ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Talentsoft et Féfaur publient leur nouveau baromètre sur les pratiques de l’évaluation de la formation
talentsoft / 12 DÉCEMBRE 2019 / agrandir le visuel

47% des Directions Formation anticipent les besoins futurs de compétences à travers l’évaluation de la formation (étude Féfaur-Talentsoft 2019)
 

Paris, le 12 décembre 2019 - Talentsoft, leader européen de la gestion du capital humain en Cloud, et le cabinet Féfaur, publient ce matin la nouvelle édition de leur baromètre sur les pratiques de l’évaluation de la formation, mené tous les deux ans auprès de Directeurs et responsables formation*. Alors que la transformation du monde du travail s’accélère, l’évaluation de la formation est plus que jamais clé pour anticiper les changements à venir et aligner le plan de formation avec les besoins en compétences.

L’évaluation de la formation, un moteur pour anticiper les enjeux des métiers de demain

Interrogés sur les enjeux de l’évaluation de la formation, les Directions Formation ont revu leurs priorités depuis 2017 : l’alignement des formations avec les besoins de compétences (80,1% contre 71,5% en 2017) dépasse pour la première fois l’enjeu de qualité des offres de formations (76,4% contre 81,8% en 2017). Autre constat, l’anticipation des besoins de formation est en forte progression (47,4% contre 38,4% en 2017) et arrive en 3e position. Des enjeux qui reflètent une préoccupation majeure des organisations, à savoir anticiper les compétences de demain pour accompagner leur transformation.

Un nouvel objectif : aligner son capital humain aux besoins de l’entreprise

Les Directions Formation se mettent en ordre de bataille pour s’assurer que la formation serve plus efficacement la performance opérationnelle des collaborateurs. Entre 2017 et 2019, les indicateurs portant sur les efforts de formation ont diminué d’intensité (79% contre 86%) au profit des indicateurs d’impact de la formation sur les performances opérationnelles (+10 points), et dans une moindre mesure des indicateurs d’impact sur la carrière et le développement individuel des collaborateurs.

Pour Pierre de Champsavin, Product Marketing Manager - Learning de Talentsoft : « Nous entrons dans une nouvelle ère, à l’aune de l’intelligence artificielle qui bouleverse totalement et rapidement le monde du travail. D’un côté, le collaborateur doit être capable de s’adapter aux évolutions de l’entreprise. De l’autre, l’entreprise doit pouvoir identifier des compétences non déclarées par le collaborateur ou non recensées par le manager – on parle ici principalement des soft skills – et mettre à disposition des moyens pour développer les compétences dont elle aura besoin demain. L’évaluation de la formation parait de plus en plus indispensable pour s’assurer de la qualité des formations et de leur impact sur l’entreprise. »

Le numérique, « disrupteur » dans l’évaluation de la formation

Depuis 2017, le numérique s’est installé au cœur des pratiques d’évaluation de la formation. Ce mouvement, qui s’est enclenché via les quiz d’évaluation des connaissances quasiment généralisés dans les contenus pédagogiques digitaux, puis sous forme de jeux dans le domaine du Mobile Learning, s’est aussi étendu à l’évaluation de la satisfaction des apprenants, même si plus de 46% des répondants continuent d’utiliser des formulaires papier.

Aujourd’hui, Excel reste le principal outil utilisé pour évaluer les formations (43,36%), la plateforme LMS venant juste après (42,48%). Des outils qui sont souvent utilisés conjointement par confort pour les collaborateurs, managers et formateurs, habitués à Excel. Le LMS, de son côté permet de mesurer différents indicateurs de façon moins statique - taux d’usage, état d’avancée des formations, etc.

Un changement de culture en cours

Un tiers des personnes (33,4%) interrogées estiment que la culture de l’évaluation de la formation est plutôt développée au sein de leur organisation. La marge de manœuvre est donc encore grande et la balle est dans le camp des responsables de formation pour valoriser les efforts faits en la matière et l’impact positif sur la performance de l’entreprise et le développement de l’employabilité des collaborateurs. Pour cela, les responsables formation doivent être capables de fournir des indicateurs précis sur l’efficacité des formations. Aujourd’hui, seulement un tiers d’entre eux sont en mesure de fournir ces indicateurs.

Pour Michel Diaz, Directeur Associé de Féfaur : « En toute logique, ces bonnes dispositions des responsables formation devraient se traduire dans les deux prochaines années, sous la forme d’une meilleure diffusion de la culture d’évaluation dans les pratiques de la formation, au service de tous : entreprise et collaborateurs ».

Pour obtenir l’étude dans son intégralité, cliquez ici

* questionnaire en ligne auto-administré, 352 répondant.es en France et en Europe entre juillet et octobre 2019

À propos de Talentsoft

Talentsoft est le leader Européen des applications Cloud de gestion du capital humain. L’éditeur compte 2000 clients et 10 millions d’utilisateurs sur tous les continents, qui utilisent son application en 27 langues. Sa plateforme digitale favorise les interactions et transforme l’expérience de travail de tous les collaborateurs et collaboratrices. Talentsoft offre une solution unique mettant en synergie gestion des compétences, parcours, projets et cursus de formation. Talentsoft couvre le socle RH et l’ensemble du cycle de gestion des talents : recrutement, onboarding, performance, revue des talents, compétences, learning et rémunération. www.talentsoft.fr

À propos de Féfaur

Féfaur est un leader européen du conseil indépendant en stratégie Digital Learning & Talent. Son Schéma Directeur Digital Learning® est utilisé dans les grandes entreprises en France et à l’étranger. Féfaur produit des études économiques et techniques qui font référence, notamment dans les domaines “Plateformes digitales de formation” et “Évaluation de l’impact formation”. Les séminaires stratégiques Féfaur sont annuellement suivis par des centaines de décideurs formation-RH en quête de bonnes pratiques et de solution. Michel Diaz, co- fondateur du cabinet Féfaur et directeur de la rédaction de e-learning Letter, figure dans la liste des 10 principaux influenceurs européens.

plus de renseignements sur
talentsoft
page précédente retour à l'accueil tous les communiqués de presse
À LIRE CETTE SEMAINE
Le nouveau Lab de Cornerstone démontre une lame de fond... •SUITE
Blend It ! La blendisation de la formation ne sera plus... •SUITE
Plus apprenante que jamais (l’entreprise post Covid-19)… •SUITE
France incompétences, suite : le naufrage du CPF… •SUITE
Conseils aux professionnels de formation pour se maintenir... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Learning Builder
LEARN ASSEMBLY
Lead Developer H/F
My-Serious-Game
ILS INFORMENT
LEARNLIGHT : Learnlight offre à ses équipes la liberté de travailler d’où elles le...
Gymnase du Management : Manager à distance, manager le télétravail
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinaire - Boostez votre efficacité avec Articulate 360
09 JUIN 2020 / DISTRISOFT
Formation Certifiée à Storyline en Inter Entreprises
du 16 JUIN 2020 au 18 JUIN 2020 / DISTRISOFT
LES PLUS LUS
• Le Blended Learning est l'avenir de la formation •SUITE
• Les 11 Lauréats des Trophées du digital learning 2020 •SUITE
• L’Oréal réinvente son dispositif de formation sous l’égide... •SUITE
• STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®