ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
ACTUALITÉS ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE PREMIUM
Leaders du e-learning
CONTRIBUTEURS ANNUAIRE ELL S'ABONNER
LE DOSSIER | Les nouvelles voies du Blended Learning
Organisation apprenante, Mazars ne transige pas sur la qualité des classes virtuelles
15 MARS 2021 / success stories / publi-reportage
Beatriz Palaric
directrice formation
mazars










plus de renseignements sur
Pour Beatriz Palaric (Directrice de la formation, Mazars), l’organisation apprenante n’est pas une abstraction : chez Mazars, tous les collaborateurs s’engagent au quotidien à développer leurs compétences, aidés par des experts internes passionnés de transmission… et par des outils soigneusement choisis, à l’instar de Blackboard Collaborate, une plateforme de classe virtuelle digne de ce nom…

Quels sont les enjeux de formation chez Mazars ?

Beatriz Palaric : Mazars est un leader international de l'audit, de la fiscalité et du conseil aux entreprises, qui compte environ 4 000 collaborateurs en France et plus de 40 000 dans plus de 90 pays. Leur moyenne d’âge est de 28 ans et la plupart d’entre eux sont sortis des meilleures écoles de commerce et d’ingénieurs.

Ce qui ne les empêche pas de se former en continu…

Beatriz Palaric : Au contraire, parce que notre métier consiste à mettre des expertises qui ne cessent d’évoluer à la disposition de nos clients. Comment pourrions-nous porter cette culture d’excellence et de transmission sans donner l’exemple ? Un collaborateur ou un stagiaire qui entre chez Mazars sait qu’il apprendra beaucoup tout au long de son parcours dans l’entreprise. Cette promesse vaut pour les savoirs techniques qui sont pointus dans nos métiers souvent placés sous les feux de la compliance ; elle concerne aussi - c’est essentiel à nos yeux - le développement des soft skills qui renforceront les capacités de partage, de prise de décision et l’agilité de nos collaborateurs.

Ce mix de compétences - « hard skills et soft skills » - passe par des parcours de formation ?

Beatriz Palaric : En effet, nous cherchons à promouvoir un développement d’ensemble, individuel et collectif, cohérent. Nous investissons depuis toujours dans la formation : 6 jours au moins par an et par collaborateur, chacun se voyant ainsi offrir de « vivre une expérience ». C’est une marque du modèle Mazars, partout dans le monde, qui prend bien sûr en compte les spécificités locales, par exemple dans des programmes de formation réglementaire qui varient d’une géographie à l’autre.

Quels sont vos formats de formation ?

Beatriz Palaric : Nos collaborateurs étant très à l’aise dans l’usage du numérique, nous privilégions le Blended Learning, en particulier parce qu’il leur permet d’accéder immédiatement à la formation sans contrainte du lieu où ils exercent. Nous utilisons les contenus génériques de grands catalogues auxquels Mazars est abonné, ainsi que des contenus métiers sur mesure le plus souvent créés par nos collaborateurs et experts métier ; notre équipe formation les accompagne avec des outils de création, notre plateforme LMS, et des concepts et méthodes pédagogiques pour mieux transmettre leurs expertises. 

Vos experts jouent donc un rôle clé…

Beatriz Palaric : Travailler avec eux est source de satisfaction pour l’équipe formation, car ils comprennent toute l’importance d'une expérience d’utilisation de qualité ; ils sont vraiment à l’écoute des collaborateurs pour choisir les meilleurs formats pédagogiques selon le projet de formation. Nos experts cherchent à créer des formations vivantes, « pétillantes » ! En tant qu’organisation apprenant, Mazars leur doit beaucoup. 

Quel a été l’impact de la pandémie ?

Beatriz Palaric : La pandémie a accéléré le déploiement du Blended Learning ; il s’agissait notamment de mettre l’ensemble de nos collaborateurs à niveau sur tous les aspects de la Covid-19 - sanitaires, organisationnels, juridiques… Nous avons opté pour des webinaires internes d’une durée de 2 heures tenus tous les vendredis. Le présentiel a été largement « mis à distance », mais il n’est pas question de l’abandonner : il nous sert par exemple dans un parcours managérial qui, après avoir débuté en digital par des études de cas réels sur le management à distance ou le feed-back, se poursuivra par de prochains regroupements présentiels.

