ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
• LE DOSSIER / Le Digital Learning à l’heure de la stratégie
Construire la digitalisation du système de formation - un chemin à benchmarker
13 NOVEMBRE 2019 / pratiques
Xavier Voilquin
director training operations emea
medtronic
Pas de réussite durable et d’ampleur sans une stratégie digital learning digne de ce nom, selon Xavier Voilquin (Director Training Operations EMEA, Medtronic). Laquelle suppose un état des lieux de la formation et du digital dans l’entreprise ainsi que la fixation d’une destination dans un délai pas trop lointain… Un benchmark externe ou interne peut être utile : pourquoi se priver de l’expérience, bonne ou mauvaise, des tiers… 

La digitalisation de la formation est plus ou avancée selon le niveau de maturité et les objectifs de l’entreprise où on l’observe…

Depuis 20 ans, les 90,000 employés de Medtronic dans le monde ont successivement disposé de milliers de ressources e-learning, vidéos de formation sur une chaîne YouTube, liens vers des contenus web externes, serious games, web-conference simulant la salle de classe physique, RSE formels et informels sous format textes et vidéos, et demain peut-être de la réalité virtuelle.

De la nécessité d’une stratégie de digitalisation pour orchestrer les multiples aspects du digital learning… 

Autant le reconnaître immédiatement : il est impossible d’orchestrer valablement tous ces instruments digitaux au service de votre Projet Formation sans disposer d’une stratégie digitale digne de ce nom. Comment élaborer cette stratégie ? C’est la question qui continue de se poser à nombre de Directions Learning & Development.

Faire l’état des lieux et fixer la destination…

la stratégie n’étant que le chemin qui conduit l'entreprise d’un point de départ constaté à un point d’arrivée souhaité, dans une temporalité prévue à l’avance, il faut bien sûr commencer par l’état des lieux - pratiques actuelles, culture de l'entreprise, vision que les donneurs d'ordre ont de la formation, etc. Sans ces “due diligences”, le risque est réel de multiplier des chemins de traverse périlleux pour le budget et l’image des L&D. Deuxième terme de l’équation, à creuser en même temps que l’état des lieux : fixer la destination.

On notera que le chemin qui vient d’être évoqué est très singulier, car les instruments et usages digitaux sont en constante évolution. Une stratégie digital learning doit donc être revue à intervalle régulier, quasi annuellement. L’état des lieux fait, la destination fixée, il s’agit d’écrire sa feuille de route. 

Le benchmark externe du “digital learning”…

En la matière, beaucoup de problématiques sont communes à divers secteurs d’activité… Autant s’inspirer des expériences et des solutions menées ailleurs : bonnes ou mauvaises, elles vous feront gagner du temps et de l'argent ! Benchmarker son propre secteur, donc, ou bien, par exemple, celui des grandes entreprises du secteur des nouvelles technologies pour se forger une idée de ce qui pourrait se passer demain chez vous.

On peut aussi lire diverses publications, études et “white papers” émanant d’une source faisant autorité (Gartner, Forrester, études Féfaur, etc.). Au fil du temps, et compte tenu de l’évolution rapide du numérique et de ses pratiques, cette immersion continue permet d’élaborer progressivement une vision holistique des possibles.

Benchmarker en interne…

Il importe aussi de savoir où l’on en est soi-même (l’entreprise, ses BU, ses régions, ses dispositifs de formation) en matière de Digital Learning… Qu’a-t-on réussi, a contrario quels ont été les fiascos ? Apprendre de ses expériences (malheureuses ou heureuses) est un facteur clé de succès de la stratégie Digital Learning.

Chez Medtronic, par exemple, nous avons constaté que l’e-learning a longtemps souffert d’une approche en mode push, alors que l’adoption des contenus pédagogiques digitaux est largement facilitée par la reproduction des usages privés qui privilégient largement le mode pull. C’est pourquoi les ressources et outils digitaux que nous déployons aujourd’hui s’appuient plus largement sur le pull. De fait, on peut parler d’un rééquilibrage du balancier : la vision stratégique des L&D Medtronic s’appuie donc les deux piliers du pull et du push, selon les projets de formation auxquels le digital learning doit répondre.

À suivre…

page précédente retour à l'accueil du dossier
LES SPONSORS
LE SOMMAIRE DU DOSSIER
• Le Digital Learning à l’heure de la stratégie •SUITE
• Piloter sa stratégie Digital Learning, la contextualisation s’impose ! •SUITE
• L'horizon proche de la formation “dans le flux de la vie” •SUITE
• Construire la digitalisation du système de formation - un chemin à benchmarker •SUITE
• Le futur du Digital Learning est déjà en marche : un nouveau paradigme pour l’apprentissage •SUITE
• Toute stratégie digital learning est unique •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2019 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®