ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Digitalisation de la formation - pour une fois, parlons administration et non contenu !
14 MAI 2018 / contenus / publi-reportage
Jérôme Bruet
vp talentsoft
talentsoft
plus de renseignements sur
talentsoft
Lorsque l’on parle de transformation digitale de la formation on pense en premier lieu à la digitalisation des supports pédagogiques (MOOC, Serious Game, vidéos tutoriels…). Cependant, il est indispensable de ne pas oublier de digitaliser l’administration de la formation. Le bénéfice ? Une réduction des temps de traitement administratif et donc de fait une augmentation de celui réservé à la pédagogie.

La digitalisation de la formation, a permis aux responsables de formation de proposer à leurs collaborateurs de nouveaux supports interactifs et accessibles partout. Ces nouveaux supports digitaux sont mis à disposition des apprenants sur la plateforme LMS de leur entreprise et leur offre la possibilité de choisir rapidement les formations qu’ils souhaitent suivre.

On les compte aujourd’hui par dizaine (MOOC, Classe Virtuelle, Serious Game, Fast-Learning,…). Ces supports ont tous leurs avantages mais c’est bien la combinaison de ceux-ci avec du présentiel qui offre les meilleurs résultats. Selon l’étude menée par l’ISTF et Talentsoft 20% des responsables de formation voudraient favoriser le «Blended Learning» en 2018.

Cette diversité des supports semble être au service des collaborateurs et doit permettre à chacun de suivre la formation qu’il souhaite. Seulement, quid de la disponibilité du service formation pour organiser tous ces différents parcours et créer des contenus toujours plus pertinents ?

Si on regarde le côté « administration » de la formation on se rend immédiatement compte que ce dernier est bien moins digitalisé que le côté « contenu ». A quoi sert le potentiel des contenus digitaux, interactifs et innovants si personne n’a le temps de les concevoir, de les créer ou encore de les marketer… Cette demande de temps supplémentaire est d’ailleurs le principal vœu des responsables de formation (18% d’entre eux) dans l’étude ISTF. Malheureusement le temps n’est pas extensible il faut donc dégager du temps aux équipes formation pour qu’elles puissent être pleinement concentrés sur la pédagogie.

Comment faire pour leur libérer du temps ? Digitaliser l’administration de la formation, souvent chronophage mais indispensable est un des principaux leviers. Il est en effet temps pour les organisations de prendre conscience de la nécessité de fournir, au service formation, des outils leur permettant d’élaborer les plans de formation, de suivre le budget, de gérer les processus d’inscription, d’enrichir le catalogue de formation et bien sûr de faire un suivi des collaborateurs apprenants.

Ces outils permettront aux responsables formation d’être plus efficaces et surtout plus accompagnés dans les tâches administratives. En effet, ces nouveaux dispositifs, encore plus s’ils sont savamment intégrés avec un logiciel de gestion des talents, permettent aux responsables formation d’avoir une vision globale d’un collaborateur, de son métier, de ses compétences et aussi de ses appétences. Il pourra alors créer un véritable parcours de formation personnalisé à chacun de ses collaborateurs.

Le temps économisé sur ces différentes tâches administratives doit évidemment être utilisé à bon escient. Les responsables formation, avec les différentes données et informations mises à leur disposition par les outils, seront alors en mesure de se concentrer sur la pédagogie, l’articulation de tous les supports de formation et la personnalisation des cursus.

Cette prise de conscience et la digitalisation de la partie administrative est d’autant plus importante lorsque l’on observe ce que la nouvelle réforme de la formation professionnelle va apporter. Cette réforme est pleine de potentiel et permet au collaborateur une plus grande autonomie dans le choix de ses formations. De plus, la présence physique ne sera plus absolument requise ce qui fera la part belle aux contenus digitaux. L’objectif de cette réforme est double : une plus grande réactivité vis-à-vis des demandes de formation des collaborateurs et l’introduction du retour sur investissement pour le collaborateur de par la valorisation en euros et non plus en heure du compte formation. Il est donc urgent que les responsables formation aient à leur disposition des outils permettant une rapidité et une flexibilité pour créer des parcours de formation et surtout, qui permettent de calculer le ROI pour le collaborateur de chacune des formations.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | contenus
Les formations industrielles en pleine mue, pour le meilleur •SUITE La santé vaut bien un MOOC •SUITE
Efficient, frugal, dynamique : le nouveau Blended Learning •SUITE Ne ratez pas : notre prochain Dossier (15 mars 2021) : Les nouvelles voies du Blended Learning •SUITE
Du LMS à l’écosystème digital de formation : le Dossier du 25 janvier 2021 •SUITE Contenus sur mesure : bonne affaire pour CrossKnowledge et Eludicat •SUITE
Faut-il vraiment généraliser la formation aux soft skills ? •SUITE Former à la finance durable pour changer le monde •SUITE
STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de crise •SUITE We can be heroes ! (Avec Lifeaz) •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Comment Alstom aide ses collaborateurs et cadres à... •SUITE
« Ça ne fonctionnera jamais à distance, vive la formation... •SUITE
Formation linguistique pour tous… et personnalisée : aucune... •SUITE
La gamification du portail de formation : levier... •SUITE
Plateforme LMS « multi-tenants » : Moodle sait faire grâce... •SUITE
Pour la feuille de route « data » dans le champ formation-RH •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Intégrateur multimédia e-formation H/F
L’ENSP (Ecole Nationale Supérieure de la Police)
Business Developer B2B SaaS F/H
TEACH ON MARS
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : E-learning Touch’ lance son nouveau site internet et révolutionne son...
BEVIEW : BEVIEW - Plaquette de présentation Solutions Digitales 3D pour la...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire : Comment déconcentrer l'administration d'une plateforme moodle
15 JUIN 2021 / moofactory
E-TIPI LEARNING participe à VIVATECH 2021 - Le rendez-vous des StartUps & Leaders !
du 16 JUIN 2021 au 19 JUIN 2021 / E-TIPI LEARNING
LES PLUS LUS
• Les 11 Lauréats des Trophées du Digital Learning 2021…... •SUITE
• Classes virtuelles : une vaguelette qui clapotait depuis... •SUITE
• La formation chez Kiabi : la crise même pas peur ! •SUITE
• Classe virtuelle : le raz de marée •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®