, l’accompagnement dans leur prise en main est un élément clé de la réussite d’un projet de formation digitale. Compte tenu de la diversité des possibles il est également crucial de bien connaître ses besoins et les particularités de chaque modalité avant de se lancer dans un projet de formation. Par exemple le micro-learning est efficace pour des équipes opérationnelles ayant peu de temps de disponible, mais demande souvent un équipement spécifique. 

Revenir aux fondamentaux de la pédagogie

Malgré l’urgence de la transition digitale à laquelle font face l’ensemble des acteurs, il importe de rappeler que la réussite d’une formation passe avant tout par l’adéquation entre un projet d’apprentissage, la modalité choisie et le contenu de la formation, autrement dit : la transition actuelle doit mettre une modalité innovante (le digital) à disposition d’un objectif pédagogique, et non l’inverse.

Voici donc quelques clés qui garantissent l’efficacité d’une formation, en présentiel ou en digital. 

  • Se concentrer sur l’essentiel, une formation (ou un catalogue de formations) doit être pertinente avant d’être exhaustive.
  • Définir avec précision les attentes des participants, et leur permettre de formuler des objectifs d’apprentissage. Attention dès lors aux objectifs trop peu concrets qui ne permettent pas d’évaluer une évolution.
  • Impliquer les différentes parties prenantes (manager notamment) en amont de la formation dans le cadrage de ces objectifs. 
  • Favoriser l’expérimentation et la communication entre participants pour ancrer les apprentissages.
  • Assurer un suivi dans le temps. Notamment avec des évaluations qui au-delà de la satisfaction reviennent également sur les objectifs d’apprentissages.

Pour aller plus loin : les 7 secrets d’une formation efficace.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Rentrée : un choix d’événements proposés par les premiums e-learning Letter •SUITE Maturité du Digital Learning : où en êtes-vous ? •SUITE
Les directions formation : cap sur le plan d’innovations (pédagogiques et digitales) •SUITE Digital Learning : votre veille avant d’éteindre temporairement les claviers •SUITE
Formation linguistique en entreprise… encore un effort ! •SUITE Un peu de musculation « Learning » pour les prochains jours… •SUITE
Peut-on (doit-on) formaliser l’informel ? •SUITE « Ça ne fonctionnera jamais à distance, vive la formation présentielle ! »… Ah bon ? •SUITE
Le Digital Learning en quelques dates •SUITE Formation en ligne : les 5 attentes du Manager •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
eLearning Expo – « Prenez votre risque ! » •SUITE
Stratégie L&D : faut-il décentraliser la production des... •SUITE
CrossKnowledge : le « live à distance » devenu partie... •SUITE
7 leviers pour former au bien-être au travail •SUITE
10 ans de rapid-learning : un bilan positif, de grandes... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Formateur à distance / animateur H/F
WeTechCare
Tech Lead F/H
TEACH ON MARS
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : Ce que vous avez manqué au eLearning Expo 2021
DGT Concept : Partagez facilement des cours avec des LMS tiers
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
[Webinar] Mobilité Interne : un levier de croissance sous-utilisé ? 
16 SEPTEMBRE 2021 / TALENTSOFT
🎧 WEBINAR MOODLE : Le leader des plateformes LMS par E-learning Touch' ! 🎧
17 SEPTEMBRE 2021 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
• La pertinence du plan de formation 2022 suspendue à la... •SUITE
• 3 atouts du service formation pour une rentrée sur les... •SUITE
• Digital Learning : votre veille avant d’éteindre... •SUITE
• eLearning Expo, on l'attendait, il est là : le 100%... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®