ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
recherche sur le site...
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Retour d’expérience avec Serge GERMAN, directeur de l’ESEPAC, l’Ecole supérieure européenne de packaging, qui a choisi TACTILEO pour la digitalisation des formations
maskott / 05 AVRIL 2017 / agrandir le visuel

Installée dans ses locaux de 1800 m2 depuis octobre 2010, au cœur de la Zone d’Activité de Saint-Germain Laprade en Haute-Loire, L’ESEPAC est une annexe de l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Créée il y a 25 ans par la Chambre de commerce et d’industrie de Haute-Loire pour former des professionnels et appuyer le plateau de Sainte-Sigolène et la filière bois-papier, elle délivre deux diplômes universitaires :

  • Le Master Ingénierie Packaging depuis 2005
  • La Licence professionnelle Technologiste Emballage depuis 2009

     

« La digitalisation de nos formations avec TACTILEO et la pédagogie numérique nous permettront de rester attractifs »

Ses axes de développement stratégique sont l’innovation pédagogique et le développement à l’international. Et pour cela, la digitalisation des formations, des cours magistraux, des cas concrets d’étude, etc. est aujourd’hui une priorité.

 

 Monsieur GERMAN, pour quelles raisons souhaitez-vous passer à la digitalisation de vos  formations ?

Aujourd’hui, l’école est attractive pour les étudiants parce que la pédagogie est atypique : les étudiants évoluent dans un grand atelier sans cloisonnement avec l’équipe enseignante et l’équipe administrative, les cours sont systématiquement illustrés dans la foulée par une mise en œuvre concrète sur le plateau technique, il y a un aspect très concret qui n’existe pas dans un cursus conventionnel.

Les étudiants ont des profils hétérogènes :  ils viennent des sciences magistrales, de la production, de design, de la conception et tout est fait pour qu’ils travaillent en mode projet et apprennent à travailler ensemble.

Néanmoins, ce modèle qui a fait notre succès devient de + en + commun. Pour garder l’attractivité de l’école et du territoire, une des clés est la pédagogie numérique qui a plusieurs aspects intéressants.

 

Pourquoi la digitalisation de vos cours fait partie de vos priorités ?

Nous nous laissons 3 années pour digitaliser tous nous cours et surtout acquérir les bons réflexes pour créer directement sur TACTILEO la digitalisation des cours futurs. Pour le moment nous sommes dans la transposition, demain nous serons dans l’innovation.

Pour nous, la digitalisation nous permet de gagner en adaptabilité, en souplesse, en disponibilité.

ADAPTABILITÉ : des publics différenciés, un étudiant de chimie ou de design, vont piocher, conserver et assimiler ce qui les intéressent sur un support digital.

SOUPLESSE : on n’est pas obligé d’être attentif à un moment précis : on peut prendre son cours, capter des connaissances au moment où on est disposé à le faire, le matin à 8h ou le soir à 22h. C’est une mise à disposition de manière constante des mêmes niveaux de connaissance.

DISPONIBILITÉ : on s’affranchit des notions de lieux : un étudiant peut suivre le même cours à l’école, chez lui ou pendant sa période d’apprentissage.

Les professeurs trouvent la démarche bien évidement longue mais aussi réellement pertinente car cela évitera les répétitions. Cependant, ils trouvent aussi cela amusant et donc motivant et la motivation pour apprendre, l’amusement est primordial. L’aspect ludique est crucial, pour tous, élèves et adultes.

Pour nos formations en apprentissage, nous y voyons également un réel intérêt.

Aujourd’hui, l’intérêt de l’apprentissage c’est la mise en situation. Mais les fenêtres définies en entreprise ne matchent pas toujours avec le sujet à observer avec le cas d’école à décortiquer. Le fait d’avoir accès à une pédagogie numérique permettrait d’étendre les temps en entreprise sans réduire les temps à l’école. Aujourd’hui le rythme est de 8 semaines en entreprise / 8 semaines à l’école. Demain, avec la digitalisation des cours, il sera de 10 semaines entreprise / 6 semaines à l’école, mais dans ces 10 semaines en entreprises 2 semaines par exemple seront des temps de cours et d’enseignement scolaire, par exemple tous les lundis, avec des cours à distance que l’on pourra consulter quand on veut et peut, mais aussi des temps de connexion en classe virtuelle, des temps asynchrones et des temps synchrones. Je ne change pas les enseignements pédagogiques mais tout le monde y gagne en souplesse et les étudiants profitent à fond du temps en entreprise.

 

Pourquoi avoir choisi MASKOTT et TACTILEO pour mener à bien ce chantier d’envergure ?

On a regardé les sociétés capables de nous accompagner sur la stratégie de formation numérique et l’outil pour le mettre en œuvre et il n’y en a pas énormément.

Dans celles que l’on a sélectionnées, on a évalué vers quoi ils tendaient. Pour nous Maskott est intéressante parce que son dirigeant est une personne qui a de réelles connaissances et compétences en pédagogie, avec une volonté réelle de développement technique et avec une notion de recherche de partenariats avec ses clients pour intégrer les besoins, valider l’outil et l’ajuster si besoin : c’est cette démarche de recherche et développement et de partenariat sur l’outil final qui a été le critère décisif. Pour nous école, nous exprimons des besoins, des difficultés, des conséquences. Le fait que tout cela soit pris en compte et que derrière il y ait une réponse adaptée au niveau des outils et des modes d’organisation, c’est cela pour moi le point fort de Maskott.

 

Les chiffres clefs de l’ESEPAC:

130 étudiants, dont 96 % en alternance

12 permanents, 13 professeurs d’universités, 35 professionnels

80 % des recettes issues de la taxe d’apprentissage

1 300 k€ de budget annuel

11 800 € le coût moyen annuel d’un étudiant

Depuis 2006, 93% des étudiants sont en poste 4 mois après leur diplôme.

http://www.esepac.com/

plus de renseignements sur
maskott
page précédente retour à l'accueil tous les communiqués de presse
À LIRE CETTE SEMAINE
OFFRES D'EMPLOI
Assistant chef de projet H/F
XOS
Chef de projets digital learning H/F
XOS
ILS INFORMENT
Enovation : Le futur de la profession Formation-RH par Enovation & Donald H Taylor
Enovation : 9 étapes pour convertir les formations en présentiel au format...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Totara & l'open source, une rupture pour les LMS !
29 AOÛT 2017 / E-learning Touch'
Découvrez le CMS Knowledge Place, plateforme auteur Responsive Learning
31 AOÛT 2017 / KNOWLEDGEPLACES
LES PLUS LUS
• Le nouveau marketing de la formation •SUITE
• Formation présentielle : angle mort des "Learning Analytics" •SUITE
• Des parcours e-learning sans LMS, c’est possible ? •SUITE
• Les Product managers : les artisans de la formation de... •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2017 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®