ELEARNINGLETTER
ACTUALITE & STRATEGIES DIGITAL LEARNING
• • ACTUALITÉS • ÉVÉNEMENTS OFFRES D'EMPLOIS COMMUNIQUÉS DE PRESSE • PREMIUM
Leaders du e-learning
• CONTRIBUTEURS • ANNUAIRE ELL
RECHERCHE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • CONTACTEZ NOUS • PUBLIEZ OFFRE D'EMPLOI • PUBLIEZ ACTUALITÉ
Les plateformes de gestion des formations en ligne, toujours d’actualité
31 MARS 2015 / marché
Michel Diaz
directeur associé
féfaur
Si leur fin a longtemps été annoncée, les plateformes de gestion des apprentissages - ou LMS (Learning Management System) - poursuivent leur implantation dans les entreprises, s’y révélant même indispensables. Retour sur cette tendance durable avec Michel Diaz, Directeur associé de Féfaur et Directeur de rédaction du site E-learning Letter

Quel est aujourd’hui le taux d’implantation des LMS en entreprise ?

Michel Diaz : Selon une étude menée en novembre 2014 par Féfaur, 79,3 % des grands comptes français sont déjà dotés d’une ou même de plusieurs plateformes de gestion des apprentissages. À l’international, selon une étude Bersin, ce sont 56 % des entreprises aux États-Unis qui ont un projet d’acquisition de LMS au cours des trois prochains mois. Ce phénomène est semblable en France, mettant en avant un fort taux de renouvellement.

Pourtant, pendant un temps, les analyses prévoyaient davantage la fin de cet outil ?

Michel Diaz : Cela était effectivement le cas il y a 3 ou 4 ans, une éternité dans le secteur informatique ! À l’époque, avec le développement des réseaux sociaux, les professionnels du secteur étaient nombreux à penser que les salariés pourraient se passer de ces outils en créant leur propre réseau de formation. Mais il n’en a rien été. Ces plateformes ont en fait changé d’orientation en venant de plus en plus fréquemment participer à la création et à la gestion des communautés d’apprentissages.

Quel est leur attrait majeur ?

Michel Diaz : C’est d’abord leurs fonctionnalités de base qui les rendent indispensables. Les plateformes LMS sont ainsi acquises pour permettre la diffusion de contenus e-learning, tracking ou encore pour les opérations de reporting. À y regarder de plus près, ce sont ces mêmes fonctions qui étaient à l’origine de leur développement en entreprise et qui définissaient leur emploi. Ce sont aussi ces données qui leur permettent de continuer à séduire, désormais largement approfondies et rendues incontournables tant auprès des entreprises que des organismes de formation.

Justement, pour durer, ont-elles évolué ?

Michel Diaz : Oui !... Et elles continuent à évoluer sans cesse pour répondre aux besoins et attentes des professionnels de la formation professionnelle. Elles subissent plusieurs influences : du Web, des professionnels RH, comme des éditeurs. Mais pour durer, elles doivent aussi conserver leur cœur fonctionnel, très fort, et qui reste leur première valeur auprès des entreprises utilisatrices.

Les éditeurs de LMS sont aussi très réalistes concernant les nouveaux modes de consommation, et notamment le nomadisme. Ainsi, la plupart des plateformes permettent désormais d’accéder aux ressources pédagogiques proposées en ligne, depuis une tablette ou un smartphone, et en lien avec le cloud. C’est leur condition pour continuer d’exister.

Interview réalisé par Estelle Guiton
Article initialement paru dans Tissot Formation

ARTICLES RÉCENTS DANS LA MÊME RUBRIQUE | marché
Partenariats, soft skills, simulation •SUITE E-learning Expo : le salon à ne pas manquer •SUITE
Le digital learning hexagonal, en quelques chiffres •SUITE Digital Learning 2018 : année de la généralisation ? •SUITE
Talentsoft : 30% de croissance portée par l'Europe et l'innovation •SUITE Organismes de formation : un panorama social et économique en demi-teintes •SUITE
7 bonnes raisons de visiter eLearning Expo •SUITE Cap sur le digital learning •SUITE
Cornerstone : une série de bonnes nouvelles •SUITE Learning Technologies : le dernier salon où l'on cause du e-learning •SUITE
page précédente retour à l'accueil tous les articles
À LIRE CETTE SEMAINE
Digital Learning : cap vers la généralisation •SUITE
Stratégies "digitales" ou stratégies "learning" ? •SUITE
Only Mobile et video platform : cohabitation avec les... •SUITE
Voyage en curation (contenus, outils) - 3ème escale :... •SUITE
OFFRES D'EMPLOI
Concepteur rédacteur e-formation H/F
FEU VERT
Responsable pédagogique Game Art
Institut Artline
ILS INFORMENT
7SPEAKING : Les 7 clés pour un apprentissage linguistique en ligne optimal !
Vodeclic, a Skillsoft company : Pas de DSI stratège sans compétences attestées dans les technologies !
PROCHAINS ÉVÉNEMENTS
Comment réinventer le Social Learning ?
26 AVRIL 2018 / RISE UP
Webinar Totara Learn: le LMS Open-Source pour la Formation Digitale en Entreprise
26 AVRIL 2018 / Enovation
LES PLUS LUS
• Une "trousse aux 5 outils numériques" pour les formateurs •SUITE
• Le digital learning, ça ne sert à rien ! •SUITE
• Le blended learning : état des lieux par l'exemple •SUITE
• L'ingénierie pédagogique… plus indispensable que jamais ! •SUITE
• SUIVRE ELL • INSCRIPTION NEWSLETTER • INFO FOURNISSEUR • CONTACTEZ NOUS • MENTIONS LÉGALES • DERNIÈRE NEWSLETTER
www.e-learning-letter.com - © copyright e-learning Media 2018 - tous droits réservés - déclaration CNIL n°1717089 - email : informations@e-learning-letter.com - création : Fair Media ®