ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
L’Oréal réinvente son dispositif de formation sous l’égide du Continuous Learning…
16 MARS 2020 / dispositifs
Laurent Reich
learning practice & digital learning director
l'oréal
Passage en revue du “Continuous Learning” chez L’Oréal, avec Laurent Reich, son Learning Practice International Director… “Les modules e-learning ou rapid learning à l’ancienne avec mascotte et autre drag-and-drop sont en voie de disparition… nos apprenants attendent une expérience riche, interactive, enrichissante, unique, engageante et personnelle !”…

Le Digital Learning chez L’Oréal : en cours de généralisation ?

Laurent Reich : Relancée en 2012, MyLearning.com, notre plateforme de formation Digital Learning accélère année après année : en 7 ans nous avons multiplié nos chiffres par 10. En 2019, 54 000 utilisateurs étaient actifs ; ils passaient en moyenne 4 heures sur notre plateforme, pour regarder entre 15 et 20 contenus… 210 000 heures de formation ont ainsi été délivrées, et plus d’un million de modules “consommés”. Ces chiffres s’appuient sur une réalité : MyLearning.com est accessible à tous les collaborateurs dans le monde sans restriction de jobs, niveau de séniorité ou division : c’est notre approche “Learning for all” ! 

À quels enjeux répond le Digital Learning ?

Laurent Reich : L’accélération du Digital Learning répond à une première volonté de rendre le développement des compétences accessible au plus grand nombre : c’est la vision “Learning for all” que je viens d’évoquer. Il est le parfait outil pour toucher de plus en plus de collaborateurs, dans le monde entier et vite : nous devons lutter en permanence et toujours plus efficacement contre l’obsolescence des compétences.

Le Digital Learning est aussi un atout majeur pour supporter toutes les grandes transformations de L’Oréal : digital marketing (upskilling de plus de 30 000 personnes en 5 ans), nouveau modèle de leadership (plus de 15 000 managers en 18 mois), transformation de la R&I, de l’industrie 4.0 et, plus largement encore, l’engagement de tous dans la vision de L’Oréal : devenir la première “Beauty Tech Company” au monde.

Le Digital Learning répond également à une demande croissante de certification : nos collaborateurs sont très actifs sur les MOOCs de Coursera, avec plus de 4 000 programmes suivis par an et un taux de certification de l’ordre de 30%.

Enfin, les collaborateurs y trouvent une source d’assessment personnel qui leur permet de mieux se connaître et du coup de “driver” leur propre développement.

Le Digital Learning signe la fin du présentiel chez L’Oréal ?

Laurent Reich : Le raisonnement est le même en formation que pour toutes nos activités business… Le Digital Learning en est un des formats, il n’est pas en compétition avec le présentiel ! Cette approche se traduit là aussi dans les chiffres : nous délivrons près de 3 millions d’heures de formation, en progression constante dans tous les pays. Notre approche “online+offline” vise à créer des parcours plus riches… Si je n’aime pas parler de Blended Learning, c’est parce que le terme me semble trop restrictif, au moins dans l’acceptation habituelle qui est celle d’un agencement de cours en salle et de modules e-learning. Je préfère utiliser le concept de “Continuous Learning” qui traduit mieux que nos parcours de formation combinent de nombreuses modalités : online, on-the-job learning, projets, présentiel… mais étalés dans le temps pour accompagner la montée en compétences.

Quels sont les principaux outils digitaux de formation utilisés chez L’Oréal ?

Laurent Reich : Notre plateforme MyLearning.com héberge plus de 10 000 contenus dont plus de 20% sont des contenus sur mesure l’Oréal. C’est le hub qui pointe vers les plateformes de divers éditeurs de contenus : des partenaires historiques comme Crossknowledge et Manageris, ou plus récents comme Philonomist ou Uskek & Rica, des partenaires stratégiques comme Coursera (MyLearning est connecté à l’intégralité de son catalogue de MOOCs) avec qui nous avons “inventé” le produit Business. En complément, notre Training Management System SAP nous permet de construire des parcours offline+online.

Plus un écosystème donc, qu’une plateforme unique !

Laurent Reich : Un écosystème qui devient de plus en plus riche, avec des intégrations en cours comme celle de la solution Formetris pour évaluer l’impact des formations, et depuis peu le fruit de notre collaboration de recherche sur l’évaluation du “Learning Culture Index” qui mesure la culture apprenante de l’entreprise.

Par ailleurs, comme nous gérons MyLearning.com comme un site de e-commerce, mon équipe comprend les fonctions d’UX Design, de Contenu et plus récemment de conduite de projet sur notre “CRM Learner”… Notre chef de projet en charge s’occupe des campagnes (newsletters et notifications) qui visent à renforcer l’engagement des apprenants. Nous avons par exemple développé une API entre MyLearning et Mailchimp (générateur de newsletter) pour automatiser des news en fonction des data recueillies auprès des apprenants.

Quelles innovations pourraient prochainement impacter les dispositifs de formation de L’Oréal ?

Laurent Reich : Nous allons accélérer sur les classes virtuelles… Confrontés actuellement comme les autres entreprises au Covid-19, nous devons innover dans des solutions et des approches qui nous permettront de maintenir le contact formation avec les collaborateurs. Par exemple, depuis janvier nous offrons à nos collaborateurs chinois, qui ne peuvent venir travailler dans nos bureaux, de se former via des webinar, des Master Classes quotidiennes… En une semaine, nous avons réalisé le chiffre d’un mois en 2019. Je ne vous étonnerai pas en affirmant que la vidéo s’impose comme le format “roi” : court, dynamique, offrant un formidable terrain de jeu à la créativité ! Je vois aussi les algorithmes comme un “game changer” sous réserve qu’ils gagnent en maturité pour offrir une véritable expérience personnalisée car elle est attendue par les apprenants.

Bref : les modules e-learning ou rapid learning à l’ancienne avec mascotte et autre drag-and-drop sont en voie de disparition du dispositif de formation L’Oréal, car les apprenants attendent une experience riche, interactive, enrichissante, unique, engageante et personnelle !

Propos recueillis par Michel Diaz

page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Le nouveau Lab de Cornerstone démontre une lame de fond... •SUITE
Blend It ! La blendisation de la formation ne sera plus... •SUITE
Plus apprenante que jamais (l’entreprise post Covid-19)… •SUITE
France incompétences, suite : le naufrage du CPF… •SUITE
Conseils aux professionnels de formation pour se maintenir... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Learning Builder
LEARN ASSEMBLY
Lead Developer H/F
My-Serious-Game
ILS INFORMENT
LEARNLIGHT : Learnlight offre à ses équipes la liberté de travailler d’où elles le...
Gymnase du Management : Manager à distance, manager le télétravail
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire - Boostez votre efficacité avec Articulate 360
09 JUIN 2020 / DISTRISOFT
Formation Certifiée à Storyline en Inter Entreprises
du 16 JUIN 2020 au 18 JUIN 2020 / DISTRISOFT
LES PLUS LUS
• Le Blended Learning est l'avenir de la formation •SUITE
• Les 11 Lauréats des Trophées du digital learning 2020 •SUITE
• L’Oréal réinvente son dispositif de formation sous l’égide... •SUITE
• STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®