ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Ressources pédagogiques… et si vous mutualisiez ?
15 JUILLET 2019 / pratiques
Jean-Roch Houllier
head of learning & digital
groupe safran










Mutualiser les ressources pédagogiques présente de multiples avantages ; cette approche est encore plus efficace quand elle est menée “interentreprises”, comme le Thales Learning Hub a commencé de la pratiquer avec d’autres entreprises partenaires…

Trois challenges pour les acteurs de la formation à l’ère digitale

Le digital s’impose massivement dans toute stratégie d'entreprise ; il transforme les métiers en profondeur ; il conditionne la survie de l’entreprise et sa capacité à reconfigurer son business.

L’impact sur la formation est double. D’une part, elle est contrainte de produire et déployer toujours plus rapidement les contenus et parcours de formation. D’autre part, elle rencontre toujours plus de difficulté à facturer en direct ses clients qui associent le sentiment de facilité et de gratuité au digital, sans doute en lien avec la démultiplication et la démocratisation des savoirs disponibles sur Internet. Par ailleurs, la reconfiguration “digitale” des entreprises est un phénomène devenu permanent, qui a pour conséquence l’obsolescence programmée des compétences et au final des dispositifs de formation.

Triple défi, donc, que celui des acteurs de la formation : des délais de production de plus en plus courts, un univers concurrentiel toujours plus compétitif, le renouvellement permanent des dispositifs pédagogiques. Cette nouvelle ère remet profondément en cause les modèles d’organisation usités (le plus souvent reposant sur un fournisseur en charge de la production des dispositifs digitaux), trop lents en matière de production, trop chers et difficilement maintenables.

Pourquoi mutualiser les ressources pédagogiques

Dans son ouvrage « les compétences du 21e siècle, comment faire la différence ? », Jérémy Lamri évoque la « coopétition », synthèse de coopération et de compétition qui caractérise un nouveau type de collaboration entre des acteurs économiques pouvant être en concurrence. En effet, mêmes concurrentes, les entreprises peuvent tirer des bénéfices d’une collaboration de circonstance ou d’opportunité.

L’idée de « faire ensemble » « entre entreprises » peut être féconde dans le domaine de la formation, et à même d’apporter une réponse pertinente aux différents challenges évoqués plus haut. Notamment cette collaboration peut se nouer autour de la mutualisation interentreprises des ressources pédagogiques digitales, quand cela s’y prête, par exemple sur des thèmes transverses (notre projet, cet été, de lancer la production d’un parcours « apprendre à apprendre » interentreprises), et quand c’est possible, notamment en matière de confidentialité et de gestion des droits. Il peut s’agir de la co-production de dispositifs digitaux (projet commun) ou encore d’utilisation de dispositifs préalablement conçus par l’une des entreprises.

Les vertus d’une mutualisation des ressources pédagogiques sont multiples :

  • L’utilisation d’un dispositif digital existant, moyennant son adaptation au contexte de l’entreprise, donne un avantage certain à l’entreprise utilisatrice : investissement et délai de déploiement moindres.
  • La co-production (ou « co-design ») d’un nouveau dispositif digital se traduit pour chaque entreprise participante par une répartition des efforts, charges diverses et délais de déploiement avec au final une meilleure compétitivité.
  • Le partage des ressources pédagogiques apporte aux entreprises une meilleure réponse aux problématiques d’obsolescence des dispositifs, disposant de fait d’un « pool » de ressources beaucoup plus vaste et surtout régulièrement entretenu par les apports variés des uns et des autres.
  • La mise à disposition de ressources interentreprises est également, tant pour les intéressés que pour leurs clients finaux, les apprenants, une opportunité d’enrichissement sans précédent en matière de regards croisés. Elle offre un avantage clé en matière « d’ouverture au monde » pour les solutions pédagogiques proposées.

Certes les thématiques de formation mutualisables doivent être transverses, refléter des préoccupations communes aux entreprises. Toute mutualisation, en particulier quand il s’agit d’un parcours digital, doit aussi prendre compte les plateformes de formation sous-jacentes qui pourront différer d’une entreprise à l’autre ; si la plateforme d’intégration d’une entreprise participante est différente, il est toujours possible de reprendre les modules unitaires du dispositif et de les intégrer via sa propre fonctionnalité de design de parcours digitaux.

Le Thales Learning Hub et les autres entreprises (utilisant la même plateforme de formation) qui participent à cette expérimentation ont commencé par créer un comité éditorial interentreprises pour recenser le portefeuille des dispositifs voués à être mutualisés.

À suivre…

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au poste de travail •SUITE La formation « frugale » : comment faire plus et mieux, avec moins… •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE Les leaders du digital learning se déchaînent avant l’été ! •SUITE
Mesurer l’impact du coaching : c’est possible ! •SUITE MobieTrain, application de formation des équipes terrain •SUITE
Un sujet clé pour la formation : les compétences cyber des salariés •SUITE Le numérique n’épuise pas l’innovation en formation •SUITE
En mai, ils s’éclatent ! (Les Premium d’e-learning Letter) •SUITE Employabilité des professionnels du digital learning : ce qu'il faut retenir de l'enquête de l'ISTF •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
ISTF : Produire des contenus e-learning en méthode Agile (EDAT)
ISTF : Maîtriser l’ingénierie financière et réglementaire du digital learning
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®