ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Leçons pré et post Covid-19 du baromètre 2020 de la formation linguistique
31 AOÛT 2020 / tendances
Olivier Magnin
directeur général
7speaking
La crise sanitaire redistribue les cartes de la formation : les entreprises françaises sont-elles prêtes à s’adapter ? Les formations présentielles doivent-elles être repoussées, voire abandonnées ? Retour sur les leçons du baromètre 2020 de la formation linguistique.

Dans le contexte de crise sanitaire, les professionnels de formation font feu de tout bois pour maintenir la continuité de leurs services et activités, sur fond de crise économique à venir qui inquiète et ralentit les décisions, et freinés par le manque de pratique des outils digitaux et la peur qu’ils continuent de susciter. 

Pourtant, il faut nous adapter en faisant évoluer nos pratiques. Étions-nous collectivement prêts à ces changements brutaux ? Je pense que oui. Preuve en est la rapidité avec laquelle les entreprises se sont mobilisées pour mettre en œuvre les outils de collaboration à distance et le succès qu’ont donc eu toutes ces plates-formes favorisant le télétravail. À cela, rien d’étonnant au regard des résultats du baromètre 2020 de la formation linguistique, réalisé en collaboration avec 200 entreprises de toutes tailles qui ont bien voulu partager leurs pratiques, leurs objectifs et leurs enjeux dans le cadre de cette enquête.

Plus de la moitié d’entre elles (51%) considérait dès avant le début de la crise sanitaire que la majorité de leurs salariés n’avait pas besoin du présentiel pour apprendre une langue étrangère ou se perfectionner. Ayant déjà expérimenté avec succès la formation via des dispositifs digitaux, avec un professeur ou avec une plate-forme de formation en ligne, elles ont l’intention de généraliser cette approche. Good point !

Que les entreprises françaises cherchent à diversifier leur catalogue d’offres et de dispositifs tout en optimisant leurs coûts de formation sans rogner sur la qualité des services offerts n’a rien de nouveau… Ce qui l’est plus, en revanche, c’est le déplacement de la décision de formation : pour 40% des entreprises, le choix de la formation est à la seule initiative du salarié, mais elles sont toutefois 30% à choisir les formations pour leurs collaborateurs… Mission délicate, alors que la réforme du CPF a privé le service formation de son rôle décisionnaire. On peut espérer que cette mesure aura un impact positif sur la motivation et l’assiduité des apprenants.

Autre leçon du baromètre : 33% seulement des entreprises disposent d’une cartographie des besoins en compétences ; 49% pensent que ce serait un atout mais n’en ont pas ; 18% n’y voient pas d’intérêt. Surprenant, quand la Loi Travail impose l’entretien professionnel (l'article L. 6315-1 du Code du travail) ! Rappelons que les entreprises ont obligation d’agir en faveur de l’employabilité de leurs collaborateurs par un suivi régulier et des formations. Il est dommage qu’en 2020, 67% d’entre elles persistent à se passer d’un outil aussi essentiel que cette cartographie des besoins en compétences - laquelle, appliquée par exemple à la formation linguistique et pouvant prendre la simple forme d’un tableau de bord avec des KPIs métiers, permettrait de mesurer et d’améliorer la performance linguistique globale, en informant l’employeur sur les écarts de compétences à combler, et les efforts individuels de formation à effectuer. 

Dans le même ordre d’idée, seulement 18% des entreprises disposent d’une plateforme digitale de formation de libre accès aux salariés. Peut mieux faire ! À l’heure de l’entreprise apprenante, du télétravail et des questionnements sur l’animation et l’efficacité du management à distance des collaborateurs, l’accès aux ressources de l’entreprise doit être simplifié et généralisé. 

Pour 27% des entreprises, le lancement d’une formation tient encore largement du “parcours du combattant”, certainement à cause de l’opposition maintenue entre formation présentielle et dispositifs digitaux… Contrairement à ce qu’on peut penser, formation présentielle n’est pas forcément synonyme de qualité ; pas plus qu’une plateforme digitale de formation ne l’est de formation “désocialisée” ou au rabais !

Il est essentiel aujourd’hui de trouver la meilleure balance entre l’investissement financier consacré aux formations et leur efficacité, car la pression sur les coûts peut déboucher sur des choix cornéliens. D’après le baromètre, 43% des répondants ne promeuvent pas l’utilisation de mesures du ROI, alors qu’ils sont 83% à considérer que le coût de la formation est un critère essentiel de leur choix… On oublierait presque que la formation vaut par la qualité de ses intervenants, la richesse des outils pédagogiques proposés et la diversité des moyens qui permettent à l’apprenant de “vivre sa formation” pour la restituer au plus grand bénéfice de l’entreprise.

Pour en savoir plus : Le Baromètre 2020 de la formation linguistique

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Le Digital Learning devenu une norme pour les apprenants ! •SUITE Intelligence Artificielle et Learning : vers l’organisation apprenante augmentée ? •SUITE
Directions Formation : pensez à votre pitch elevator ! •SUITE Leçons pré et post Covid-19 du baromètre 2020 de la formation linguistique •SUITE
Conjuguer expérience apprenant et durabilité : 3 pistes pour le digital learning •SUITE 5 autres succès d'audience du 1er semestre 2020 •SUITE
5 articles des plus lus au 1er semestre 2020 •SUITE Deux applications précieuses de l'approche cartographique de la formation •SUITE
Mes premiers constats sur la réponse de la formation à la crise Covid-19 •SUITE Comment vendre de la formation à distance ? •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Des défis pour les professionnels de formation… •SUITE
Réussir la transformation des métiers grâce au Digital... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Motion Designer H/F
My-Serious-Game
Unity Developer H/F
My-Serious-Game
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : iSpring Suite Max : Le Rapid Learning collaboratif et personnalisable
Cornerstone OnDemand : Cornerstone OnDemand s’associe avec ServiceNow pour favoriser la...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Découvrez la révolution Adobe Connect 11 !
29 OCTOBRE 2020 / LIVE SESSION
Focus sur les Thèmes Moodle
29 OCTOBRE 2020 / Enovation
LES PLUS LUS
• Ruée des formateurs vers le digital learning… •SUITE
• Évaluer la formation : nouvel impératif •SUITE
• Digitaliser un contenu, ça ne suffit pas à digitaliser une... •SUITE
• Trophées 2021, c’est parti ! •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®