ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
Directions learning & development : pourquoi innover en formation
22 NOVEMBRE 2022 / pratiques
Michel Diaz
directeur associé
féfaur










plus de renseignements sur
Qui n'avance pas recule… Cet adage vaut pour la fonction formation : avancer étant, pour elle, plus ou moins synonyme d'innover. Passage en revue de quelques bons motifs d'innover, en évitant toutefois l'écueil de l'art pour l'art : toute innovation doit passer au crible de la valeur qu'il lui faut impérativement créer.

Innover en formation pour en optimiser les coûts

Chercher à optimiser (rationaliser) les coûts de formation est un exercice permanent auquel les Directions Formation consacrent beaucoup de temps et de moyens. Par exemple, elles s'équiperont d’un logiciel ou d'une plateforme pour automatiser une partie des tâches d’administration de la formation. Cette innovation (l'acquisition d'un outil) leur permettra de réduire la charge du travail routinier, ce qui ne manquera pas de soulever préalablement quelques questions : à quoi employer le temps ainsi économisé dans l'équipe formation ? est-il judicieux de mettre en évidence, aux yeux des financiers de l'entreprise, que celle-ci est en sureffectif ? Etc.

Innover pour réduire les coûts, notamment les coûts unitaires (pour former plus de collaborateurs dans un même budget), cela pourrait passer, par exemple, par la digitalisation des formations présentielles, réputée, à juste titre, pour supprimer les frais de séjour et de déplacement et pour optimiser les temps de formation en individualisant les parcours. La Direction Formation devra cependant s'assurer de la rentabilité de l'investissement correspondant : il vaudrait mieux que le coût de cette digitalisation n'excède pas durablement les économies réalisées sur le présentiel !

Innover pour rendre la formation plus efficace

Optimiser les coûts, c'est indispensable, sous réserve que l'efficacité de la formation ne soit pas remise en cause. L'objectif d'efficacité est un puissant moteur d'innovation en formation. Pour ne citer que l'exemple du tutorat (parmi bien d'autres possibilités), tout collaborateur pourra se voir doté, post formation, d'un crédit d’heures pour l’aider dans sa mise en pratique des connaissances acquises. (Si cet exemple montre que l'innovation en formation ne se réduit pas à l'introduction d'une pratique digitale, on admettra cependant que l'usage du numérique (celui d'une plateforme de eDoing) couplé au tutorat permet de démultiplier les bénéfices du tutorat individualisé.) Mais, avant d'innover pour accroître l'efficacité des formations, il faut être au clair sur ce qu'on appelle “efficacité de la formation” : s'agit-il de raccourcir le délai entre la demande de formation et sa réponse par le service formation ? de former toujours plus de monde chaque année ? de réduire le temps d’immobilisation des collaborateurs en formation ? d'accélérer le transfert des acquis de formation en situation de travail… ? Peut-être serait-il judicieux de demander aux apprenants ce qu'ils considèrent être une formation efficace…

Innover pour donner l’exemple

Ce champ d'innovation fourmille d'illustrations, à commencer par tout ce qui a trait au vaste chantier de la transformation digitale de l'entreprise… et du service formation. Parce qu'il serait en effet surprenant qu'au moment où on lui demande de contribuer à la culture digitale de tous les collaborateurs, la fonction formation ne saisisse pas cette occasion de donner l'exemple à travers la digitalisation de ses propres offres et processus ! En la matière, elle devra se garder d'innover trop tôt ou trop tard, d'innover trop ou pas assez, pour rester synchronisée avec le reste de l'entreprise.

Des raisons plus égoïstes, pour la fonction formation, d'innover

Au-delà des motifs précédents, la fonction formation a parfois des motifs plus égoïstes d'innover, qui n'en sont pas pour autant illégitimes :

Gagner en visibilité dans l'entreprise et auprès des métiers et de la direction, en investissant, par exemple, dans une formation en réalité virtuelle (pour démontrer aux clients internes comme à son réseau professionnel qu'elle (la fonction formation) n'a pas décroché. Encore devra-t-elle bien choisir son projet : l’innovation ne saurait se limiter au seul objectif de visibilité, sauf à prendre le risque d'un résultat médiocre… qui ferait regretter ce gain de visibilité !

Échapper à la routine, parce qu’elle a besoin d’air, parce qu'elle est une vocation, parce que, moins que quiconque, un professionnel de formation ne saurait se contenter d'une routine quotidienne. Innover pour sortir de la routine, certes, mais sans faire l'impasse sur l'utilité du projet de formation qui supportera l'innovation ; par ailleurs, il ne s'agit pas d’abandonner les “affaires courantes” (dans toute fonction, même la plus stimulante, il y a une part de tâches routinières dont la réalisation conditionne la possibilité du reste).

Composition

Les motifs d'innover en formation, qui viennent d'être passés en revue, n'épuisent pas le sujet. Vous en aurez sans doute d'autres en tête… Au moment de conclure, on notera que ces divers motifs peuvent être composés : une innovation peut même obéir à tous ces motifs : réduire les coûts d'une formation tout en accroissant son efficacité, et la donner ainsi en exemple de qui peut être fait ailleurs dans l'entreprise… Que l'équipe formation y gagne un surcroît de visibilité et qu'elle échappe un moment à sa routine : aucun de ses membres ne se plaindra de toucher le jackpot !

(source : Innovative Learning La Lettre)

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Les dernières salves du Digital Learning 2023 •SUITE Votre entreprise laisse-t-elle la place à la diversité, l’inclusion et l’équité ? •SUITE
Édito •SUITE Directions learning & development : pourquoi innover en formation •SUITE
De la nécessité d’un support centralisé aux apprenants dans leur usage d’une plateforme digitale de formation •SUITE eDoing : l'adoption de nouveaux comportements se fait avant tout par l'action •SUITE
Mandarine Academy : le plein de vitamines digitales •SUITE Octobre : trois webinaires « partenaires Féfaur » •SUITE
Mesurer l’efficacité des formations : quelles nouvelles méthodes ? •SUITE Des leçons que le « corporate learning » peut tirer de la formation étendue •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Climat’Hope : le succès du jeu utilisé par Colas Rail pour... •SUITE
L’avenir est aux plateformes de formation structurées par... •SUITE
Vos projets seront à l’honneur grâce aux Trophées du... •SUITE
Les dernières salves du Digital Learning 2023 •SUITE
Les entreprises et leurs fournisseurs sont d’accord sur les... •SUITE
Les soft skills, concrètement ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur Pédagogique Digital H/F
APFORM
Ingénieur pédagogique HERCULE 4.0 H/F
VetAgro Sup
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : Vyond : Modifiez et diversifiez vos vidéos pédagogiques avec les...
E-LEARNING TOUCH' : Retour d’expérience Vocable : Le magazine linguistique digitalise ses...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Devenez concepteur de ressources e-learning
12 DÉCEMBRE 2022 / ISTF
Formation Articulate Storyline 360 en Inter Entreprises
du 13 DÉCEMBRE 2022 au 15 DÉCEMBRE 2022 / DISTRISOFT
LES PLUS LUS
24 novembre, Paris : Lauréats et Leaders du Digital... •SUITE
Direction, le mentorat 3.0 : les décideurs formation-RH... •SUITE
Du compagnonnage à la pairagogie •SUITE
Mesurer l’efficacité des formations : quelles nouvelles... •SUITE
Le boom de la formation étendue •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®