ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Le développement personnel, une raison valable pour changer de travail selon les Français
16 MAI 2022 / newnormal / publi-reportage
Maarten Franken
fondateur et pdg
goodhabitz










plus de renseignements sur
La dernière étude menée par GoodHabitz auprès des employés européens est sans appel : le développement personnel joue un rôle de plus en plus important comme critère dans le choix d'un employeur et est aujourd'hui un facteur majeur d’épanouissement au travail.

Un Français sur deux considère que le manque de développement personnel est une raison valable pour changer de travail

Ce résultat peut surprendre : 46 % des employés français considèrent le manque d’opportunités de développement personnel comme une raison valable de chercher du travail ailleurs. Les entreprises françaises qui n’investissent pas dans des programmes de développement personnel adéquats risquent par conséquent d'assister à une fuite des compétences. C’est ce que montre l’étude menée par Markteffect pour le compte de GoodHabitz, auprès de 13 615 employés européens (dont 1 063 employés français) et de plus de 2 500 décisionnaires L&D.

Des opportunités de développement personnel insuffisantes

Malheureusement, les entreprises françaises ne proposent pas toutes assez d’opportunités de se former à leurs employés. En France, près d'un employé sur cinq (16 %) désapprouve l'affirmation suivante : « les opportunités de développement personnel actuellement proposées dans mon entreprise sont suffisantes ». Les réponses de la population active française sont analogues à la moyenne européenne (16 %) qui pense que les employeurs pourraient faire plus en matière de développement personnel. 

C’est une opportunité manquée de renforcer le bien-être au travail ! En effet, près de huit employés français sur dix (78 %) déclarent qu’ils seraient plus heureux au travail s'ils bénéficiaient de plus d’opportunités de développement personnel. Ce chiffre est le même à l’échelle européenne. 

La fuite des talents, tous concernés 

Si 46 % des employés français pensent que le manque de développement personnel est une raison valable pour changer d'emploi, alors près d'un employeur sur cinq pourrait être concerné par une fuite des talents. Cette tendance ne se limite pas qu’à la France, elle se retrouve aussi dans la plupart des pays européens. En tête de liste, les Danois sont 73 % à penser que le développement personnel est une bonne raison de chercher du travail ailleurs. Viennent ensuite les employés du Portugal (68 %), de la Suisse (66 %) et du Royaume-Uni (65 %). 

Un manque de communication sur vos offres de formation

Un autre chiffre nous a quelque peu étonnés. Lorsqu’on leur demande à quelles opportunités de développement personnel leurs employés ont accès, 11 % des employeurs français déclarent proposer des formations en présentiel, 24 % des formations en ligne et 57 % déclarent avoir opté pour le blended learning. Enfin, 8 % d’entre eux ne proposent aucune opportunité de développement personnel, soit 16 points de moins que ce que les employés constatent en réalité. 

Ce chiffre révèle un problème plus vaste : celui de l’accessibilité des programmes de formation proposés, qu’ils soient en présentiel ou en ligne. Un problème qui pourrait rapidement être réglé par le marketing de la formation. Vous savez maintenant que le manque d'informations au sujet de votre offre de développement personnel peut inciter vos employés à chercher du travail ailleurs. La communication doit donc être une priorité.

Téléchargez le rapport d’étude complet en cliquant ici.

page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
DOMOSCIO : Myskillcamp acquiert Domoscio, prélude à une transformation dans le...
ISTF : Rendre ses classes virtuelles engageantes
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
Deux réflexions sur l’innovation en formation •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®