ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE ANNUAIRE DES PREMIUM
Leaders du Digital Learning
CONTRIBUTEURS S'ABONNER
À la newsletter
Un magasin de serious games en ligne… pour les étudiants
28 NOVEMBRE 2013 / dispositifs
Les serious games sur étagère sont à la mode… Tentative de faire décoller le serious game, trop souvent cantonné le champ du sur-mesure… Encore faut-réunir un public suffisant autour d’un thème attirant… Nathan Académie s’y essaye…
Le public : les étudiants, censés plus réceptifs aux jeux vidéos, et par conséquent à la perspective de se former à l’aide de serious games, que les salariés. Surtout, les étudiants sont libérés des contraintes techniques et organisationnelles qui pèsent dans les entreprises. Le Serious Games Store, qui se présente comme le premier du genre (mais il est tout de même en compétition avec des catalogues de jeux génériques qui existent par ailleurs, ceux de Daesign ou de KTM Advance par exemple) est proposé par Nathan, un des grands de l’édition scolaire et universitaire qui a investi de longue date dans les formats numériques. Les étudiants pourront accéder à l’offre du Store par l’intermédiaire de leur établissement d’enseignement qui joue le rôle à la fois d’un distributeur de cette nouvelle gamme Nathan et d’un intégrateur des services d’accompagnement.

La proposition de Nathan couvre de larges besoins, avec notamment des thématiques « passe-partout » : management, négociation-vente, innovation, juridique, et les services qui permettront à l’établissement de jouer son rôle d’intégrateur : accompagnement au déploiement de la solution dans l’établissement, formation des enseignants, support aux utilisateurs, restitution des bilans d’usage. Les serious games proviennent des deux partenaires de l’éditeur : Daesign, qui continue ainsi de développer son réseau de distributeurs, et Paraschool (créée en 2000, filiale numérique du Groupe Editis), moins avancé, mais qui a décidément investi dans le serious game depuis deux ans. Des serious games déjà éprouvés chez Michelin, Natixis, Renault ou Veolia  : les étudiants pourront suivre les mêmes parcours de formation que les managers, chef de projets ou commerciaux de ces grandes entreprises. On peut y voir un signe de plus de la convergence en cours, même s’il lui reste encore beaucoup de chemin à faire, entre le monde de l’enseignement supérieur et celui de la formation en entreprise… Une réponse du berger à la bergère : le premier marche sur les plates-bandes du second, par exemple avec les MOOC ? Aucune raison que les produits de la formation continue ne tente pas à leur tour de conquérir les établissements d’enseignement !

Le tout logé dans la « Nathan Académie » qui se cherche une vocation universelle : le nombre de ressources disponibles, principalement pour les étudiants, augmentant sans cesse, sur des thématiques généralistes qui peuvent aussi intéresser les entreprises, nul doute que les départements formation finiront par s’intéresser sérieusement aux possibilités d’interfacer leur université d’entreprise à cette académie extérieure. La technologie numérique permet d’abolir bien des frontières…

Michel Diaz
ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | dispositifs
Vigilance juridique dans l’usage de l’Intelligence Artificielle générative en formation : êtes-vous conformes ? •SUITE L'avenir de l'Immersive Learning : un métavers doté d'IA générative ? •SUITE
Le coaching en entreprise : plus qu'un outil de crise, une stratégie d’adaptation et d’évolution •SUITE Le « player centric design » de votre plateforme de formation : c’est sérieux ! •SUITE
Comment s’étonner que les Serious Games multi-joueurs aient le vent en poupe ! •SUITE Du bon usage (décalé) d’un scénario d’apprentissage immersif déjà existant •SUITE
La Propriété industrielle s’arme d’une pédagogie de pointe •SUITE Des bénéfices qui rendent l’Immersive Learning incontournable •SUITE
Apprentissages immersifs : les possibilités offertes par les outils simples de captation 360° •SUITE Quand le Digital Learning révolutionne l’apprentissage des soft skills •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Quand les « micro credentials » viennent dynamiser les... •SUITE
Pour lutter contre le syndrome Jean-Claude Dusse en... •SUITE
Innovative Learning : des conférences et des ateliers qui... •SUITE
Les tendances du digital learning 2024 : en chiffres •SUITE
L’IA : école de paresse pour la fonction formation ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Directeur/Directrice de l'Education
EDUNAO
Business Developer digital learning
INGENIUM DIGITAL LEARNING
ILS INFORMENT
Gymnase du Management : Expertise et partages d’expérience avec les webinaires du Gymnase
Mandarine Academy : Accompagner l’avenir avec l’e-learning
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Comment réussir l’intégration et la formation des équipes terrain en 2024 ?
27 FÉVRIER 2024 / 360Learning
Digitalisez les process administratifs de vos formations
29 FÉVRIER 2024 / ISTF
LES PLUS LUS
L’IA : destruction créatrice des métiers de formation ? •SUITE
Évaluer et cartographier les compétences : l’endossement,... •SUITE
L’IA : pour tous ? Sous réserve… •SUITE
Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les... •SUITE
Vivement demain ! •SUITE
Quel avenir pour les technologies numériques appliquées à... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2024 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®