ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Portrait-robot d’une solution de formation “Human Centric”
20 JANVIER 2020 / pratiques / publi-reportage
Elian Chrébor
fondateur
e-tipi learning
plus de renseignements sur
e-tipi learning
Une plateforme de formation ne saurait se fixer toujours plus de fonctionnalités : elle doit être fluide, plaisante, aisée d’utilisation… Elle doit aussi pouvoir s’intégrer harmonieusement dans une architecture d’information existante, en mutation ou modulable, et en accepter les contraintes sans renoncer au positionnement forcément “Human Centric” sans lesquels la formation reste lettre morte…

Le constat

Pendant de longues années, la plateforme de formation a été limitée à un rôle logiciel, performante de par son avancée technologique et économique. Son principal objectif : assurer la traçabilité de la bonne exécution des tâches. Elle était conçue et développée avec pour seules considérations les attentes des administrateurs. Il était alors bien plus important de consolider des données chiffrées que de juger de la pertinence et de l’efficacité d’un programme de formation auprès des utilisateurs. Leurs retours d’expérience n’étaient que peu pris en compte. 

Puis la fraîche brise du Social Learning est timidement apparue, suivie des premiers portails de formation. Pour la première fois, le contenant (la plateforme) se devait d'être ergonomique, agréable à utiliser au même titre que les contenus (les modules de formation Scorm). La révolution numérique et les réseaux sociaux en particulier ont changé nombre de paradigmes. Tout le monde est aujourd'hui connecté en permanence, l'expérience digitale de la vie privée a dépassé pour beaucoup d'entre nous celle de la vie professionnelle. Cet utilisateur exigeant est très rapidement devenu l’acteur principal de cet écosystème numérique. Les environnements logiciels n’ont pas eu le choix : il leur fallait s’insérer dans cette transformation en redéfinissant leur cœur de cible, en s’adaptant à ses habitudes et à ses nouveaux modes de consommation. 

C’est ainsi que de nouvelles idées, de nouveaux concepts, de nouveaux produits ont émergé dans le monde RH. Beaucoup de ces nouveautés ont été copiées, absorbées, diluées par les plateformes pionnières pour essayer d'offrir de l'agilité, de l'expérience utilisateur, de l'ergonomie qui leur font tant défaut. 

Le défi

Aujourd'hui, l'organisation apprenante est au centre de l'attention de chaque entreprise, du grand compte à l'ETI, sans oublier les institutions. Nous arrivons à ce moment précis de convergence entre la formation et la gestion RH. 

Dans ce contexte, le principal défi des organisations et de leurs fournisseurs, c’est, aujourd’hui et pour des années, de faire cohabiter deux mondes (formation, RH) dans un écosystème singulier. Par conséquent, il est essentiel que la plateforme de formation s'interface parfaitement avec le SIRH, ce qui suppose de l’éditeur de la la plateforme une faculté pas si courante de savoir parler avec les DSI et de penser au-delà de son produit ! La richesse de la solution qu’il édite, la qualité de l’expérience qui s’en dégage, s’expriment dans la complémentarité qu’elles apportent à tout l’écosystème… Autrement dit, la plateforme de formation doit pouvoir s’intégrer parfaitement à une architecture existante, en mutation ou modulable, et en accepter les contraintes sans renoncer à sa vision et à son positionnement « Human Centric ». Et c’est bien là qu’on l’attend !

Elle se doit d'être irréprochable. Elle doit devenir le lieu de rencontre chaleureux et unir les utilisateurs dans leurs diversités et divergences : l’administrateur système, le gestionnaire de formation, le créateur pédagogique, le formateur, le référent, le manager d’équipe, le responsable RH, et l’apprenant qui peut bien entendu cumuler les rôles !

Chacun doit y trouver les outils pour agir seul en pleine autonomie, mais aussi collectivement, en s’engageant au-delà de son périmètre individuel. La solution doit être fluide, plaisante, aisée d’utilisation, car une plateforme de formation ne saurait en 2020 se limiter à aligner toujours plus de fonctionnalités. 

Vision et traduction dans la plateforme de formation

C'est la vision qui a présidé à la création d'E-TIPI Learning 3.0, autour de 3 axes : le Learning Studio, le Learning Hub et les Adaptive Learning Portals : 

  1. Le Learning Studio est un espace de création pédagogique puissant et rapide à prendre en main, qui permet de créer du nouveau et de recycler de l’existant, ces unités pédagogiques pouvant être assemblées dans des modules 100% digitaux ou des parcours Blended Learning. 
  2. Le Learning Hub facilite le partage et la réutilisation des contenus créés et homologués par les concepteurs pédagogiques et les experts métiers, qui trouveront là un environnement simple pour transmettre leurs savoirs.

Le Learning Studio et le Learning Hub forment les coulisses de cette Organisation Apprenante, où l’on conçoit, répète, entrepose. C'est là aussi que le gestionnaire de formation vient effectuer sa veille, chercher de nouveaux modules pour répondre aux attentes des collaborateurs. 

  1. L’apparence design de l’Adaptive Learning Portal est un prolongement de l’identité de marque de l’entreprise, où chaque utilisateur se sent « comme à la maison ». Il propose des environnements pour échanger, pour apprendre, pour découvrir. Il utilise des algorithmes sophistiqués pour préconiser des contenus, mettre en relation les collaborateurs.

Les Adaptive Learning Portals constituent la scène sur laquelle on joue, on danse, on tisse les liens, bref : on apprend en prolongeant l’expérience… Ce qu’on pourrait qualifier de “Learning Floor” !

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Où en êtes-vous du digital learning ? Facile à savoir avec le D2LA… •SUITE Onboarding client ou collaborateur : une ressemblance qui inspire la formation ! •SUITE
De la formation “top-down” au Social Learning : changeons d’ère ! •SUITE Portrait-robot d’une solution de formation “Human Centric” •SUITE
Se former au digital learning : le présentiel toujours d’attaque ! •SUITE Quels ingrédients pour une stratégie Digital Learning efficiente et optimisée ? •SUITE
Comment Malakoff Médéric Humanis accélère sa transformation digitale en formant ses formateurs •SUITE Toute stratégie digital learning est unique •SUITE
Le Digital Learning à l’heure de la stratégie •SUITE Construire la digitalisation du système de formation - un chemin à benchmarker •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Évaluer la formation : priorité aux résultats •SUITE
Se former aux parfums avec le digital learning, c’est... •SUITE
Où en êtes-vous du digital learning ? Facile à savoir avec... •SUITE
Onboarding client ou collaborateur : une ressemblance qui... •SUITE
Visite guidée des conférences et ateliers d’E-learning Expo •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projet Digital Senior
ITycom
Concepteur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
NELL & ASSOCIES : Découvrez le guide LMS « Comment choisir sa plateforme » 2020 !
E-LEARNING TOUCH' : Comment ajuster le scénario de votre module iSpring ?
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Quoi de neuf en 2020 pour les LMS ?
25 FÉVRIER 2020 / NELL & ASSOCIES
En 2020 : pourquoi certifier vos formateurs à la classe virtuelle ?
27 FÉVRIER 2020 / LIVE SESSION
LES PLUS LUS
• Le mobile learning, une chance pour le blended learning •SUITE
• De la plateforme LMS à l’écosystème digital de la formation •SUITE
• Les chiffres 2020 du digital learning •SUITE
• Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®