ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Les soft skills pour mieux affronter la crise et se préparer à l’avenir du travail
12 AVRIL 2021 / newnormal / publi-reportage
Nouri Zouaghi
directeur france et belgique
goodhabitz
plus de renseignements sur
goodhabitz
L’impact du télétravail sur la formation et le bien-être des collaborateurs par temps de crise : GoodHabitz s’associe à Féfaur et mène l’enquête auprès d'environ 600 responsables formation-RH. Nouri Zouaghi, Directeur GoodHabitz France et Belgique, apporte son éclairage.

Votre enquête montre que le bien-être des collaborateurs est passé au cœur des préoccupations des responsables formation-RH.

Nouri Zouaghi : En effet et nous avons été surpris du nombre de responsables - près de 600 professionnels formation-RH - qui ont répondu spontanément à l’enquête Féfaur-GoodHabitz lancée à l’automne sur l’impact du télétravail sur la formation et le bien-être employés et sur la réponse que la formation peut apporter à cette problématique.

Le sentiment d’isolement des télétravailleurs ressort nettement de l’enquête…

Nouri Zouaghi : Ce sentiment d’isolement vient au premier rang (pour 59 % des répondants) : les collaborateurs ont parfaitement conscience de ce mal-être, comme le montre l'énorme demande de formations au bien-être et à la qualité de vie. Vient ensuite la difficile conciliation entre vie professionnelle et vie privée (52 %), qui ne date pas d’aujourd’hui mais que la crise accentue. Puis, l’adaptation aux nouvelles conditions du télétravail arrive en troisième position pour 40 % des répondants, suivi du stress et de l’anxiété (37 %). Ces résultats confirment que les responsables formation-RH doivent accorder une attention particulière à ces préoccupations, en offrant concrètement des programmes de formation adaptés.

La formation doit aussi permettre de développer les compétences par temps de crise.

Nouri Zouaghi : L’enquête GoodHabitz x Féfaur s’intéresse en effet aux compétences clés des employés en télétravail. Elle en souligne quatre :  la capacité des équipes à collaborer à distance (1), la compétence à manager à distance - le manager devant se muer en « coach » à l’écoute et emphatique malgré la distance pour mieux aider ses collaborateurs (2), la maîtrise du nouvel environnement de travail distanciel, notamment celle des plateformes collaboratives en « live » (3), et la capacité à travailler demain dans une organisation hybride du travail (4).

Les soft skills sont-elles alors considérées comme essentielles ?

Nouri Zouaghi : Il y a une contradiction flagrante entre la place relativement faible (21 %) que les responsables formation-RH leur voient prendre à l’avenir, et ce qu’ils considèrent comme les principaux enjeux de formation actuels, car la capacité de tous à collaborer à distance, la capacité des managers à animer à distance en développant leur empathie, le leadership sont bel et bien des compétences comportementales !

Quel rôle la formation joue-t-elle sur le bien-être des collaborateurs en télétravail ?

Nouri Zouaghi : La formation est plébiscitée par 89 % des responsables formation-RH comme solution de l'équation « bien-être et télétravail ». C'est une excellente nouvelle pour les collaborateurs et leurs managers, comme pour leur entreprise. C’est aussi un bon indice pour aujourd’hui et pour demain, car il est vraisemblable que le télétravail perdure dans le temps. Dans une perspective plus large, la formation apparaît donc légitime à traiter valablement la question essentielle du bien-être au travail.

Comment la formation contribue-t-elle à l’amélioration du bien-être des employés ?

Nouri Zouaghi : Déjà en donnant aux employés l’envie d’apprendre, et en les aidant à apprendre ! C’est la réponse de 62 % des responsables formation-RH ; il s’agit bien sûr d’offrir des formations adaptées aux besoins des employés, et de placer l’apprenant au cœur du processus d’apprentissage. La mobilisation du social learning, qui permet de lutter contre le sentiment d’isolement, est mentionnée par 52 % des répondants : la formation doit être plus sociale, plus collaborative, il faut miser sur l’entre-aide. Pour 49 % des membres du panel Féfaur-GoodHabitz, la formation est efficace pour aider l'entreprise et les collaborateurs à respecter la frontière entre vie professionnelle et vie privée. On retrouve en quatrième position les thématiques liées au développement personnel.

Quels sont les formats d’apprentissage préférés des télétravailleurs ?

Nouri Zouaghi : L'enquête fait état d’un « Top 3 » des caractéristiques de formation préférées : de courtes séquences, des modalités variées et des parcours individualisés. On comprend pourquoi le Digital Learning se généralise, car ce sont les caractéristiques qui lui sont justement associées et qui le différencient largement du cours présentiel.

Vous vous reconnaissez dans ces principes pédagogiques ?

Nouri Zouaghi : Oui, parce que ce sont des principes que notre R&D a mis au cœur de l’offre de formation GoodHabitz. Nous sommes clairement sur la même longueur d'onde que les responsables de formation. Depuis les débuts de GoodHabitz, il y a dix ans, nous nous sommes fondés sur le micro-learning et sur un ensemble très diversifié de formats à même de répondre au mieux aux préférences individuelles d'apprentissage, pour que les apprenants puissent personnaliser leur parcours d'apprentissage. J'y vois aussi la prise de conscience des responsables de formation que le distanciel synchrone - un choix logique pour pouvoir s’adapter rapidement à la crise - doit être complété par du distanciel asynchrone, une approche à laquelle GoodHabitz apporte la plus haute valeur ajoutée pour les personnes et les entreprises.

Téléchargez le rapport d’étude GoodHabitz x Féfaur en cliquant ici.

page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Retour des salariés… attention danger ! •SUITE
Le Digital Learning en quelques dates •SUITE
Le coaching pour tous n’est plus un rêve… •SUITE
Comment DEKRA a formé ses concepteurs de ressources... •SUITE
Synchroniser les compétences et la formation en quasi temps... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Business Developer Grands Comptes F/H
TEACH ON MARS
Graphiste / Développeur Storyline
FORA FORMATION
ILS INFORMENT
Cornerstone OnDemand : Le Groupe VITAMINE T s’équipe de l’ensemble des solutions éditées par...
Skillsoft : De la crise au travail hybride : quel accompagnement du service...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Webinar Ice-breaking & jeux pédagogiques
18 MAI 2021 / Glowbl
Les clés de l'expérience client dans le domaine du retail : vers une utilisation performante des CRM
18 MAI 2021 / tts France
LES PLUS LUS
• Les 11 Lauréats des Trophées du Digital Learning 2021…... •SUITE
• Classes virtuelles : une vaguelette qui clapotait depuis... •SUITE
• La formation chez Kiabi : la crise même pas peur ! •SUITE
• Organisation apprenante, Mazars ne transige pas sur la... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2021 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®