ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
TTS : interventions opportunes sur l'ensemble de la chaîne des contenus…
12 JUIN 2014 / contenus / publi-reportage
Alexander Gassmann
directeur commercial
tts gmbh
Pour Alexander Gassmann, Directeur commercial de TTS GmbH, l'avenir est aux contenus rapidement délivrés, accessibles en peu de clics depuis n'importe quel type de plateformes, produits en interne ou sous-traités en fonction des contraintes clients… Prestataire et éditeur de solution auteur, TTS est en mesure de servir ces différents contextes.
Quelles nouvelles tendances observez-vous en matière de création de contenus e-learning ?

Alexander Gassmann :
La première tendance du marché est l’accessibilité à la formation proposée. En effet, force est de constater que la formation « formelle » perd quelque peu de son sens et doit être complétée par de nouvelles modalités. A titre d’exemple, il est démontré qu’un apprenant aura tendance à ne pas consulter une formation à partir du moment où il doit effectuer plus de 2 clics lors d’une recherche par mots clés. A ce titre nous nous devons de lui faciliter l’accès à des "grains" ayant été créés pour répondre à sa problématique.

La seconde est la hiérarchisation des besoins en formation en distinguant les contenus de niveau 1 « niveau informer » des contenus de niveau 2 « niveau former » afin de mieux définir les réponses à apporter à leurs collaborateurs.  A titre d’exemple, une formation de niveau 1 est d’avantage considérée comme de l’information « à la demande » pour des salariés changeant de poste ou des nouveaux entrants souhaitant acquérir du savoir sur leur entreprise, leur écosystème, cela de façon informelle ; je pense ici, par exemple, à la consultation d’une information ou brochure produit sur l’Intranet.

La troisième tendance n’est pas nouvelle mais prend de plus en plus d’ampleur du fait de notre environnement technologique : il s’agit de la diffusion multiplateforme. A ce titre, beaucoup de clients souhaitent bénéficier d’un contenu accessible via un terminal standard tel qu'un PC, mais aussi un terminal mobile (tablette), c’est pourquoi il est impératif de délivrer du contenu HTML.

Comment accompagnez-vous les entreprises qui se lancent dans la mise en place de solutions e-learning ?

Alexander Gassmann : TTS couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur liée au e-learning, nous pouvons offrir différentes prestations à nos clients. D'abord nous les conseillons et nous les assistons en matière d'organisation et optimisation de l’infrastructure de leur système de formation, et dans l'analyse de leurs besoins en formation dans un contexte de support de performance. Ensuite nous concevons avec eux leurs modules de formation : : le niveau standard créé par le client, le niveau intermédiaire par le client et TTS et le niveau plus élaboré créé par TTS. Nous offrons bien sûr un service d'externalisation globale des contenus de formation, quand l'entreprise le souhaite. A ces prestations j'ajouterai la vente de licence « auteur » pour internalisation de la production et la mise à disposition de contenu « sur étagère » Microsoft Office. Un panel complet !

Quels sont pour vous les axes principaux pour réduire les coûts de production ?

Alexander Gassmann :
Cette question est primordiale pour prendre en compte les contraintes actuelles de nos clients. Nous y répondons à travers 3 volets. D'abord un travail en amont  sur l’analyse des besoins de formation pour réduire la durée des formations formelles (push), et favoriser le développement des formations « à la demande » (pull) : il s'agit ici d’éviter la conception de contenus qui ne seront que peu ou pas utilisés par les salariés du client. L’optimisation des coûts de conception peut se faire aussi grâce à l’utilisation d’un outil auteur doté de nombreux "templates", c'est-à-dire de modèles pédagogiques préexistants. Enfin les charges de gestion et de coordination de l'équipe des auteurs peuvent être réduites par l’utilisation d’un système de Workflow permettant à chaque contributeur de se focaliser sur sa mission à plus forte valeur ajoutée.

Quels types de solutions de mise à disposition des contenus vous paraissent pertinents ?

Alexander Gassmann : Partant du principe qu’il faut différencier la formation formelle et la formation informelle, la mise à disposition préconisée du contenu de formation doit également se faire de façon différente.

Dans le cadre d’un apprentissage formalisé, la tendance est de publier le contenu de formation sur une plateforme LMS, afin de mesurer le niveau de complétude et de maîtrise de l’apprenant impacté par une nouveauté (métiers, processus, règles métiers, application informatique…).

En revanche pour un apprentissage informel, chez TTS, nous préconisons un libre accès aux contenus déjà créés permettant aux employés d’obtenir des éléments de formation « on the job », cela via 3 modes de publication : publication instantanée à travers un outil d’assistance contextuelle ; auto-publication via le portail Web du système auteur (aucun effort d’administration) ; publication sur tablette grâce à un accès « barre code ».

Pour en savoir plus sur TTS : le site Web
Pour obtenir gratuitement le dernier « Livre Blanc» de TTS
ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | contenus
E-learning Touch' : la réussite d'une start-up française dans le e-learning sur mesure •SUITE Talentsoft : la force d'une solution "Learning" unifiée •SUITE
Se préparer au prélèvement à la source grâce à une web-série •SUITE Connect : transformation de TF1 par la formation •SUITE
Digitalisation de la formation - pour une fois, parlons administration et non contenu ! •SUITE Le blended learning permet de repenser le présentiel •SUITE
Distanciel et présence dans le développement des leaders •SUITE Développer en continu toutes les compétences digitales dans l'entreprise •SUITE
Cybersécurité : un bon sujet pour le Digital Learning •SUITE Des évolutions récentes du Blended Learning •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Des limites du "fun" en formation •SUITE
Croissance record pour Talentsoft au 1er semestre •SUITE
Vers la généralisation du digital learning en 2019 •SUITE
Digital Learning : saisissez l’opportunité de la réforme ! •SUITE
E-learning Touch' : la réussite d'une start-up française... •SUITE
Talentsoft pousse les feux de l'innovation formation et... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Instructional Designer
EDHEC Business School
Concepteur e-learning expérimenté H/F
Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ILS INFORMENT
TALENTSOFT : Talentsoft réalise une croissance record de +43% au 1er semestre 2018
E-learning Touch' : Premier iSPRING Day à Paris !
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
iSPRING 9, le leader mondial du Rapid learning !
22 OCTOBRE 2018 / E-learning Touch'
[Webinaire] Onboarding : comment créer une machine à ROI positif ?
23 OCTOBRE 2018 / 360Learning
LES PLUS LUS
• ExperQuiz : plateforme d'évaluation au cœur de la formation •SUITE
• L'évaluation de la formation : l'actualité et le fond •SUITE
• Demain : la formation “caméléon” ! •SUITE
• 4 leaders donnent leurs tendances du digital learning 2019+ •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2018 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®