ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE ANNUAIRE DES PREMIUM
Leaders du Digital Learning
CONTRIBUTEURS S'ABONNER
À la newsletter
L’IA : pour tous ? Sous réserve…
15 DÉCEMBRE 2023 / ia générative / pratiques
Florent Grisaud Verrier
head of digital learning & innovation
mbda
L’IA serait à la portée de tous, notamment grâce aux outils qui permettent de « prompter » dans ChatGPT… Mais ces outils sont loin d’être aussi « abordables » qu’ils en ont l'air. Et l'on peut douter que l'AI soit aussi accessible qu'on l'entend trop souvent.

L’IA pour tous, ça va sans dire !

ChatGPT a ouvert la voie. Avec une interface fondée sur un modèle de langage accessible dans de nombreuses langues, n’importe qui peut aujourd’hui se lancer dans une conversation avec une intelligence artificielle. À la clé, des gains de productivité considérables : écrire un article (ce que je me suis gardé de faire ici !), rédiger un cahier des charges, élaborer un plan de formation, définir la structure d’un module de formation, créer des quiz, des images… Certaines IA génératives permettent de créer des présentations Powerpoint ou des modules de formation d’un simple clic, grâce à des interfaces d’une grande simplicité. Depuis un ordinateur ou un smartphone, on peut accéder à tous les contenus de connaissance et générer des livrables quasi-professionnels grâce à l'IA ; pour cela, il suffit de se connecter à l’outil en ligne, de lui poser la question et d’attendre sa réponse. C'est la vocation originelle de ChatGPT : une IA générative open-source pour rendre le monde meilleur.

L’IA renforce les inégalités

Mais ces outils ne sont pas aussi simples d’utilisation qu’on peut le croire (le vieux rêve d'une conversation d’égal à égal avec la Machine est passé par là). Car, s’il est vrai que le dialogue avec les IA se mène en langage naturel, la qualité des réponses dépendra en largement de la manière dont la question (ou requête) aura été posée : c’est tout « l’art du prompt ». À question médiocre, réponse médiocre. L’IA a besoin du contexte, de connaître le rôle qu’on veut lui faire jouer, la façon dont elle devra répondre (sans toutefois préjuger sa réponse) : le prompt est roi ! Les organismes de formation l'ont bien compris, qui se ruent sur le filon en proposant des formations pour aider l’utilisateur à prompter comme il faut ! Par ailleurs, prendre en main une IA générative s’avère plus ardu qu’on aurait pu le croire. Soit, par exemple, l’outil Midjourney (générateur d’images) : on devra déjà ouvrir un compte sur Discord (outil de communication en ligne initialement conçu pour les joueurs de jeux vidéos), puis entrer dans le salon spécifique Midjourney avant de pouvoir prompter… avec des commandes issues du code informatique (« /imagine prompt : » pour lancer votre commande). Enfin, on entre dans le vif du sujet, pour finir par l’usage de multiples variables : –ar 1 :1 pour la résolution de l’image, – v5 pour la version de Midjourney que vous appelez, --c 80 pour générer des images différentes. On a vu plus simple ! Utiliser les IA génératives ne va pas de soi ; l’exercice requiert un savoir-faire spécifique pour chaque outil. 

To prompt or not to prompt, that is the question

L’art du prompt nous transforme-t-il en Hamlet ? Si, la prise en mains des IA génératives paraît simple à première vue, générer un résultat de qualité requiert donc connaissance, patience et entraînement. On entend souvent dire que ce n’est pas l’IA qui nous prendra notre métier, mais ceux qui sauront l’utiliser. Ce constat est fondé, il peut être fait dès la phase de prise en main des outils, y compris de ceux qui semblent les plus simples d’utilisation (ChatGPT, par exemple). Savoir générer un résultat pertinent, l’analyser de manière critique, recouper les sources, ce n'est pas un exercice inné. Et à mesure que les IA génératives se développeront, on peut imaginer que le fossé s’élargira sans cesse entre les « pros du prompt » maîtrisant l’art d’interroger la machine et les autres.

Dès lors, les Directions Formation seraient bien inspirées de former le plus grand nombre des collaborateurs à la maîtrise de ces outils d'IA génératives, et, surtour, de contribuer au développement des connaissances proprement humaines impliquées dans le dialogue avec les IA génératives : maïeutique, sens critique, analyse. La fonction formation confirme ici sa mission, noble et stratégique : embarquer tous les collaborateurs, si possible sans exception, dans le train des IA génératives : personne ne doit être laissé à quai ! 

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | ia générative
L’IA : école de paresse pour la fonction formation ? •SUITE L’IA : la vérité si elle ment ! •SUITE
La gestion unifiée de la formation et des compétences : plus que jamais impérative •SUITE Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les tester ! •SUITE
L’IA : pour tous ? Sous réserve… •SUITE Les conversations simulées à base d’IA pour confronter et valider les savoirs •SUITE
Intelligence Artificielle et Big Data dans la formation : pour le meilleur et… pour le pire ! •SUITE Au-delà du "Self Learning" et du "Learning on demand" propulsé par l'IA… •SUITE
L’IA : destruction créatrice des métiers de formation ? •SUITE L’Intelligence Artificielle transforme la formation asynchrone : testé et approuvé par MBDA Group ! •SUITE
ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Innovative Learning : des conférences et des ateliers qui valent le détour •SUITE Les tendances du digital learning 2024 : en chiffres •SUITE
Il sera question de l’IA (encore et toujours), de roadmap, de narration en formation… •SUITE Le pouvoir du beau en Digital Learning •SUITE
À quels besoins doit répondre une solution de formation destinée aux PME et aux ETI en 2024 ? •SUITE Innovative Learning : les synergies digitales entre Enseignement supérieur et Formation en entreprise •SUITE
4 conseils aux Directions Formation pour tirer parti des évolutions technologiques en cours •SUITE Moodle : plateforme LMS dans la cour des grands •SUITE
Démarrage 2024 en fanfare pour les Premium d’e-learning Letter •SUITE Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les tester ! •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
L’inclusion des personnes en situation de handicap passe... •SUITE
Apple Vision Pro : quel impact sur la formation ? •SUITE
Moodle ? Le village à visiter ! •SUITE
Les priorités du Digital Learning à l’horizon 2024-2025 •SUITE
Réinventer la formation en entreprise en développant... •SUITE
Quand les « micro credentials » viennent dynamiser les... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Directeur/Directrice de l'Education
EDUNAO
Business Developer digital learning
INGENIUM DIGITAL LEARNING
ILS INFORMENT
ISTF : ISTF sera présent au salon eLearning Expo du 19 au 21 mars 2024
EXPERQUIZ : Du nouveau sur ExperQuiz !
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Digitalisez les process administratifs de vos formations
29 FÉVRIER 2024 / ISTF
Deux scénarios pratiques pour développer la compétence de vos équipes !
07 MARS 2024 / XPERTEAM
LES PLUS LUS
Évaluer et cartographier les compétences : l’endossement,... •SUITE
L’IA : pour tous ? Sous réserve… •SUITE
Les IA génératives en formation : il faudrait toutes les... •SUITE
Vivement demain ! •SUITE
Quel avenir pour les technologies numériques appliquées à... •SUITE
E-learning Boulevard : Simplifiez vous la recherche de... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2024 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®