ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
La formation au temps du coronavirus
09 MARS 2020 / pratiques
L’épidémie semble donner raison au digital learning : et s'il fallait largement remplacer la formation traditionnelle et son "échange mammifère" par la formation en ligne ? Une ambition à courte vue car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le coronavirus est aussi une mauvaise nouvelle pour le digital learning.

Les organismes de formation sont à la peine…

En un peu plus d’un an, les organismes de formation ont dû affronter trois crises. La plus récente, celle du coronavirus, qui constitue de loin la plus inquiétante, pourrait donner un coup fatal à tout un pan de l’offre de formation. La FFP (Fédération de la Formation Professionnelle) s’en inquiète à juste titre. Concrètement des stages sont reportés (ou géographiquement déplacés) quand c’est possible ; d’autres sont purement et simplement annulés ; et, dans tous les cas, le flux des inscriptions se ralentit… Affaire aussi de morosité : se former, c’est préparer l’avenir… Lequel semble bien incertain par les temps qui courent. Résultat : chiffre d'affaires et carnets de commande sont en berne, au contraire des charges fixes, notamment les salaires des personnels permanents et les loyers des centres de formation, qui continuent de courir. Redoutable effet de ciseaux pour des trésoreries déjà exsangues : on espère que certains OPCO ou autres financeurs auront la présence d’esprit de surseoir à leur détestable habitude de payer en retard. Mauvaise nouvelle donc que cette nouvelle crise, à un moment où les esprits semblaient prêts, après les excès du digital learning, à redonner plus de place à l’humain, en particulier à “l'échange mammifère” dont le cours en salle est un des hauts lieux… Type d’échange, il est vrai, qu’il est préférable de réduire aujourd’hui.

Le digital learning aurait tort de se réjouir

On a commencé à voir des fournisseurs de formation en ligne mettre en avant qu’on peut maintenant se former sans prendre le moindre risque : il suffirait qu’on utilise leur solution. Des Digital Learning Managers en entreprise sont aussi tentés d’emprunter la même voie, trouvant là un argument pour étendre sinon consolider leur pré carré. Le coronavirus mettrait donc en évidence qu’il y a tout intérêt à remplacer la formation traditionnelle par la formation en ligne, de même qu’on pourrait demain, toutes et tous, télé-travailler, sans avoir à “rencontrer” ses collègues autrement qu’à partir d’un écran installé au salon. L'opportunisme a ses limites, qui sont celles de la vue courte : ce serait en effet scier la branche sur laquelle toute la formation, digital learning compris, est assise depuis toujours… Les responsables formation y réfléchiront à deux fois, car la disparition des pratiques traditionnelles de formation au profit d’un digital learning nourri d’IA signerait assurément leur disparition. Le Digital Learning aurait lui aussi beaucoup à y perdre, en se privant ainsi de ses racines, de toute la richesse inscrite, strate après strate, dans les solutions mixtes : il suffit de se souvenir de tous les emprunts qu'il a faits aux pratiques traditionnelles de la formation, pour se convaincre qu’il n’a décidément rien à gagner à leur effacement ! Aussi paradoxal qu’il paraisse le coronavirus est aussi une mauvaise nouvelle pour le digital learning. 

Michel Diaz

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Management et formation, classes virtuelles, outils, organisation apprenante… •SUITE 5 bonnes raisons d’innover (ou non) en formation •SUITE
Se mettre au digital Learning ? Tout était déjà sous nos yeux ! •SUITE Acteurs dans la crise : pour les Directions formation, nécessité fait force de loi… •SUITE
Innover en formation : éléments de posture pour la Direction Learning & Development •SUITE L’innovation numérique appliquée à la formation : le miroir à deux faces •SUITE
Des événements (en ligne) à ne pas manquer : la formation face au Covid-19 •SUITE 6 Directions Learning & Development, et leurs priorités face à la crise •SUITE
Coronavirus : comment passer rapidement au Digital Learning •SUITE Les leaders du digital learning maintiennent la formation à flot ! •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Pour une nouvelle cartographie du parcours de formation :... •SUITE
Le modèle 70/20/10 de développement des compétences est-il... •SUITE
Management et formation, classes virtuelles, outils,... •SUITE
On ne dira jamais assez l’importance de former ses clients ! •SUITE
Se mettre au digital Learning ? Tout était déjà sous nos... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Réalisateur e-learning
Croix-Rouge française
Motion Designer F/H
COVEA
ILS INFORMENT
Infopromotions : Les Lauréats des Trophées du Digital Learning 2020
KACYONET : COVID-19 : reprise des formations en salle
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire - Boostez votre efficacité avec Articulate 360
09 JUIN 2020 / DISTRISOFT
Formation Certifiée à Storyline en Inter Entreprises
du 16 JUIN 2020 au 18 JUIN 2020 / DISTRISOFT
LES PLUS LUS
• Le Blended Learning est l'avenir de la formation •SUITE
• L’Oréal réinvente son dispositif de formation sous l’égide... •SUITE
• Les 11 Lauréats des Trophées du digital learning 2020 •SUITE
• STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®