ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Impact de la formation : de la performance… à la performance !
15 SEPTEMBRE 2020 / evaluation
Xavier Voilquin
director training operations emea
medtronic
Lorsqu’on parle d’impact de la formation sur le business et l’entreprise, on pense immédiatement à l’augmentation de la performance des employés, à l’amélioration des indicateurs financiers, etc. La crise sanitaire et ses conséquences sur l’organisation du travail mettent en évidence d’autres types d’impact… qui se traduisent aussi in fine dans la “bottom line” !
 

Kirkpatrick, toujours utile

En matière d’étude d’impact de la formation, on peut être tenté d’ouvrir son petit “Kirkpatrick” illustré pour grimper les degrés de l’échelle d’analyse : 3 (les acquis de formation ont-ils été mis en pratique en situation de travail ?), 4 (quel a été l’impact de cette mise en application sur la performance des collaborateurs formés) voire 5 (le Graal : quel est le retour sur investissement de la formation). Je n’échappe pas à ce mouvement où je m’inscrirais volontiers, car l’amélioration de la performance globale est finalement un objectif incontournable de la formation.

Cela dit, la crise sanitaire est passée par là, qui secoue nos entreprises et démontre d’autres impacts avérés ou potentiels que la formation peut avoir sur le business.

La formation comme laboratoire

Tout d’abord je pense que la formation doit être un laboratoire de tendance et de nouvelles approches. Quel meilleur “lieu” en effet pour mettre en pratique sans courir de risque, pour tenter de nouvelles choses, de nouvelles approches qui révèleront toute leur pertinence en temps de crise (on y est, d’autres suivront nécessairement) et lorsqu’il faudra trouver de nouveaux chemins pour affronter le quotidien en forgeant de nouvelles habitudes ?

La formation peut donc avoir un impact positif sur le business, par l’incubation puis l’accélération de nouvelles tendances le temps venu. À l’image de la généralisation des cours virtuels qui ne sont plus l’exception mais sont devenus la règle, et dont le Service Formation Vente avait été précurseur il y a deux ans chez Medtronic, ce qui nous a permis de contribuer massivement à la diffusion des bonnes pratiques sur la zone EMEA mais aussi aux USA quand la crise sanitaire s’y est à son tour invitée sous forme d’un arrêt des déplacements de la plupart de nos collaborateurs.

L’impact sur l’environnement

Cette généralisation de la classe virtuelle par le service formation a par ailleurs rendu un grand service au business et à l’environnement : l’entreprise Medtronic contribue encore plus fortement à réduire son empreinte carbone. D’aucuns peuvent argumenter sur le bilan carbone de la classe virtuelle et du Digital Learning en général, il n’empêche : je vois dans l’accélération des pratiques distancielles un bénéfice indirect et moins visible de la formation sur l’entreprise et son écosystème : elle leur permet d’aller au delà du seul statut juridique de “personne morale” pour se muer en une vraie “citoyenne morale” mobilisant un engagement renforcé de ses collaborateurs, lequel induira un surcroît de performance.

Morale de l’histoire

Même en essayant d’échapper aux mesures d’impact de la formation sur la performance du business, on finit toujours par y revenir !

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | evaluation
Test de personnalité et formations : l’accord parfait •SUITE Synchroniser les compétences et la formation en quasi temps réel : c’est possible •SUITE
La justification de tous les temps passés en formation n’est plus un casse-tête ! •SUITE L’échec de la dernière Loi « Avenir professionnel »​ •SUITE
S’évaluer… c’est la meilleure façon d’apprendre ! •SUITE Faut-il encore évaluer la formation ? •SUITE
Au delà de l'évaluation de formation : la formation prolongée et augmentée •SUITE Le manager, catalyseur de la formation •SUITE
L’évaluation : un format pédagogique au service de l’engagement apprenant •SUITE L’évaluation demande créativité, rigueur… le jeu en vaut la chandelle !  •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Comment Alstom aide ses collaborateurs et cadres à... •SUITE
Formation linguistique pour tous… et personnalisée : aucune... •SUITE
La gamification du portail de formation : levier... •SUITE
Plateforme LMS « multi-tenants » : Moodle sait faire grâce... •SUITE
Pour la feuille de route « data » dans le champ formation-RH •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Intégrateur multimédia e-formation H/F
L’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Police)
Business Developer B2B SaaS F/H
TEACH ON MARS
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : E-learning Touch’ lance son nouveau site internet et révolutionne son...
BEVIEW : BEVIEW - Plaquette de présentation Solutions Digitales 3D pour la...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire : Comment déconcentrer l'administration d'une plateforme moodle
15 JUIN 2021 / moofactory
E-TIPI LEARNING participe à VIVATECH 2021 - Le rendez-vous des StartUps & Leaders !
du 16 JUIN 2021 au 19 JUIN 2021 / E-TIPI LEARNING
LES PLUS LUS
• Les 11 Lauréats des Trophées du Digital Learning 2021…... •SUITE
• Classes virtuelles : une vaguelette qui clapotait depuis... •SUITE
• La formation chez Kiabi : la crise même pas peur ! •SUITE
• Classe virtuelle : le raz de marée •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®