Quelle est la place de la classe virtuelle dans votre stratégie Blended Learning ?

Beatriz Palaric : Une place cruciale conquise pendant la crise, car le plan de formation, qui n’a pas été arrêté, s’est transformé en formations synchrones à distance. Pour ne pas perdre au change, conseillés par Aptilink, nous avons choisi la plateforme Blackboard Collaborate. C’est une véritable plateforme de classe virtuelle qui a confirmé toutes les qualités qu’on lui pressentait en matière de fonctionnalités, d’expérience et d’engagement apprenant. Les autres plateformes d’échange que nous utilisons, sont encore loin d’offrir les mêmes capacités pédagogiques. Blackboard Collaborate offre des capacités pédagogiques et collaboratives telles que les groupes de discussion, le chat et « lever la main » qui permettent vraiment de simuler le cours en salle. Par ailleurs, il est important de notre que cette plateforme a pu être déployée très rapidement, dans des conditions de sécurité de données optimales.

Justement, quel a été le planning de ce déploiement ?

Beatriz Palaric : Nous avons démarré le pilote en septembre, pour un déploiement qui a pu être mené dès la fin octobre. Difficile de faire plus vite ! L’intégration est en cours avec notre plateforme LMS, car les sessions Blackboard Collaborate sont évidemment tracées comme des objets de formation à part entière.

Quel bilan en tirez-vous ?

Beatriz Palaric : Le retour de nos collaborateurs et de nos formateurs est excellent, sur la prise en main de la plateforme comme sur sa facilité de déploiement. Il en va de même de nos clients, franchement soulagés de pouvoir être ainsi accompagnés en classe virtuelle pendant la crise !

page précédente retour à l'accueil du dossier
LES SPONSORS
LE SOMMAIRE DU DOSSIER
Le Blended Learning ? Pluriel ! •SUITE
Quels outils pour quel Blended Learning ? •SUITE
Votre stratégie de Blended Learning tient-elle vraiment la route ? •SUITE
Pour un Blended Learning efficient, frugal et dynamique •SUITE
L’expérience apprenant au service de la montée en compétence individuelle et collective •SUITE
Organisation apprenante, Mazars ne transige pas sur la qualité des classes virtuelles •SUITE
Safran enseigne à Safran : du bon usage de la « vidéo pédagogique multi-facettes » •SUITE
À LIRE CETTE SEMAINE
La nouvelle bataille des contenus de formation •SUITE
Une nouvelle approche de l’expérience d’apprentissage au... •SUITE
MyCertif et Docebo, deux nouveaux Premiums •SUITE
La formation « frugale » : comment faire plus et mieux,... •SUITE
Différenciez-vous par la formation •SUITE
Groupe Cegos : avenir radieux ? •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Ingénieur pédagogique multimédia H/F
IFAAC - Institut de formation de l’Ecole pratique des métiers de la diplomatie
Chef de projet e-Learning junior (H/F) - CDI
CALLIMEDIA
ILS INFORMENT
DOMOSCIO : Myskillcamp acquiert Domoscio, prélude à une transformation dans le...
ISTF : Rendre ses classes virtuelles engageantes
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar iSpring : Créez facilement des modules e-learning et rendez votre narration interactive
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
Webinar Vyond - Constatez la facilité de création d'une vidéo professionnelle animée en direct
06 JUILLET 2022 / E-LEARNING TOUCH'
LES PLUS LUS
Quel tableau de bord pour les directions formation ? •SUITE
Le métavers : nouvelle « disruption » en vue dans l’univers... •SUITE
Adaptive Learning : petit tour d’horizon •SUITE
Évaluer la formation : un nouveau paradigme •SUITE
• SUIVRE ELL
INSCRIPTION NEWSLETTER CONTACTEZ NOUS PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI PUBLIEZ ACTUALITÉ MENTIONS LÉGALES CENTRE DE PRÉFÉRENCES
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2022 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®