ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
• LE DOSSIER / Où en êtes-vous de votre Stratégie Digital Learning ?
Impossible de faire sans une plate-forme unifiée « Learning & talent »
16 NOVEMBRE 2020 / technologies / publi-reportage
Pierre de Champsavin
Product Marketing Manager Learning
Talentsoft
plus de renseignements sur
talentsoft
Data, référentiel de compétences dynamique, « matching » de la formation et des compétences avec la stratégie d’entreprise… Pour Pierre de Champsavin (Product Marketing Manager Learning, Talentsoft), la plate-forme unifiée « Learning & talent » est le meilleur atout des Directions Formation qu’elle débarrasse aussi des tâches routinières… 

Les plateformes unifiées « Learning & talent » sont-elles indispensables à toute stratégie de formation en entreprise ? 

Pierre de Champsavin : Dans le monde du travail d’aujourd’hui, « l’alignement » entre vie professionnelle et vie personnelle n’a jamais été aussi important. Mettre en correspondance les compétences et aspirations des collaborateurs avec les missions et projets qui leur sont confiés est primordial, ce qui passe nécessairement par la qualité des données RH et Learning, et donc par l’utilisation d’une plateforme unifiée, ce qui est de facto devenu une norme au bénéfice est incontestable. Encore faut-il que ces plateformes soient, à leur tour, alignées sur les besoins et la stratégie de l’entreprise… Sauf à passer à côté du développement et d’un meilleur engagement de tous les collaborateurs.

Une plateforme unifiée permet-elle de servir à la fois la performance des métiers et l’employabilité des collaborateurs ? 

Pierre de Champsavin : Les deux sont intimement liées, on ne peut pas les opposer. La performance des métiers, souvent dépendantes des hard skills des collaborateurs, est corrélée à  l’épanouissement des collaborateurs dans leur poste, l’alignement de leur mission avec leurs aspirations et l’accès à des programmes de développement au-delà d’un simple catalogue de formation. Les organisations les plus pérennes offrent des perspectives en leur sein même, et non en offrant des « bonds de sortie » vers d’autres entreprises à leurs collaborateurs ! Renforcer leur employabilité, c’est aussi améliorer les mobilités internes ou leur participation à des projets stratégiques disponibles dans une sorte de « marketplace ». On en revient à la notion de compétence transverse et à la nécessité de technologies favorisant le « matching » entre les opportunités et les compétences. 

Qu’en est-il aujourd’hui des référentiels de compétences ? 

Pierre de Champsavin : Si les référentiels de compétences ont toujours existé, leur mise à jour a toujours posé problème. Les nouveaux outils agissent comme de véritables assistants : ils font gagner du temps aux Départements Formation, par un mapping plus rapide et intelligent des compétences. Cependant, on n’est pas dans la magie : la qualité et la rigueur du processus de collecte et d’agrégation des données reste un préalable essentiel !  C’est à ces objectifs que répond notre acquisition récente de Crafty dont l’intégration dans la plate-forme Talentsoft permet de structurer la donnée « compétence » sous forme d’un « graph » à partir d’une « ontologie » pour construire des référentiels de compétences dynamiques.  Notre moteur de correspondance s’appuie ensuite sur ce référentiel pour connecter les talents à tout type d’opportunités : emplois, mobilités, projets, formations… 

La mise en correspondance de ce référentiel et du plan de formation est alors possible ? 

Pierre de Champsavin : Les compétences étant bien identifiées, les équipes formation peuvent construire des dispositifs alignés sur les besoins de l’entreprise. Dans cette approche, le lien entre la Formation et les RH est nécessaire, mais il n’est pas suffisant : il y faut de plus une bonne coordination entre RH, responsables de formation, managers et collaborateurs. Chacun doit jouer son rôle : le collaborateur comme acteur de son développement, le manager comme relais de ces souhaits de développement et garant de la mise en pratique des nouvelles compétences acquises, les équipes RH et Formation dans le rôle de Business Partner. C’est à cette coordination qu’il appartient de donner sens au développement des compétences, aux formations et modalités qui permettront de les servir et d’en mesurer concrètement les résultats, notamment en matière de service des besoins stratégiques de l’organisation. C’est un vrai cercle vertueux ! 

Dans ce contexte fortement numérisé où la Data devient clé, quel est le rôle de la Direction Learning & Développement ?

Pierre de Champsavin : Les technologies dont on vient de parler leur libérant du temps, les L&D vont pouvoir exercer enfin leur vrai métier ! Beaucoup de tâches routinières à faible valeur ajoutée et fortement consommatrices de temps sont en voie d’être automatisées. Le Graph ou les outils de matching aideront les responsables de formation à privilégier les formations qui tiennent compte de la réalité du terrain et des attentes des métiers et des collaborateurs. Le temps gagné sera aussi transféré à l’accompagnement des talents au quotidien, de façon à ancrer les compétences à court, moyen et long-terme. J’ajoute que cette numérisation ne se fera pas au détriment des formats traditionnels de formation : le présentiel continuera d’avoir sa place, mais rénové, enrichi par exemple par des mises en situations et des rencontres entre pairs. Il s’agit au fond de proposer du Blended Learning de meilleure qualité pour rester à la pointe des tendances en matière de nouvelles formations.

Actualité

Impacts de la Covid-19 sur la formation dans les entreprises européennes - Le webinar Talentsoft - Féfaur restituera les principales conclusions de l’enquête menée auprès de 600+ entreprises européennes sur l’impact et les conséquences de la crise sur leurs systèmes de formation.
Rdv le 10 décembre à 11h online ! Inscrivez-vous ici.

page précédente retour à l'accueil du dossier
LES SPONSORS
LE SOMMAIRE DU DOSSIER
• Où en êtes-vous de votre Stratégie Digital Learning ? •SUITE
• Comment digitaliser la formation sans réinventer la roue •SUITE
• La formation linguistique au cœur du « future of work » ! •SUITE
• Comment booster le Digital Learning ? L’exemple (inspirant) du groupe Renault •SUITE
• Impossible de faire sans une plate-forme unifiée « Learning & talent » •SUITE
• Autonomisation de l’apprenant et accompagnement : main dans la main ! •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®