ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
• LE DOSSIER / De la plateforme LMS au portail de formation : bilan et perspectives
Du LMS aux Smart Learning Portals : extension du territoire de la formation
23 JANVIER 2017 / tendances / publi-reportage
Elodie Primo Amado
ceo
mos - mindonsite
plus de renseignements sur
mos - mindonsite
Elodie Primo Amado, CEO de MOS-MindOnSite, un leader européen des plateformes LMS, détaille la stratégie originale de "portails de formation clés en main" qui accélère le Digital Learning et le met à portée de toutes les entreprises. Génératrice de cette offre : la plateforme MOS Chorus et ses récentes évolutions.

Vaut-il mieux parler de « portail de formation » que de « plateforme LMS » ? 

Elodie Primo : Par définition, le portail constitue une porte d’entrée sur un large panel de ressources et de services axés sur un domaine ou une communauté particulière. La notion de portail place au centre l’expérience de l’utilisateur final de l’entreprise étendue qu’il soit collaborateur, manager, partenaire ou client. Le LMS est lui plus connoté technique, il permet de générer des portails de formation ciblés sur des populations, des métiers, des thématiques ou encore des marques. C’est donc le point d’accès central vers les différents espaces qui peuvent être aussi distribués depuis l’intranet, le site web, le CRM ou toute autre application. Les données de suivi y sont centralisées. Une authentification unique va fluidifier l’expérience utilisateur.

Quels sont les principaux griefs faits par les responsables formation aux plateformes LMS ? 

Elodie Primo : Un LMS mono-portail se focalise plus sur la gestion et le contrôle que sur l’expérience utilisateur, il est plus proche d’un progiciel de gestion Intégré que du Web 2.0 ! Cela se ressent aussi dans la durée de mise en production. Pour de nombreux LMS, la personnalisation est limitée à changer son logo et choisir une couleur de modèle. Souvent encore, le LMS se cantonne à la formation formelle « poussée » aux utilisateurs. On souligne aussi le manque de services web ou d’API permettant la communication et l'échange de données entre applications. Et enfin, on déplore aussi l’absence de « C » dans LMS, la « vitamine » création de contenu. 

Comment les évolutions récentes de la plateforme MOS Chorus prennent-elles en compte ces demandes ? 

Elodie Primo : Pour ce qui est des évolutions récentes, la dernière version de l’éditeur de contenu de MOS Chorus intègre un lecteur HTML5 pour enrichir les vidéos importées ou en lien sur Youtube ou Vimeo, avec notamment l’affichage synchronisé de commentaires ou la possibilité d’obliger l’apprenant à arriver à la fin du média avant de passer à la suite. Pour répondre à la tendance smartphone, les vidéos sont « responsive » comme les contenus de formation et les interfaces des portails.

La version 2 de MOS Calendar, notre calendrier dynamique pour apprenant, manager et tuteur, facilite la visualisation et la création des sessions de type e-learning, classe virtuelle, coaching et présentiel. Elle intègre la gestion des fuseaux horaires, des documents associés à la formation et la génération des feuilles de présence.

Vous avez par ailleurs développé une stratégie « Smart Learning Portals » ?

Elodie Primo : Les Smart Learning Portals sont des portails complets, prêts à l’emploi et spécifiques à un secteur d’activité ou une thématique. Nous les avons créés pour faciliter la conception, l'initiation et le déploiement de programmes d'apprentissage. Ils intègrent les catalogues de contenus sur étagère de notre maison-mère Demos et de nos partenaires, soit plus de 10.000 objets pédagogiques e-learning et vidéos. Pour les français qui culturellement apprécient le sur-mesure, les portails restent personnalisables tant sur le graphisme que les services. Nos Smart Learning Portals ciblent actuellement la bancassurance, les forces de ventes, l’aéronautique, la gestion de projet, l’agro-alimentaire ou l’onboarding… et ils ont inspiré notre nouveau portail gamifié de formation sur la culture digitale, qui intègre des capsules vidéos, des quiz et du e-learning.

Quelle est l’actualité de MOS-MindOnSite en ce début d’année ?

Elodie Primo : Nous lançons une extension - MOS Analytics - qui propose une visualisation intelligente et interactive des données, pour piloter les programmes de formation de manière plus efficace encore. Cette extension s’adapte automatiquement aux paramètres définis et aux filtres choisis et met en avant les indicateurs clés de performance suivis par la plateforme. Pour ce faire nous nous sommes appuyés sur Qliksense, une solution de Business Intelligence renommée.

Autre axe fort de développement : le Mobile et le Digital Learning, avec pour mots clés interopérabilité et individualisation. Avec notre écosystème de partenaires, les échanges seront basés sur les nouveaux standards comme xAPI et cmi5 sorti en juin 2016, qui est un pont entre SCORM et xAPI pour le LMS. Nous développons par ailleurs un LAMS (Learning Activity (ou APIs) Management System), c’est-à-dire un environnement de formation orienté services, avec des composants autonomes (APIs) pour créer des environnements de formation entièrement personnalisables.

Enfin, pour ce qui concerne les marchés, nous sommes présents depuis l’année dernière en Chine, grâce à l’intégration de Demos dans le groupe chinois Weidong qui distribue MOS Chorus en Chine. L’objectif du groupe est de devenir le leader mondial de la formation en associant notre expertise technologique et métiers et le savoir-faire pédagogique de Demos avec la puissance technique et financière du groupe Weidong.

Nous vous proposons d’approfondir les thèmes de Portails de formation et de Plateforme LMS idéale, à travers les deux Opinion Papers rédigés par Michel Diaz, en téléchargement gratuit ici : Opinion Papers

page précédente retour à l'accueil du dossier
LES SPONSORS
LE SOMMAIRE DU DOSSIER
• LMS OpenSource : alternative devenue crédible •SUITE
• Le e-learning n’est pas la chasse gardée des experts ! •SUITE
• Interface LMS 2.0 : retrouver le plaisir de se former •SUITE
• Retrouver le plaisir de se former ! •SUITE
• Le casting idéal pour votre plateforme de formation ! •SUITE
• Du LMS aux Smart Learning Portals : extension du territoire de la formation •SUITE
À LIRE CETTE SEMAINE
Évaluer la formation : priorité aux résultats •SUITE
Se former aux parfums avec le digital learning, c’est... •SUITE
Où en êtes-vous du digital learning ? Facile à savoir avec... •SUITE
Onboarding client ou collaborateur : une ressemblance qui... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chef de Projet Digital Senior
ITycom
Concepteur Pédagogique Multimédia
ITycom
ILS INFORMENT
E-LEARNING TOUCH' : 🎞 Tutoriels iSpring 🎞
DISTRISOFT : Comment la fin de Flash affecte les applications et les modules...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Quoi de neuf en 2020 pour les LMS ?
25 FÉVRIER 2020 / NELL & ASSOCIES
En 2020 : pourquoi certifier vos formateurs à la classe virtuelle ?
27 FÉVRIER 2020 / LIVE SESSION
LES PLUS LUS
• Le mobile learning, une chance pour le blended learning •SUITE
• De la plateforme LMS à l’écosystème digital de la formation •SUITE
• Les chiffres 2020 du digital learning •SUITE
• Orians rachète Syfadis à Manpower •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®