ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Former à la finance durable pour changer le monde
29 OCTOBRE 2020 / contenus
Yaël Zylberberg
directrice conseil
greenflex
Lauréat des Trophées du Digital Learning 2020, le parcours de formation attaché au programme INVEEST contribue à développer intelligemment les compétences et le pragmatisme des financiers, dans ou hors l’entreprise, qui ont tout intérêt à mettre en œuvre le modèle vertueux de « l’économie régénérative ». Grand angle avec Yaël Zylberberg, Directrice Conseil chez GreenFlex, en charge des sujets de Finance Durable.

GreenFlex, en quelques mots ?

Yaël Zylberberg : Pour GreenFlex, société spécialisée en solutions environnementales, les entreprises doivent contribuer positivement à la mutation du monde en se transformant. Nous les aidons dans leur transition environnementale, énergétique et sociétale vers le nouveau modèle vertueux de « l’économie régénérative ». Nos équipes multi expertes bâtissent des solutions opérationnelles et durables combinant conseil, accompagnement, intelligence des données et financement pour des résultats concrets et mesurables.

La formation y joue un rôle ?

Yaël Zylberberg : Nous proposons diverses formations sur les thèmes de la RSE et de l’énergie. Nous portons également le programme INVEEST, qui propose un parcours de formation et d’accompagnement aux financeurs de l’industrie. INVEEST est opéré sous l'égide de la Direction Générale de l'Energie et du Climat (DGEC) et de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) ; il s’inscrit dans le projet Finance ClimAct qui ambitionne d’apporter aux épargnants, institutions financières et entreprises des outils concrets pour intégrer les enjeux climatiques dans leurs décisions d’investissement.

À qui s’adresse le programme INVEEST ?

Yaël Zylberberg : L’industrie est le second secteur le plus énergivore en France à l’origine de 26% de la consommation nationale ; l’énergie y est le 3ᵉ poste de dépenses. La recherche d’une plus grande efficacité énergétique y est donc un enjeu clé, alors que seulement 12 % des entreprises industrielles françaises agissent pour améliorer leur performance énergétique sur le moyen à long terme !

Il est donc nécessaire de mieux faire connaître les outils et les mécanismes de financement portés par la Loi de Transition Energétique, dont l’utilisation est condition indispensable à la mise en œuvre d’actions rentables ! 

Le programme INVEEST, qui s’adresse notamment au monde bancaire et aux experts du financement ayant vocation à accompagner les industriels dans l’amélioration de leur performance énergétique ainsi bien sûr qu’aux décideurs financiers dans l’industrie, est un élément de la réponse. Développé en partenariat avec l’ADEME dans le cadre d’un appel à projet du ministère de la transition écologique et solidaire, INVEEST est le premier programme de montée en compétences sur le financement de l’efficacité énergétique et du bas-carbone dans l’industrie. 

Quels ont été vos choix pédagogiques pour donner envie aux apprenants d’embarquer dans ce programme ?

Yaël Zylberberg : Nous voulons montrer aux apprenants que les projets d’efficacité énergétique et bas-carbone n’ont pas seulement un intérêt écologique pour l’industrie, mais qu’ils entraînent des gains de compétitivité considérables : diminution de la facture énergétique, remplacement d’équipements en fin de vie permettant de réduire les coûts de maintenance, augmentation de la productivité, diminution des pertes d’exploitation... La rentabilité des investissements est considérable, et les gains obtenus peuvent être réinvestis dans le développement de l’entreprise. Par ailleurs, la transition renforce la résilience de l’entreprise, notamment en la préservant de l’instabilité du prix des énergies fossiles et en l’aidant à anticiper l’impact à venir de la Contribution Climat Energie.

Une fois ces notions assimilées par l’apprenant, nous lui apportons les connaissances et outils nécessaires pour financer de la façon la plus pertinente possible ses projets : présentation des modes de financement possibles, découverte du panel d’aides et de subventions associées, décryptage des montages financiers les plus vertueux, activités sur l’évaluation des risques et le calcul des économies futures induites par ces projets sur d’autres postes de dépense, etc.

Pourquoi avoir choisi le format MOOC ?

