ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE ANNUAIRE DES PREMIUM
Leaders du Digital Learning
CONTRIBUTEURS S'ABONNER
À la newsletter
L’« intelligence financière » : une clé de réussite de l’innovation pédagogique
21 AOÛT 2023 / pratiques / métier
Jean-Roch Houllier
head of operations, learning & digital
groupe safran
Concevoir et déployer une innovation pédagogique : un projet à part entière, dont la dimension financière est indispensable à sa réussite. Retour d’expérience sur ce que l’on qualifiera ici d’« intelligence financière ».

De l’invention à l’innovation pédagogique : les défis de l’industrialisation

De l’invention (l’émergence d’une idée) à l’innovation (invention ayant trouvé un client), le pas à franchir est considérable.

La première est à la portée de tous, comme l’illustrent des réunions Post-It, sources d’une euphorie qui finit le plus souvent en frustration / déception, faute d’une vision doublée de savoir-faire pour dépasser l’étape de l’idéation.

La seconde requiert, en effet, un réel savoir-faire : identifier et construire un lien solide avec un besoin client, démontrer la valeur créée par l’invention, s’assurer de son usage comme de son déploiement / « passage à l’échelle » (grandeur réelle) durable dans l’organisation.

Il s’agit bien, pour les responsables formation, de développer un portefeuille de compétences pour industrialiser ce qui relève initialement d’une simple idée. Des compétences à cocher impérativement dans quatre domaines d’expertise : pédagogique (pertinence de l’approche), sécuritaire-RGPD (compatibilité avec les attendus de l’entreprise), financière et évolutive (vision du partenaire en matière de roadmap).

Le défi est bel et bien relevé lorsque l’innovation finit par se déployer sans vous… plus encore quand d'autres en parlent à votre place !

Budgets formation : trier entre le récurrent… et le reste

Savoir conduire un projet est incontournable, qui s’appuie sur le principe de lotissement (lot financier, technique, dans un organigramme des tâches, etc.) ; ce principe permettant de structurer / formaliser le « quoi » et le « comment » sous tous leurs aspects, notamment financier. 

Le projet (« non récurrent ») se différencie des activités quotidiennes (« récurrentes »). Son approche budgétaire en diffère également : le premier volet alimente vos projets d’innovation pédagogique et digitale, le second garantit le bon fonctionnement des diverses modalités déployées.

Le responsable formation sera particulièrement vigilant tandis que la bascule (du projet aux activités quotidiennes) se fait, par exemple, lorsqu’un nouveau dispositif est appelé à être déployé. Une bascule systématique du premier volet budgétaire dans le second hypothéquera à coup sûr vos capacités d’innovation des années suivantes, sauf si votre budget formation global est illimité (ce qui serait surprenant par les temps qui courent) ! 

Mobiliser ici la notion d’ « intelligence financière » dans la conception et le déploiement du dispositif pédagogique et digital fera toute la différence.

Explications…

De l’expérimentation à la généralisation : le montage financier au cœur du succès

Commencer par un pilote / test est une première assurance contre le risque d’échec, notamment parce que ce « Proof of Concept » limite à une population réduite les impacts éventuellement négatifs. Il permet aussi de négocier une réduction des coûts avec les fournisseurs concernés (lesquels ont tout intérêt à la réussite du pilote).

Mais, la principale clé de succès réside dans le déploiement du dispositif, contraint par la nécessité où vous êtes, en même temps, de préserver votre capacité d’innovation (la part budgétaire « non récurrente » dédiée à l’innovation) et d’obtenir la plus forte adhésion de votre client / commanditaire (le modèle financier que vous lui proposez doit être aligné sur ses moyens). 

Trois illustrations concrètes de montage financier optimisé :

  • La bascule : un mécanisme mis en œuvre, par exemple, dans le pilote de notre innovation de digitalisation de la formation tutorale (e-tutorat), à travers des « packages » à volume variable de paires de tutorat pour désengager l’université d'entreprise en matière de budget formation de déploiement (après avoir financé le pilote) et pour permettre aux entités du Groupe Safran d’embarquer dans le projet selon leurs moyens.
  • La mutualisation : le lancement de la pairagogie interentreprises (quatre entreprises, quatre séances par an) en est un autre exemple, qui facilite le lissage des coûts entre entreprises (c’est l’hôte de la session qui en assure le financement) tout en maximisant les possibilités d’échanges.
  • L’existant adapté : approche retenue dans le cadre de notre dispositif JET FIRE. Le principe est d’innover pédagogiquement à partir d’un dispositif déjà existant (ici en réalité virtuelle), tout en privilégiant la « location à la demande » pour éviter d’acheter ou de stocker des matériels encombrants et rapidement obsolètes.

Dans ces trois approches, le gain s'est révélé considérable, en économies comme en opportunité d’industrialiser et de déployer une pédagogie innovante… Où l'on constate que l'intelligence financière est bel et bien un facteur essentiel à la réussite de toute innovation pédagogique.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | pratiques
Optimiser la transmission des savoirs : une approche centrée sur les collaborateurs •SUITE Digital Learning : les Directions Formation et leurs fournisseurs se jaugent… •SUITE
Learning Festival à Air Liquide : comment dynamiser l'engagement par la formation digitale entre pairs •SUITE L’agenda des Premiums du Digital Learning en pleine floraison ! •SUITE
Pourquoi et comment développer la capacité d’émerveillement des apprenants •SUITE Tout ça pour ça ? Retour sur le chemin de croix décennal du CPF •SUITE
Le marketing vient au secours de l'engagement apprenant •SUITE Pédagogie : Le chemin vaut autant que le résultat ! •SUITE
Financement de la formation à distance : Moodle en fait son affaire ! •SUITE L’adaptative learning : des enjeux juridiques, éthiques et humains (2) •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Le Digital Learning au feu des stratégies de partenariat •SUITE
Rédaction assistée par IA : méthodologie et enjeux •SUITE
Les « Beauty Talents » de Clarins : formation hybride pour... •SUITE
Quel impact des dernières annonces d’Apple dans le domaine... •SUITE
Le LMS d’Edunao : un pilier du développement RH chez Center... •SUITE
MyCrew : toujours plus de candidats à l’embarquement ! •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chargé(e) en Marketing Business
ITycom
Directeur(rice) Artistique Senior
SmartCanal
ILS INFORMENT
Mandarine Academy : [Podcast] L’IA pour les acteurs de la formation : le cas de Mandarine...
Mandarine Academy : Remettre l'humain au cœur de la formation quand l'IA s'impose
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar - Les fonctionnalités IA dans iSpring Suite Max
20 JUIN 2024 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar - Tout savoir sur les déclencheurs et les actions dans CenarioVR
20 JUIN 2024 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Changement de paradigme : pourquoi la fonction formation... •SUITE
Équipes formation, impulsez l'usage de l’IA en donnant... •SUITE
Pédagogie : Le chemin vaut autant que le résultat ! •SUITE
Le tutorat humain hybridé par l’IA : oui, mais… •SUITE
« Explore » : le programme de formation déployé par CMA CGM... •SUITE
Intelligence Artificielle et micro-credentials : un... •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2024 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®