ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Les Grandes Écoles de la Transition : accélérer la formation à la transition écologique et sociale
04 NOVEMBRE 2020 / tendances
Après le numérique, la transition écologique et sociale est LA nouvelle transformation à réussir. Pourtant peu encore sont formés pour en être acteurs, notamment dans les entreprises. Il y a urgence à inventer de nouveaux modèles économiques, métiers et compétences. Pour cela, il faut accélérer la formation à ces grands enjeux. C'est l'ambition du collectif des Grandes Écoles de la Transition (GET) dont nous avons rencontré deux membres : Margaux Levisalles (Responsable Développement et Partenariats, Latitudes) et Matthieu Dardaillon (Président et co-fondateur, Ticket for Change).

Qu'est-ce que le projet GET ?

Matthieu Dardaillon : Nous sommes une coalition d'acteurs de la formation initiale et continue qui souhaitent rassembler l'État, la société civile et les entreprises pour accélérer la formation à la transition écologique et sociale. GET se positionne comme une méta-école pour aider au changement d'échelle, en s'inspirant de la Grande École du Numérique, qui a structuré l'écosystème des formations au numérique en 2015. Notre proposition est de rassembler les formations qui existent, mieux les valoriser, favoriser leur financement et permettre aux organisations de s'y retrouver dans une offre déjà riche, mais peu lisible et visible.

Margaux Levisalles : Il y a 2 types d'organisation : celles qui n'ont pas encore vraiment conscience de l'ampleur du sujet, dont les équipes doivent être sensibilisées pour intégrer ces enjeux au cœur stratégique de leur activité ; et celles qui l'ont compris, mais qui ne savent pas par où commencer et manquent de compétences en interne. En effet, pour se transformer, il faut que le dirigeant soit convaincu, mais surtout qu'une démarche soit structurée par des personnes formées. Il faut ensuite des pionniers pour accompagner sa mise en œuvre, et disposer d’outils et ressources.

À ce sujet, quel rôle peuvent jouer les acteurs du digital learning dans votre initiative ?

Matthieu Dardaillon : La formation digitale est un outil incontournable pour changer d'échelle et former plus de personnes à la transition écologique et sociale. Au-delà de cette démultiplication massive, c'est "scalable" : avec un investissement initial, il est possible de créer un programme qui demande ensuite moins d'énergie.

Le digital a cependant ses limites, comme son accessibilité pour des publics moins privilégiés. Le présentiel reste indispensable pour générer les déclics émotionnels profonds nécessaires à une prise de conscience et au passage à l'action, mais aussi pour créer de l'engagement sur le long terme. Les gens doivent aller sur le terrain, être en lien avec la Nature et se rencontrer pour créer des communautés d'action solides.

Margaux Levisalles : La seule manière de déclencher un changement systémique est de s'appuyer sur un mouvement de masse. Notre objectif : former 10% de la population active en 5 ans, soit 600 000 personnes par an vs 60 000 aujourd'hui, rendant le numérique indispensable. 

Toutefois, il est impératif de ne pas s'enfermer dans une vision utopiste de l'outil technologique. Aujourd'hui, le numérique, c'est une empreinte énergétique qui augmente de 9 % par an, mais aussi 13 millions de Français en situation de précarité numérique. Il y a donc urgence à former les acteurs du digital pour qu'ils puissent repenser leur rapport au numérique et leur manière de concevoir les technologies, afin qu'elles soient réellement mises au service de la transition.

Où en est le projet GET aujourd'hui ? Quelles sont vos priorités pour les prochains mois ?

Margaux Levisalles : De septembre 2019 à mai 2020, nous avons validé notre idée, notamment en analysant l'expérience de la Grande École du Numérique et en consultant plus de 100 parties prenantes.

