ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
TextMaster à la pointe de la localisation du e-learning…
21 MARS 2013 / dispositifs
TextMaster est une solution Web de traduction "on demand", qui répond à nombre d'exigences en matière de localisation des modules e-learning… Echanges avec Benoît Laurent, son Président, au moment où l'entreprise ouvre son bureau de New-York, après Paris et Bruxelles…
à quels types d’enjeux et de besoins répond la plateforme TextMaster ?


Benoît Laurent :
TextMaster est la première plateforme à la demande dédiée à la traduction et à la rédaction de textes sur Internet. Nous adressons les besoins réguliers de PME ou d'organismes divers (associations, gouvernements, collectivités) ainsi que les besoins récurrents de grands comptes ou de sociétés Internet… Plus de 4.000 clients séduits à ce jour, parmi lesquels Allociné, Cityrama, XPrime Groupe, TV5, Zagat, Rue Du Commerce…


Notre principal atout est le recours au crowdsourcing professionnalisé. Nous gérons aujourd'hui plus de 40.000 professionnels de la traduction et de la rédaction dans 8 langues qui permettent de traiter des commandes de haute qualité, dans des délais extrêmement rapides, et à des prix en moyenne deux fois inférieurs à ceux d'une agence classique.


Vous citez les secteurs de la publicité, du tourisme… Visez-vous aussi le secteur de la formation et du e-learning lui aussi confronté à des besoins grandissants de traduction ?

Benoît Laurent :
Tout à fait. De plus en plus de clients e-learning nous rejoignent. Nous en comptons aujourd'hui une quinzaine, comme Tuto.com, ou encore Lingueo.fr. Nous pouvons intervenir sur ces comptes en aide à la création de contenus ou en traduction.


En quoi l’offre TextMaster, qui finalement se présente comme une place de marché virtuelle, se différencie-t-elle des offres de services concurrentes ?


Benoît Laurent :
La principale différence est le recours au crowdsourcing professionnalisé et à l'usage d'Internet. Tout se fait depuis votre ordinateur, depuis l'upload de votre document jusqu'à sa réception. Il n'y a aucun devis nécessaire, l'offre est entièrement packagée, et vous savez ce que vous payez avant de commander. L'autre différence est d'être multi-services. Nous traitons les besoins de traduction, de rédaction mais aussi de correction de textes qui sont souvent demandés par nos clients. Ceci évite le recours à de multiples prestataires pour chaque fonction. D'autres services viendront prochainement compléter notre offre.


Un des autres atouts de TextMaster est la brique technologique à part entière totalement intégrable aux systèmes d'information de nos clients via notre connexion API. C'est un élément tout à fait différentiant dans un monde qui est resté très traditionnel.


Quels sont les délais de traduction proposés à vos clients ? Comment pouvez-vous les garantir ?


Benoît Laurent :
Notre priorité est la qualité. C'est notre cheval de bataille. Ce qui ne nous empêche pas d'être rapide grâce à nos 40.000 traducteurs et rédacteurs sur tous les fuseaux horaires. Nous délivrons ainsi nos commandes en 12h en moyenne. Si cela doit prendre quelques heures de plus pour assurer la meilleure qualité, nous les prenons. Pour certains clients dont le délai est très précis, nous proposerons prochainement un délai prioritaire et garanti.

Ces délais ne sont pas au détriment de la qualité de nos prestations, bien au contraire… Une exigence qui s'exprime notamment par nos critères de sélection des traducteurs et auteurs : seuls 25% des candidats à ce poste sont admis…

Votre actualité la plus récente… L'ouverture du bureau de New-York ?

Benoît Laurent :
En effet, les fonds levés en novembre 2012 auprès d’Alven Capital et de business angels - soit 1,64 million d’euros - nous permettent deux ans seulement après la création de TextMaster d'attaquer le marché américain avec l'ouverture d'un bureau à New-York que nous avons confié à Alexandre Ponsin, un des fondateurs techniques de notre plateforme et Kristi Poldsam, une collaboratrice, nouvellement recrutée, issue de Harvard. Je viendrai moi-même renforcer ce bureau dans le courant de l’année.

Notre ambition : décrocher des partenariats commerciaux de premier plan pour nous imposer, à terme comme un leader mondial de la traduction… et traiter notre base locale déjà existante de 300 clients. Une ambition qui nous semble réaliste : TextMaster a prévu de réalisé 2 M€ de chiffre d'affaires en 2013… Sur un marché mondial très éclaté de 20 milliards d'euros… La marge de progression existe !

Propos recueillis par Michel Diaz
ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | dispositifs
Le Mobile Learning tel qu'en lui-même (1) •SUITE Personnaliser à "petites doses" les Serious Games… Engagement maximal des apprenants ! •SUITE
Bureau Veritas : la formation tout le temps, partout •SUITE Le blended learning dans ses œuvres… de formation linguistique •SUITE
Le blended learning : état des lieux par l'exemple •SUITE L'ingénierie pédagogique… plus indispensable que jamais ! •SUITE
Le digital learning, ça ne sert à rien ! •SUITE Ce que le digital a apporté à la formation •SUITE
La HR Academy d'ANTALIS : professionnalisation réussie du réseau international des L&D •SUITE Le Blended Learning nouvelle génération, pour un maximum d'efficacité •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Connect : transformation de TF1 par la formation •SUITE
5 étapes pour faire entrer votre entreprise dans l'ère de... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Production Officer
TEACH ON MARS
Offre de Stage en Business Development dans la EdTech
DOMOSCIO
ILS INFORMENT
E-learning Touch' : COMPARATIF indépendant iSpring, Articulate et Lectora !
Enovation : Webinar Aura: Gestion des Talents, des plans de Succession et de...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
créez des portails de formation sur mesure pour toutes les occasions
26 JUIN 2018 / KNOWLEDGEPLACES
Réforme Formation : rôles, opportunités et contenus
27 JUIN 2018 / RISE UP
LES PLUS LUS
• Une "trousse aux 5 outils numériques" pour les formateurs •SUITE
• 12 principes pour innover “juste ce qu’il faut” en formation •SUITE
• Digitalisation de la formation - pour une fois, parlons... •SUITE
• Efficacité des formations : serpent de mer… à apprivoiser ! •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2018 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®