ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Le reporting : outil-clé pour réussir sa stratégie de formation
22 JANVIER 2018 / pratiques / publi-reportage
Jean-François Le Cloarec
directeur
e-learning touch










plus de renseignements sur
Le reporting est stratégique : il est l'outil-clé de pilotage de la formation. Chaque entreprise a ses besoins, l'apprenant n'a pas les mêmes attentes que le formateur ou le manager. Tous les outils ne se valent pas. Comme le rappelle Jean-François Le Cloarec, son directeur, la société E-Learning Touch' s'est fait une spécialité d'aider les entreprises à tirer tout le parti de leurs données de formation.

Depuis l’origine des plateformes LMS, le reporting est un domaine fonctionnel majeur…

Jean-François Le Cloarec : L’objectif du reporting, c'est de pouvoir disposer de tableaux de bord de la formation. Des tableaux de bord individuels par exemple, dans lesquel on peut afficher les participations aux formations, les temps passés, les résultats aux évaluations… Le reporting peut alors être utilisé par l’apprenant pour se repérer dans son parcours, ainsi que par le formateur-tuteur ou le manager qui pourront utiliser ces données pour mieux conseiller les apprenants. Le reporting permet également des consolidations collectives. Il s’adresse alors plutôt aux responsables des dispositifs de formation qui pourront identifier les pistes d’améliorations en analysant les modules plus ou moins consultés avec des taux de réussite plus ou moins élevés.

Une entreprise peut-elle se contenter des fonctionnalités de reporting existantes dans sa plateforme LMS ?

Jean-François Le Cloarec : En matière de reporting il est possible de se contenter des outils déjà proposés par les plateformes, car les indicateurs déjà ciblés permettent un premier niveau d’analyse. Mais l’expérience montre que les rapports par défaut ne sont pas toujours exploitables en l’état. Par exemple, ils ne remontent pas toujours les bonnes informations ou bien ils les remontent dans plusieurs tableaux différents. De ce fait les données doivent être retraitées, souvent dans Excel, pour être conformes à ce qui en est attendu, par exemple par un financeur, ou pour en extraire des informations liées à une entité ou à un site de production pour une entreprise. De plus, les niveaux d’analyse sont différents et le manager n’a pas besoin des mêmes informations que l’apprenant. Cela implique des tableaux de bord personnalisables pour afficher des rapports parfaitement contextualisés. Or certains LMS ne permettent pas de personnalisation, alors que d’autres offrent un export des données ou la possibilité de construire directement des rapports sur mesure très pointus et immédiatement accessibles.

Que pensez-vous de l’exploitation que les entreprises ont de ces fonctionnalités ?

Jean-François Le Cloarec : Au moment de lancer leur LMS, les entreprises demandent du reporting. Mais bien souvent elles l'associent simplement à des statistiques qu’elles pourront consulter. Dans un second temps, comme ces statistiques s’avèrent souvent insuffisantes ou incomplètes, la situation se complexifie ! Le principal du travail, c'est de qualifier leurs attentes : qui a besoin de consulter les données, quelles données pour chaque type de profil sur la plateforme, avec quelle présentation… Cibler ses besoins devient donc un impératif pour s’y retrouver et disposer d’informations stratégiques pertinentes et exploitables. D’où l’importance de construire des rapports sur mesure. Un outil comme Zoola, spécifiquement dédié à la gestion du reporting et venant en complément des plateformes, prend alors tout son sens. Par ailleurs, plus les données sont nombreuses, plus il faut être en mesure d’en extraire les informations les plus utiles : l’analyse de données devient l'outil fondamental d'un pilotage des formations réussi.

En quoi l'offre E-Learning Touch' peut-elle aider les entreprises à professionnaliser leur reporting ?

Jean-François Le Cloarec : Notre offre s’appuie toujours sur une collaboration fine avec nos clients. En fonction de leurs besoins, nous pouvons les orienter vers une solution plutôt qu’une autre. Notre solution Totara Learn LMS permet la construction de rapports très élaborés et sur mesure directement depuis la plateforme. C’est une des raisons qui font que Totara compte plus de de 12.000 clients dans 47 pays, notamment Davigel France, l’Université de Rennes, Samsung, Sony, Volvo, Nike, Nikon, BP, Easyjet… Pour d’autres clients qui utilisent des solutions Open Source comme Moodle ou qui souhaitent construire des rapports très détaillés, notre nouvelle offre Zoola leur permet d'interroger directement la base de donnée du LMS, quelque soit la plateforme utilisée, car Zoola est compatible avec la plupart des LMS et plateformes XAPi. Simple application Web, il permet la création de rapports sur mesure, la gestion de filtres, la production de graphiques dans une interface complètement dédiée au reporting. Ces rapports sont consultables dans l’application ou peuvent être importés dans le LMS du client.

 

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Mesurer l’efficacité des formations : quelles nouvelles méthodes ? •SUITE Des leçons que le « corporate learning » peut tirer de la formation étendue •SUITE
Agenda : les Premium d’e-learning Letter proposent… •SUITE Direction, le mentorat 3.0 : les décideurs formation-RH ont-ils seulement le choix ? •SUITE
Hiérarchisation et curation des contenus de formation en ligne •SUITE 3 étapes pour réussir la Digitalisation de sa formation •SUITE
E-learning Touch’ : pionnier et agence globale du Digital Learning •SUITE La Conférence des Lauréats ? Ce sont les entreprises qui parlent le mieux des réussites du Digital Learning ! •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au poste de travail •SUITE La formation « frugale » : comment faire plus et mieux, avec moins… •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Faire faire : le nouvel impératif des plateformes de... •SUITE
Crise de l’énergie : quels impacts pour la formation ? •SUITE
Des outils auteurs pour tous : du débutant au concepteur... •SUITE
Mesurer l’efficacité des formations : quelles nouvelles... •SUITE
Identifier, développer et actualiser les compétences... •SUITE
Demain, l’évaluation de la formation : digitale, connectée... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Alternant(e) Chef(fe) de Projet digital learning H/F
Lamy Formation
Chef de projet Digital Learning
SYNAKENE
ILS INFORMENT
Gymnase du Management : Un programme du Gymnase dédié au développement de l’intelligence...
AUDACE DIGITAL LEARNING : Comment la formation immersive (immersive learning) peut doper la...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Overturning a difficult context for recruiters: Winning with skills
04 OCTOBRE 2022 / Cegid Talentsoft
ENI participe au salon INNN (salon de l’Innovation numérique, de l’Insurtech et du risque)
du 05 OCTOBRE 2022 au 06 OCTOBRE 2022 / ENI
LES PLUS LUS
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
10 millions de dollars pour Fifty (le eDoing se porte bien) •SUITE
10 usages de l’intelligence artificielle dans les... •SUITE
La Conférence des Lauréats ? Ce sont les entreprises qui... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®