ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Séminaire LMS du 23 juin : saison 3
08 JUIN 2015 / technologies
Parmi tous les facteurs qui conditionnent la réussite d’un projet LMS, quels sont pour vous les 3 principaux ? Une question posée à des leaders de l'offre, en marge du Séminaire LMS Féfaur Édition 2015 qui se tiendra le 23 juin à Paris…

Geoffroy de Lestrange (EMEA Product Marketing Manager, Cornerstone OnDemand) : Le premier facteur clé de succès tient à la compréhension des enjeux par l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise. Cela inclut une équipe projet, des relais dans chaque département et un soutien sans faille de la hiérarchie. Le second concerne la stratégie de transmission des connaissances. Le département formation doit réfléchir à ce qui doit être communiqué et à la façon de le faire. Qui sont les experts internes qui pourront apporter leurs connaissances, qui est en charge de l’ingénierie pédagogique ? Faut-il avoir recours à des entreprises externes de formation ? Le troisième concerne la mesure des résultats. Ce sujet doit être pris en amont du projet, et c’est une opportunité unique pour le chef de projet de s’allier les départements opérationnels en leur demandant comment ils pourront constater l’efficacité de la formation, et comment ils peuvent être associés à sa mesure : observation sur site, meilleurs résultats concrets…

Jérôme Bruet (Directeur général, e-doceo) : Le LMS est un outil à la croisée des chemins : réussir son projet demande donc d’avoir une vision périphérique des choses et de mettre en place des indicateurs de performance sur chaque axe. Selon la taille de l’entreprise et le périmètre du projet, les facteurs de réussite peuvent être ajustés mais il en ressort généralement trois qui sont clés. Premièrement, il ne faut jamais oublier que l’on parle de formation. Il faut donc se donner des objectifs d’amélioration des actions de formation. En ce sens déconnecter le projet LMS du LCMS est une aberration. Le deuxième point important est de ne pas négliger le côté informatique du projet. Le LMS va s’intégrer dans une infrastructure existante et généralement se connecter à d’autres applicatifs (SIRH, Intranet, CRM, etc.). Enfin, il ne faut pas oublier que comme tout projet, il est indispensable d’avoir une démarche claire et un chef de projet dédié, aussi bien chez le prestataire qu’en interne (le commanditaire).

Pierre Berthou (Directeur général, FuturSkill Digital) : Le premier conseil consiste à  identifier les enjeux auxquels on veut répondre  en les associant à la stratégie de l’entreprise. C’est un facteur de succès essentiel. Ensuite, on décline par un travail  en mode projet, avec des instances de prises de décisions claires et des sponsors internes forts. Deuxième conseil : faites en sorte que vos collaborateurs aiment votre LMS, en le marketant, cela suscitera l’adhésion ! Il s’agit bien sûr de mettre en place un plan de communication ciblé auprès des différents acteurs, mais aussi de soigner le design de votre portail, à l’image des sites web grand public. Les LMS sont aujourd’hui de vrais portails de formation, jolis, collaboratifs, permettant une réelle valorisation des offres proposées par les services formation. Notre dernier conseil serait d’éviter des cahiers des charges qui parfois consistent en un empilement de fonctionnalités et qui ne se concentrent pas assez sur les usages, les enjeux et la capacité du prestataire à accompagner son client sur la durée.

Elodie Primo (Directrice générale, MOS-MindOnSite) : Les projets LMS diffèrent selon que l’entreprise démarre dans le eLearning, souhaite changer de LMS, remplace plusieurs plateformes par un LMS corporate ou déploie un portail métier. Le LMS est là pour servir les business. Sa mise en place est un grand chantier qui s’inscrit dans une stratégie bien définie. Comme tout logiciel, un LMS est une coquille vide ! Si la prise en compte des aspects informatique et organisationnel est un facteur clé de réussite, c'est loin d'être suffisant. Considérez le LMS comme un support au développement des métiers de l’entreprise, lequel passe lui-même par celui des compétences de vos collaborateurs. Construisez votre projet LMS en commençant par identifier ce qui motivera vos apprenants, les incitera à "venir et revenir" sur votre LMS. Quelques ingrédients de base : des contenus disponibles en relation avec leurs problématiques au jour le jour, un plan de communication et le rythme de diffusion.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | technologies
L’avenir de la formation s’écrit en Collaborative Learning •SUITE Clustree : la banque de compétences qui manquait à Cornerstone •SUITE
Les plateformes LMS ont la peau dure ! •SUITE La plateforme de formation unique tient plus du mythe que de la réalité ! •SUITE
Votre plateforme de formation tient-elle toutes ses promesses ? •SUITE Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
Portails de formation clients ou collaborateurs : 2 faces d’une même médaille ? •SUITE Capsules : la solution micro-learning qui manquait à Syfadis Experience… et aux formateurs ! •SUITE
L'horizon proche de la formation “dans le flux de la vie” •SUITE Le futur du Digital Learning est déjà en marche : un nouveau paradigme pour l’apprentissage •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Évaluer la formation : priorité aux résultats •SUITE
Se former aux parfums avec le digital learning, c’est... •SUITE
Où en êtes-vous du digital learning ? Facile à savoir avec... •SUITE
Onboarding client ou collaborateur : une ressemblance qui... •SUITE
Visite guidée des conférences et ateliers d’E-learning Expo •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projet Digital Senior
ITycom
Concepteur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
NELL & ASSOCIES : Découvrez le guide LMS « Comment choisir sa plateforme » 2020 !
E-LEARNING TOUCH' : Comment ajuster le scénario de votre module iSpring ?
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Quoi de neuf en 2020 pour les LMS ?
25 FÉVRIER 2020 / NELL & ASSOCIES
En 2020 : pourquoi certifier vos formateurs à la classe virtuelle ?
27 FÉVRIER 2020 / LIVE SESSION
LES PLUS LUS
• Le mobile learning, une chance pour le blended learning •SUITE
• De la plateforme LMS à l’écosystème digital de la formation •SUITE
• Les chiffres 2020 du digital learning •SUITE
• Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®