ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Pourquoi évaluer la formation est une priorité
25 JANVIER 2018 / évaluation
Une question posée à 5 leaders du digital learning, en marge du prochain Séminaire Féfaur sur les Stratégies d’Évaluation de la Formation : Selon vous, pourquoi l’évaluation de la formation est devenue un chantier prioritaire de la fonction formation en entreprise ?

Goeffroy de Lestrange (Cornerstone, EMEA Product Marketing Manager) : Pour moi la question, c'est plutôt : pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps pour que la formation soit évaluée au-delà d’un simple questionnaire de satisfaction ? Si l'évaluation de l'impact de la formation devient prioritaire, c'est qu'une tendance de fond est à l'oeuvre dans l’ensemble des Ressources Humaines : le rapprochement - positif - entre les RH et le business, qui est au passage une bonne pratique bien ancrée dans les entreprises à forte croissance. Le budget investi dans la formation doit, comme tout autre budget de l'entreprise, être justifié par son impact sur le business. Il convient donc d’analyser cet impact à la fois sous l’angle individuel d’un apprenant en particulier, et sous l’angle collectif des besoins en compétences de l’entreprise. Dans les deux cas, on regardera à la fois la nécessité immédiate de développer un savoir-faire et la nécessaire prévision pour anticiper et éviter un manque de compétences à l’avenir.

Corentin Sannié (360Learning, Head of Content) : Chez 360Learning nous avons identifié trois questions clés. D'abord : évaluer pour s’assurer de la réussite de tous, car évaluer la formation c’est avant tout vérifier qu’elle remplit ses objectifs ; le formateur doit être capable de savoir si les apprenants ont suivi, complété et compris les modules pour justifier du transfert de compétences. Ensuite : évaluer pour proposer des formations toujours plus engageantes, car mesurer le suivi de vos formations aide à comprendre quels formats et contenus sont les plus efficaces pour porter un message ; c'est un enjeu fort d'amélioration continue au service d'expériences d’apprentissage engageantes. Enfin : évaluer l’impact business de la formation pour transformer son rôle dans l’entreprise, car la formation se justifie par l'impact business qu’elle va avoir ; lier données de formation et données business permettra de mesurer cet impact et d'adapter la formation aux besoins du terrain.

Laurent Balagué (Formetris, CEO) : L'évaluation est prioritaire parce que la formation évolue ! Premièrement, les entreprises sont maintenant bien conscientes que la formation est un levier de croissance stratégique. Elles ont donc besoin d’outils pour mesurer et démontrer l’impact de leurs investissements sur la performance de l’entreprise. Mais l’évaluation leur permet également de mieux piloter et faire monter en efficacité les formations. Deuxièmement, avec la facilité de l’accès à l’information, l’apprentissage devient de plus en plus continu et s’introduit dans chaque moment de la vie quotidienne : on apprend en allant sur Internet, en consultant son smartphone, en regardant une vidéo…Il est essentiel pour une entreprise de pouvoir évaluer cette création de connaissances pour la valoriser. 

Pierre-Henri Amalric (XPERTEAM, Directeur) : Comme tout bon pilote, il est nécessaire de définir un cap, de mesurer régulièrement les écarts de route et de s’assurer d’être arrivé à bon port ! Sans capacité de mesure la destination devient hasardeuse. Il en est de même en matière de formation, l’évaluation intervenant tout au long du processus ; du diagnostic à la mesure des résultats sur le terrain. La bonne nouvelle est que les technologies permettent d’éliminer de plus en plus les angles morts du processus de montée en compétence. Le point commun des entreprises leaders sur leur marché est qu’elles ont su devenir des organisations apprenantes. Le développement permanent des compétences des collaborateurs est donc stratégique. Les coûts de la formation peuvent paraître conséquents. Etre en mesure d’évaluer la formation c’est être en capacité de mesurer un investissement et non une dépense.

Michel Diaz (Féfaur, Directeur associé) : Évaluer la formation est en effet une priorité. D'abord parce que c'est une demande de plus en plus fréquente des collaborateurs (qui souhaitent savoir où ils en sont, où ils vont), des métiers (envoyer les équipes en formation, oui, sous réserve de résultats prouvés), de la direction (les investissements formation sont-ils judicieux ?). Ensuite parce le digital met l'évaluation continue (temps réel) et ses promesses (adaptive learning, voire prescriptive learning) à portée des équipes formation-RH, l'évaluation étant évidemment fondée sur l'analyse des données créées par les apprenants et leurs managers. Enfin l'évaluation peut se voir comme l'alpha et l'omega de la formation (on en part, on y revient pour s'assurer de la pertinence des actions). Mieux encore - mais c'est un tout autre sujet -, c'est une modalité pédagogique des plus puissantes (et non seulement une approche de mesure)

Le 29 mars, à Paris : 4ème édition annuelle du Séminaire Stratégie d’Évaluation Formation Féfaur

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | évaluation
Transformer le TdB de la formation •SUITE Ce qu'il faut attendre de l'IA dans l'évaluation de la formation •SUITE
Les badges en formation : un mouvement de fond •SUITE Évaluer, évaluer… vous en avez de bonnes ! •SUITE
Évaluation de la formation : les tendances vues par 4 leaders de l'offre •SUITE Qualité ou efficacité de la formation : faut-il choisir ? •SUITE
Évaluer pour transformer son organisation •SUITE Performance Learning : maximiser l'impact de la formation •SUITE
Apprendre à apprendre : compétence clé à l’heure du Digital Learning •SUITE Kirkpatrick et Open Badges : peut mieux faire ! •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Défendre votre “investissement plateforme” : inspirez-vous... •SUITE
Quelques événements “Premium” à ne pas manquer en ce début... •SUITE
Soutenir les femmes dans le développement de leurs... •SUITE
Classe virtuelle : un petit pas pour le formateur, un grand... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projets Digital Learning H/F
My-Serious-Game
Business Developer Digital Learning (H/F)
My-Serious-Game
ILS INFORMENT
DGT Concept : Distribuez vos SCORMs sur les LMS de vos clients !
Enovation : Enovation Célèbre les 15 Ans du Moodle Moot Francophone
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Digitalisez vos formations présentielles - étape 1 : la dématérialisation des feuilles d’émargement
20 JUIN 2019 / KACYONET
Séminaire Stratégie Plateformes de formation 2019+ l 25 juin 2019
25 JUIN 2019 / Féfaur
LES PLUS LUS
• Classe virtuelle : un petit pas pour le formateur, un grand... •SUITE
• Blended Learning : tout est possible, tout n'est pas permis... •SUITE
• Tendances du digital learning 2019, repérées par Féfaur et... •SUITE
• Les 3 nouveaux métiers de la formation •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2019 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®