Depuis juin, nous avons construit les fondations du dispositif, en renforçant notre collectif cœur d'acteurs engagés. Nous avons lancé notre site internet et une cartographie en open source qui recense aujourd'hui 210 formations à la transition. Nous avons également initié un important travail de plaidoyer, en échangeant avec différents Ministères (Travail, Transition Écologique, Économie, Enseignement Supérieur) pour que le sujet soit intégré à leurs feuilles de route et la solution co-construite avec eux.

Matthieu Dardaillon : L'idée de GET est également portée par le plaidoyer du Collectif "Nous sommes demain", qui regroupe 400 000 entreprises et 3 millions de salariés pour une nouvelle économie plus écologique et sociale.

Aujourd'hui, nous avons besoin de soutiens institutionnels, mais aussi de moyens financiers et humains pour lancer les actions concrètes : une plateforme de recensement des formations existantes ; de la recherche sur les besoins des entreprises en métiers et compétences de la transition ; un label et un dispositif de financement pour aider au changement d'échelle.

Il faut embarquer des partenaires privés et publics pour que cette intention validée par tout l'écosystème puisse se mettre en œuvre.

Pourquoi ces partenaires doivent justement s'engager sans plus attendre ?

Matthieu Dardaillon : Être pionniers sur la transition est un enjeu stratégique, d'attractivité – les talents sont en demande de sens - et de compétitivité - les consommateurs recherchent des produits et les services plus responsables. Or il ne pourra pas y avoir de réinvention des modèles économiques sans éducation et formation. Nous avons tous individuellement et collectivement un rôle à jouer pour être de vrais accélérateurs de cette transition. Nous pouvons aussi être des freins, si nous mettons trop de temps à fournir une réponse à grande échelle. Il y a urgence, il nous reste 5 ans pour réinventer un modèle de société. N'attendons plus !

Propos recueillis par Amandine Lafont de Savoirs Précieux

Envie de réagir sur ce sujet ? Merci de répondre à ce court sondage. Les résultats feront l’objet d’une analyse dans le cadre d’un article ultérieur.

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | tendances
Où en êtes-vous de votre Stratégie Digital Learning ? •SUITE Autonomisation de l’apprenant et accompagnement : main dans la main ! •SUITE
La mise en place du distanciel par les organismes de formation durant le confinement •SUITE Les Grandes Écoles de la Transition : accélérer la formation à la transition écologique et sociale •SUITE
Grand angle sur la gestion et le développement des compétences •SUITE Du Blended Learning au « Blended Working » •SUITE
Le Digital Learning devenu une norme pour les apprenants ! •SUITE Intelligence Artificielle et Learning : vers l’organisation apprenante augmentée ? •SUITE
Directions Formation : pensez à votre pitch elevator ! •SUITE Leçons pré et post Covid-19 du baromètre 2020 de la formation linguistique •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Formation : le stress test ! •SUITE
Salve de fin d’année : webinaires proposés par les... •SUITE
Le climat social 2020 et les formations Cegos pour y... •SUITE
La « Finance Academy » de Bolloré Transport & Logistics :... •SUITE
Où en êtes-vous de votre Stratégie Digital Learning ? •SUITE
Autonomisation de l’apprenant et accompagnement : main dans... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Account Manager H/F
My-Serious-Game
Ingénieur pédagogique H/F
NEOMA Business School
ILS INFORMENT
ENI : Nouveauté ENI : accélérez vos compétences en informatique pendant le...
Elearnis : L’évaluation : De la contrainte à l'engagement
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Industrialisez la gestion de vos classes virtuelles avec Mylivesession Manager !
24 NOVEMBRE 2020 / LIVE SESSION
Webinar "Les compétences au cœur de la fonction publique de demain"
24 NOVEMBRE 2020 / TALENTSOFT
LES PLUS LUS
• La réalité virtuelle en formation : avant, pendant et après... •SUITE
• Évaluer la formation : nouvel impératif •SUITE
• L’onboarding : terrain privilégié de la montée en... •SUITE
• Comment booster le Digital Learning ? L’exemple (inspirant)... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®