ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Le e-learning au service de la santé et de la sécurité des salariés
22 AVRIL 2015 / contenus
Rencontre avec Vincent Cottereau, Directeur général de Fictis Prévention, leader dans le e-learning sur la santé, la sécurité et la qualité de vie des salariés. Un domaine qui fait l'objet d'une demande croissante des salariés, des entreprises et de l'environnement… Un investissement rentable pour tous.

Comment évoluent les besoins dans vos domaines de formation ?

Vincent Cottereau : Les besoins de formation des entreprises évoluent sous l'influence de plusieurs facteurs. La technologie numérique, c'est une évidence, a un impact majeur ; par exemple les contenus de formation doivent pouvoir être joués sur des tablettes. Dans les domaines couverts par Fictis Prévention, on peut constater une sensibilité grandissante des entreprises sur la prévention des risques « modernes » (RPS, par exemple). Les formats et modalités privilégient les durées raccourcies et on les trouve souvent maintenant dans des parcours certifiants ou qualifiants (CQP) assemblés dans du « blended ». Quant à l'influence de la réforme de la formation professionnelle et de la réglementation concernant la santé et la sécurité au travail, elles ont forcément un impact décisif sur notre offre de formation.

Ces formations à la santé, sécurité et qualité de vie au travail concernent-elles tous les secteurs d'activité ?

Vincent Cottereau : Oui, tous les secteurs sont concernés. Historiquement, la culture « santé sécurité » concernait plus spécifiquement les secteurs de l’industrie et du bâtiment. Depuis peu avec la reconnaissance de risques tels que les RPS, les risques liés aux substances addictives, les TMS, etc. tous les secteurs sont très concernés. Restent bien sûr certains risques spécifiques à certains métiers ou catégories de personnels, par exemple pour les personnels travaillant en espaces confinés. Autre exemple les risques routiers vont concerner tous les salariés : pour GDF SUEZ, nous avons déployé un module multilangues sur le risque de circulation pour l’ensemble des collaborateurs ; pour CNP Assurances, des modules de prévention du risque incendie… Les enjeux de ces formations sont forts, ils sont liés à la santé et à la sécurité au travail ; ce sont même des enjeux qu'on pourrait qualifier de sociétaux répondant à des attentes aussi bien des salariés que des clients, donneurs d’ordre ou actionnaires, et des pouvoirs publics. Répondre à ces attentes permet à l'entreprise d'améliorer son climat social et son image.

Compte tenu du nombre de salariés concernés, quelles solutions pour optimiser les coûts de formation ?

Vincent Cottereau : Dans nos domaines, l’utilisation massive du e-learning est souvent très pertinente que ce soit en amont ou en aval d'un parcours de formation. Tous les modules de notre catalogue s'intègrent parfaitement - ils ont été pensé pour ça - dans les dispositifs de formation "blended" touchant à la santé et à la sécurité, notamment pour dispenser la "théorie" dans le cadre de parcours habilitants ou certifiants. Par exemple nous réussissons à réduire de 25% les coûts de formation dans le domaine des "habilitations électriques", grâce au e-learning, tout en respectant la conformité aux normes. Il en est de même avec la formation portant sur l'installation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie réalisée avec la FFB. Nos modules sont également intégrés, dans les grands groupes via des universités d’entreprise, dans un dispositif complet d’accueil des nouveaux managers « groupe » en blended learning.

Vos dispositifs permettent-ils de délivrer des évaluations puis des habilitations aux salariés formés ?

Vincent Cottereau : Oui, parce que la capacité à tracer les parcours et à évaluer est primordiale dans nos domaines, notamment dans un objectif d’habilitation. Nous devons permettre à nos clients de justifier des formations dispensées au regard des obligations réglementaires ; nos solutions doivent également permettre pour certaines formations d’aller plus loin, jusqu'à la délivrance d'habilitations.
 
Pourquoi avoir développé une nouvelle thématique sur «l'équilibre vie professionnelle - vie personnelle»?

Vincent Cottereau : La thématique dédiée à «l'équilibre vie professionnelle - vie personnelle » répond à une demande des DRH et aussi des instances de représentation des salariés. Il s'agit pour l'entreprise de veiller à la cohérence et l'équilibre qui permettent au salarié d'être bien dans son travail. Question de santé du salarié dans l'entreprise, prise en compte aussi de ces facteurs hors l'entreprise : c'est un tout cohérent qui va assurer le bien-être… et du coup les résultats ! L'ensemble des collaborateurs de la RATP par exemple peuvent accéder à l’ensemble de notre catalogue sur ces thèmes : hygiène et équilibre alimentaire, conduites addictives, maîtrise et risques des médias sociaux…

Quels conseils aux entreprises qui souhaitent mettre en oeuvre du Digital Learning dans ces domaines ?

Vincent Cottereau : Aujourd’hui, les organisations peuvent se doter rapidement d’un arsenal pédagogique pertinent dans ces domaines pour atteindre leurs objectifs réglementaires, sociaux et économiques, sous réserve d'en passer par des solutions génériques complètes ayant fait leurs preuves : catalogue de modules e-learning et parcours sectoriels blended learning dédiés, notamment. Lesquels seront éventuellement personnalisées à la culture et aux particularismes de l’organisation. Gain de temps, gain d’efficacité et mise en place rapide. De quoi satisfaire l’ensemble des acteurs de l’entreprise… pour que celle-ci devienne un lieu de santé et de sécurité !

Propos recueillis par Michel Diaz

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | contenus
Distanciel et présence dans le développement des leaders •SUITE Développer en continu toutes les compétences digitales dans l'entreprise •SUITE
Cybersécurité : un bon sujet pour le Digital Learning •SUITE Des évolutions récentes du Blended Learning •SUITE
Incompétence bureautique : diagnostic… et remède •SUITE Micro-learning : une tendance qui a le vent en poupe •SUITE
Vous avez dit UGC ? •SUITE Des formations en ligne… pour faire connaissance avec les robots •SUITE
Contenus e-learning métiers : vers une redistribution des rôles •SUITE Former tous les salariés à la cybersécurité grâce au e-learning •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
La FFP : un acteur incontournable dans l'économie du savoir •SUITE
"Steve Jobs m'a tuer ?" •SUITE
Grand angle sur TechMyBiz, agence de transformation digitale •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Chargé(e) de mission MOOC à Télécom ParisTech
IMT Institut Mines Telecom
Stagiaire Concepteur e-learning (H/F)
CPAM du Val d'Oise
ILS INFORMENT
WOOCLAP : L'Université de Versailles (UVSQ) déploie Wooclap !
FFP (Fédération de la Formation Professionnelle) : La réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle...
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
LECTORA, leader mondial des outils auteurs ! Références.
22 JANVIER 2018 / E-learning Touch'
Thinkovery sera présent au Salon Learning Technologies France 2018 à Paris les 23 et 24 janvier prochains.
du 23 JANVIER 2018 au 24 JANVIER 2018 / THINKOVERY
LES PLUS LUS
• Comment transformer votre entreprise en organisation... •SUITE
• Formation, onboarding et digital : bonnes pratiques et... •SUITE
• Comment se préparer à la nouvelle transformation de la... •SUITE
• Le futur de la formation passera par la personnalisation •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2018 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®