ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Comment Malakoff Médéric Humanis accélère sa transformation digitale en formant ses formateurs
25 NOVEMBRE 2019 / pratiques / publi-reportage
Mathilde Istin
directrice déléguée
istf
plus de renseignements sur
istf
Les services de formation étant au cœur de la digitalisation globale du groupe Malakoff Médéric Humanis, le choix de renforcer leur expertise en digital learning s’est imposé comme une évidence stratégique. Leur partenariat avec l’ISTF a permis de bâtir et d’animer un plan de formation et d’accompagnement qui répondait à ces attentes. Parties prenantes de ce vaste projet de montée en compétences, Emilie Foulon, responsable de la formation et de la conduite du changement, et Aurélien Bénard, chef de projet blended learning, reviennent sur ce programme. 

Quel regard portez-vous sur le cursus « chef de projet blended learning » que vous avez suivi à l’ISTF ?

Emilie Foulon : Dans la démarche de digitalisation du groupe, la Direction RH m’a proposé de suivre ce cursus qu’elle organisait en interne avec l’ISTF. Si ce n’était pas initialement à ma demande, j’ai beaucoup apprécié cette formation très “pratico-pratique” qui m’a permis de professionnaliser mes activités quotidiennes. La formation s’est inspirée de nos propres parcours qui ont été adaptés en blended learning avec l’accompagnement du formateur. Son rythme - elle s’est déroulée sur un semestre - a permis d’assimiler toutes les connaissances sans nuire à la continuité de mes missions quotidiennes. J’ai pu obtenir une certification nationalement reconnue, inscrite au RSHC de France Compétences : un atout de plus sur mon CV. Quant au format blended learning, il permet d'allier les avantages du distanciel (aucun déplacement, modules suivis à mon rythme, etc.) et du présentiel (réflexion commune sur nos propres problématiques, échanges avec les autres, etc.).

Aurélien Bénard : Dans mes précédentes expériences de formateur et de responsable formation, j’ai toujours été sensible à l’innovation. Le cursus « chef de projet blended learning» constituant une réelle opportunité d’acquérir ces nouvelles compétences, j’ai immédiatement accepté la proposition que m’ont faite mes responsables : le digital, c’est l’avenir de la formation et déjà son présent ! Ce cursus ISTF répond parfaitement aux besoins actuels des entreprises et des Directions Formation, car il nous permet d’innover au quotidien, d’être créatif, ce qui est devenu indispensables dans nos activités professionnelles ou personnelles. Cette formation marquera sans aucun doute un jalon dans ma carrière professionnelle. 

Justement, qu’est-ce qu’elle a changé au quotidien ?

Aurélien Bénard : J’ai pu consolider beaucoup de mes pratiques quotidiennes en matière de pédagogie et d’animation. On a pu révolutionner et dépoussiérer la formation pour la mettre en phase et en rythme avec la stratégie du groupe. Le mot « révolution » n’est pas trop fort, quand il s’applique au blended learning, car tous les nouveaux projets de formation passent désormais par cette case et les anciens sont aussi progressivement mis au format blended learning. Même le présentiel a évolué, avec des sessions beaucoup plus dynamiques utilisant les outils digitaux pour renforcer les apprentissages. Aujourd’hui, c’est un plaisir décuplé que d’être formateur, au niveau de l’ingénierie comme de l’animation. 

Emilie Foulon : L’ISTF nous a permis d’acquérir les bons réflexes et les bonnes pratiques pour concevoir des formations simples et accessibles à tous nos collaborateurs. Transformer une formation en blended learning, ce n’est pas juste introduire un peu de e-learning au hasard, par ci par là ! Pour délivrer une pédagogie efficace, un parcours de formation doit être véritablement structuré. C’est précisément ce que j’ai pu découvrir dans le cadre de cette formation tutorée. Aujourd’hui, nous préparons des kits de formation sur ce modèle que l’on met à disposition d’une cinquantaine de formateurs relais qui les déploient ensuite vers tous les collaborateurs.

Quels moyens ont été mis en place par Malakoff Médéric Humanis pour réussir cette digitalisation ?

Aurélien Bénard : La nouvelle stratégie du groupe étant basée sur l’innovation et l’engagement des collaborateurs, notre direction nous a donné comme mission de transformer nos modes d’apprentissage. L’ISTF nous a permis de nous mettre en ordre de marche, et nous avons aussi bénéficié des moyens accordés par le groupe, comme par exemple notre propre studio vidéo interne pour produire des SPOC sur des sujets précis « 3 min pour comprendre… ».

Emilie Foulon : La dynamique de digitalisation est complètement inscrite dans l’ADN de Malakoff Médéric Humanis. Elle fait partie d’une démarche globale où la formation est la clé pour accompagner cette mutation.

Aurélien Bénard : Nous avons complètement changé nos façons de travailler. On peut apprendre avec une pédagogie différente, apprendre en s’amusant grâce aux codes et aux usages actuels - utilisation de vidéos, de tutos, de classes virtuelles… Tous les collaborateurs accèdent désormais aux formations depuis une plateforme LMS. Leurs retours sont très positifs ; ils apprécient ces nouvelles méthodes, et les retours sur le terrain vont également dans le même sens. Conclusion, l’ISTF a été un vrai partenaire : nous avons réussi ensemble à relever ces défis !

Retrouvez l’essentiel de l’interview d’Emilie Foulon et Aurélien Bénard en vidéo.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Quels ingrédients pour une stratégie Digital Learning efficiente et optimisée ? •SUITE Comment Malakoff Médéric Humanis accélère sa transformation digitale en formant ses formateurs •SUITE
Toute stratégie digital learning est unique •SUITE Le Digital Learning à l’heure de la stratégie •SUITE
Construire la digitalisation du système de formation - un chemin à benchmarker •SUITE Stratégie digital learning : 2 bonnes pratiques + 1 posture •SUITE
Digital Learning Manager : a-t-il vraiment les moyens de réussir ? •SUITE Le meilleur du digital pour la formation des vendeurs SFR •SUITE
Lancement officiel des Trophées du Digital Learning 2020 •SUITE 3 pistes pour une formation scalable •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Évaluation de la formation ? Peut mieux faire… •SUITE
Les prix Brandon Hall… Carton plein pour CrossKnowledge ! •SUITE
7 bonnes raisons de participer aux Trophées du Digital... •SUITE
Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
Quelques évolutions du blended learning, avant la rupture... •SUITE
Portails de formation clients ou collaborateurs : 2 faces... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Consultant Digital Learning H/F
My-Serious-Game
Ingénieur.e pédagogique (stage) H/F
My-Serious-Game
ILS INFORMENT
TALENTSOFT : Talentsoft et Féfaur publient leur nouveau baromètre sur les...
Syfadis : Le Groupe Orians rachète 100% des titres de la société Syfadis à...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Formation Certifiée à Storyline en Inter Entreprises
du 17 DÉCEMBRE 2019 au 19 DÉCEMBRE 2019 / DISTRISOFT
Webinar le 17 décembre : focus sur l'action de formation post-réforme
17 DÉCEMBRE 2019 / ALCUIN
LES PLUS LUS
• De l’évaluation de formation à la formation augmentée •SUITE
• Cybersécurité : communiquons et formons sur un métier... •SUITE
• Capsules : la solution micro-learning qui manquait à... •SUITE
• Edito : évaluer pour prouver la formation •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2019 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®