Yaël Zylberberg : Parce que c’est un format gratuit et ouvert à tous ! Grâce au MOOC, qui constitue la première étape du parcours INVEEST, l'apprenant dispose en deux heures d’une base de connaissances sur le contexte, les enjeux, les freins et les solutions identifiées du financement de l’efficacité énergétique et du bas-carbone dans l’industrie. Les supports pédagogiques sont variés : vidéos animées par des experts du financement de la transition énergétique, rubriques « pour en savoir plus », des quizz, etc. Les retours sont très positifs : le MOOC est qualifié de très ludique et abordable.

Son suivi est requis pour participer à la suite du parcours INVEEST. D’abord la séance de formation (présentielle ou en ligne) animée par des experts, pour maîtriser les sources et modes de financement de l’efficacité énergétique et du bas-carbone ainsi que les aspects techniques et juridiques associés. Les séances de formation combinent de l’information descendante, des ateliers et des partages d’expériences. Ensuite, l’accompagnement individuel en situation de travail pour rendre opérationnelles les connaissances théoriques acquises. Avec l’aide d’un expert, l’apprenant met en application ces connaissances sur un projet concret au sein de son entreprise pour monter son dossier de financement.

Ces deux étapes peuvent également être gratuites selon le type d’entreprise, le poste de l’apprenant et le nombre de places disponibles.

Quel bilan en tirez-vous ?

Yaël Zylberberg : Après un an d’existence, le MOOC compte aujourd’hui plus de 500 inscrits. Presque 300 acteurs du financement ont suivi nos séances de formation. Les retours nous offrent une bonne vision des atouts d’INVEEST mis en avant par chaque typologie d’acteur financier.

Une des principales conséquences de la participation à INVEEST pour les industriels, c’est d’échapper au réflexe du financement en « CAPEX » au profit de solutions de financement alternatives. Cela, associé à une vision d’ensemble des bénéfices d’un projet, permet d’améliorer le payback et ainsi de débloquer sa mise en œuvre. Quant aux acteurs bancaires, INVEEST leur permet de mieux comprendre les attentes de leurs clients, d’être proactifs dans la mise en œuvre de leurs projets.

Propos recueillis par Michel Diaz

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | contenus
Former à la finance durable pour changer le monde •SUITE STUDI : partenaire des Directions Formation en temps de crise •SUITE
We can be heroes ! (Avec Lifeaz) •SUITE Généralisation du digital learning ? Tous les contenus, tout le temps, partout ! •SUITE
L’orthographe va sauver le monde ! •SUITE L’avantage compétitif de la formation à l’ère du numérique •SUITE
Cybersécurité : communiquons et formons sur un métier d’avenir ! •SUITE Podcasts contre le harcèlement sexuel •SUITE
5 perspectives sur la gestion des talents •SUITE Les Directions Formation montent en puissance avec CrossKnowledge •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Formation : le stress test ! •SUITE
Salve de fin d’année : webinaires proposés par les... •SUITE
Le climat social 2020 et les formations Cegos pour y... •SUITE
La « Finance Academy » de Bolloré Transport & Logistics :... •SUITE
Où en êtes-vous de votre Stratégie Digital Learning ? •SUITE
Autonomisation de l’apprenant et accompagnement : main dans... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Account Manager H/F
My-Serious-Game
Ingénieur pédagogique H/F
NEOMA Business School
ILS INFORMENT
ENI : Nouveauté ENI : accélérez vos compétences en informatique pendant le...
Elearnis : L’évaluation : De la contrainte à l'engagement
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Industrialisez la gestion de vos classes virtuelles avec Mylivesession Manager !
24 NOVEMBRE 2020 / LIVE SESSION
Webinar "Les compétences au cœur de la fonction publique de demain"
24 NOVEMBRE 2020 / TALENTSOFT
LES PLUS LUS
• La réalité virtuelle en formation : avant, pendant et après... •SUITE
• Évaluer la formation : nouvel impératif •SUITE
• L’onboarding : terrain privilégié de la montée en... •SUITE
• Comment booster le Digital Learning ? L’exemple (inspirant)... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2020 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®