ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Le service formation sous l’œil de la direction générale
07 FÉVRIER 2019 / technologies
Longtemps, la direction générale s’est désintéressée de la formation. Sinon dans les discours, au moins en actes. Sauf pour s’en souvenir à l’occasion de quelque événement interne auquel le responsable formation avait réussi à obtenir sa présence de longue lutte… Cette époque est révolue : le service formation est dorénavant sous l'oeil attentif de la direction générale.
 

41,9% des directions générales s’investissent dans le projet d’acquisition d’une plateforme par leur entreprise (source : 4ème baromètre Féfaur-Cornerstone portant sur l’usage des plateformes LMS et talent dans les entreprises françaises). S’il y a 20 ans, on avait posé la même question sur l’investissement de la “DG” dans un projet de logiciel de gestion de la formation, il est vraisemblable que le résultat aurait très inférieur.

Cette différence d’implication tient à la nature et aux finalités de ces SI formation :

Logiciel des gestion de la formation Vs. Plateforme LMS :

  • Fonctionnalités techniques / métiers de la formation (le plan, le budget, les déclarations réglementaires, etc.)  Vs. Fonctionnalités génériques, universelles, ouvertes à tous (accès aux contenus et parcours de formation)
  • Faible nombre d’utilisateurs (principalement gestionnaires de formation au siège ou correspondants dans les établissements) Vs. Un nombre croissant de salariés voire de partenaires de l’entreprise (extended learning), consommateurs des ressources et services offerts par la plateforme LMS
  • Installation sur un serveur interne (pour servir quelques postes du service formation) Vs. Un abonnement à un service dans le Cloud
  • Budget d’acquisition restreint Vs. Coût d’exploitation annuel / récurrent de plusieurs dizaines et souvent centaines de milliers d’euros dans les grandes entreprises (fonction du nombre d’utilisateurs)
  • Faible évolutivité (sauf ces dernières années de réforme quasi permanente du réglementaire formation) Vs. Évolution incessante (fonctionnalités, médias de formation, UX).

Ces différences - en particulier le nombre d’utilisateurs et les coûts - n'expliquent qu'en partie l’intérêt des dirigeants pour l’investissement LMS, car l’essentiel pour eux tient dans le rôle que la formation est amenée à jouer dans le bouleversement digital en cours. C’est en effet d'abord aux services formation qu'il appartient d’apporter la réponse permettant de faire évoluer les compétences, massivement, rapidement (de fait : en permanence, compte tenu de l'obsolescence accélérée des compétences), la formation continuant d’être perçue comme le premier levier de ce développement. Dans ce contexte, qu’on l’appelle LMS, portail de formation, académie digitale… la plateforme numérique de services et de contenus apparaît comme le bras armé de cette politique.

On peut donc s’attendre que cette attention de la DG ne faiblira pas. Au contraire, elle grandira en même temps que les nouveaux enjeux de la formation ; lesquels sont de mieux en mieux perçus par les dirigeants. Conséquence pour les directions formation : développer leur expertise plateforme, être à même de répondre aux nombreuses questions qui ne manqueront pas de leur être posées… par exemple celle du coût d’investissement (25% d’entre elles ne le connaissent pas) ou celle du coût d’exploitation (qui échappent encore à 32,4% des responsables formation).

Michel Diaz

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | technologies
Des tendances de fond du Digital Learning relevées par 4 leaders de l'offre •SUITE Quelques bonnes raisons d'une stratégie digital learning en bonne et due forme… •SUITE
Analyse : la double intégration de la plateforme Talentsoft •SUITE Moodle Workplace : une nouvelle offre LMS prometteuse pour les entreprises •SUITE
Performance et formation : La conversation a le vent en poupe •SUITE Talentsoft et Microsoft : le partenariat pour “augmenter la vue des collaborateurs” •SUITE
Classe virtuelle : un petit pas pour le formateur, un grand pas pour le digital learning •SUITE Les contenus sont-ils l’avenir des plateformes LMS ? •SUITE
Plateforme de formation unique ou Best-Of-Breed : que choisir ? •SUITE Les talents : objets de désir de toutes les entreprises •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Les Trophées du Digital Learning : un démarrage en trombe ! •SUITE
Stratégie digital learning : 2 bonnes pratiques + 1 posture •SUITE
Digital Learning Manager : a-t-il vraiment les moyens de... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Un.e concepteur.trice multimédia (e-learning)
Ponts Formation Conseil
Concepteur pédagogique et multimédia
EDHEC Business School
ILS INFORMENT
Enovation : MOOC Learn2Analyze: Améliorer L'Enseignement et le Digital Learning
Gymnase du Management : Violences au travail : modules du Gymnase disponibles fin Novembre
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
[Webinaire] Le Phygital au service de l'Apprentissage !
18 OCTOBRE 2019 / TEACH ON MARS
Talentsoft à UNLEASH Paris
du 22 OCTOBRE 2019 au 23 OCTOBRE 2019 / TALENTSOFT
LES PLUS LUS
• De l’évaluation de formation à la formation augmentée •SUITE
• Quelle place donner à l’évaluation dans l’action de... •SUITE
• Adaptive Learning : le futur de la formation est déjà là •SUITE
• Formation 360° d’acculturation digitale d’ensemble chez... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • CENTRE DE PRÉFÉRENCES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2019 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®